Partagez|

Oops I did it again ✘♠ Romeo & Leah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Roméo A. Northman
avatar
Empire State of Mind


▌INSCRIT LE : 18/03/2014
▌MESSAGES : 393
▌AGE DU PERSO : 21
▌ADRESSE : 460 Union Street, Brooklyn
▌CÉLÉBRITÉ : Alexander Richard Pettyfer
▌SMALL IDENTITY PHOTO :


MessageSujet: Oops I did it again ✘♠ Romeo & Leah Lun 21 Juil - 12:47





Roméo & Leah
Oops I did it again
Roméo fignolait ses demandes d’acceptation pour débuter des études pour être infirmier, il savait qu’il avait ses chances et être proche des autres était une véritable vocation. William travaillait, Roxanne était chez ses grands-parents, lui avait prévu de se faire un petit après midi à Central Park pour se reposer un peu. Il avait envie de dessiner, grimper aux arbres et faire ce dont il avait envie. Il arriva devant les grands portails ouvragés et les dépassa dans une démarche qui donnait l’impression qu’il gambadait. Depuis qu’il avait retrouvé les bras de son homme, il était comme transcendé. Il était dans une sorte de bonheur absolu, même si certaines découvertes sur son existence étaient encore dures à intégrer. Son sac à dos vintage et délavé rebondissait sur son dos alors qu’il traversait les allées, il n’avait pas un arbre prédestiné dans ce parc, il aimait s’en trouvait un juste bien confortable. Les écouteurs de son Ipod sur les oreilles, il écoutait avec attention une reprise de Britney Spears par l’un de ses groupes préférés qui n’était autre que Children Of Bodom. Roméo était l’allégorie même de l’optimise, il respirait la vie et paradoxalement il écoutait du métal. Beaucoup en le voyant s’imaginerait plutôt écouter toutes les chansons enfantines en boucle. Il adorait cette musique car elle était travaillée et il arrivait encore à trouver une multitude de point positif pour une musique aussi sombre. Enfin il arriva devant l’arbre parfait, le tronc était robuste, il semblait très vieux et pas mal de grosse branche pour s’allonger. Le soleil tapait assez fortement en cet après midi, un peu d’ombre ne ferait pas de mal. Il tourna la tête à droite et à gauche, posa son pied sur la branche la plus basse, il prit appuie et avec une aisance naturelle, il alla se loger sur l’une des branches les plus haute. Une fois son objectif atteint il s’installa sur celle-ci. Son corps mince ne faisait qu’un avec l’écorce de l’arbre, il aimait se lover contre les arbres. Il était un peu défenseur de la nature à ses heures perdues.

Il débrancha le son de son Ipod, il aimait entendre les conversations, les cris, les rires, la vie dans toute sa simplicité. Central Park était bourré d’ondes positives. Il sortit son carnet à dessin et il se mit à imaginer son compagnon, William avait besoin d’un portrait de lui à la hauteur de son caractère. Il se mit à le dessiner, il avait commencé à la taille, le mettant en valeur dans un costard dont la chemise était ouverte sur son torse parfaitement bien constitué, pas de sourire, sinon ça ne serait pas un vrai William, ses yeux clairs et mystérieux. L’ancien vagabond se savait chanceux d’être avec un grand blond mystérieux. Ce n’était pas le premier portrait qu’il faisait de lui. Roméo avait la pointe de sa langue sortie, c’était ainsi, quand il était concentré il tirait la langue. Il avait presque terminé, il laissa sa tête reposé contre le tronc, une de ses jambes se balançait dans le vide berçant dans le vent. Il avait envie de dormir, le jeune homme avait tendance à répondre assez rapidement à ses besoins primaires.

Son fusain dans une main, le carnet dans l’autre, ses paupières se fermèrent toutes seules, la petite brise estivale accomplissant son travail de fée du sommeil. Les nerfs de ses doigts se relâchèrent et son croquis encore inachevé avec l’ensemble du carnet à dessin commença sa chute pour tomber au sol, suivit de prêt de son fusain. Roméo se mit à roupiller, une main sur le ventre et sa jambe continuant son mouvement de balançoire. Qui pourrait deviner qu’un jeune homme avait trouvé refuge dans la cyme d’un arbre ?


BY .TITANIUMWAY

Revenir en haut Aller en bas
Leah M. Cox
avatar
Empire State of Mind


▌INSCRIT LE : 01/09/2010
▌MESSAGES : 3034
▌AGE DU PERSO : 27
▌ADRESSE : 1296 Kermit Place #204, Brooklyn
▌CÉLÉBRITÉ : KristenHOTStewart
▌SMALL IDENTITY PHOTO :


MessageSujet: Re: Oops I did it again ✘♠ Romeo & Leah Mer 23 Juil - 20:48


Central Park. Leah venait de finir de travailler au Ginger’s et elle avait clairement envie de prendre l’air. Elle aimait son travail certes, mais elle avait besoin par moment de s’évader, de partir à l’aventure et avoir besoin d’un bol de fraicheur, c’était parfois vital. Leah avait donc décidé de passer l’après-midi dans le grand parc New Yorkais. Elle était du service du matin, alors elle avait clairement du temps. Leah prit le métro pour s’y rendre, elle étouffait au milieu de cette foule qui puait la transpiration, l’alcool parfois. Elle sentait une odeur de cigarette aussi. Puis il y avait des gens qui devaient être en retard donc stressés donc un rien les énervait. Il y avait ceux qui avaient leurs écouteurs pour se couper du monde. Et Leah, qui n’attendait qu’une chose c’était d’atteindre Central Park.

Enfin arrivée, elle put laisser son odorat se faire plaisir et respirer à grande bouffer la fraicheur de parc. Bon, elle s’alluma une cigarette donc l’air n’était plus aussi pur qu’elle ne l’imaginait. Mais voir de la verdure en habitant dans une ville telle que New York, c’était la chose la plus incroyable qui pouvait vous arriver. Elle alla s’acheter un hot-dog pour faire le gros cliché de l’américaine, assise sur un banc, une clope au bec et un hot dog à la main. Ce n’était pas très glamour, mais Leah manquait souvent de glamour. La demoiselle brune s’était habillée assez légèrement. Elle avait mis un short, et un débardeur noir. Autour de la taille, elle avait noué une chemise à carreau rouge et avait posé ses lunettes de soleil sur le nez. Après avoir fini de manger son hot dot et sa cigarette, Leah décida de se balader. Elle marcha à travers les petits chemins entourés d’arbre. En ce moment, elle se rendait souvent dans le parc, cela lui permettait de se vider l’esprit, de se changer les idées et puis elle réfléchissait sur sa vie. Bon elle n’avait pas besoin de sortir dans le parc pour ce dernier point, elle y pensait tout le temps. Leah observait les gens, écoutait les conversations, dévisageait les personnes qui la croisaient. Elle était vraiment contente d’avoir eu l’idée de venir se balader dans Central Park.


Leah s’avançait à travers le parc quand elle vit quelque chose tomber d’un arbre au même moment où elle passait à côté d’un arbre. Sur le coup elle fut réellement surprise, elle avait eu peur et avait sursauté. Elle n’avait pas l’air ridicule. Curieuse, elle alla vers l’étrange objet qui venait de faire une belle chute. Un carnet était ouvert, des feuilles s’étaient détachées. Elle ramassa le tout et observa les dessins. Surtout des portraits. Un fusain était aussi tombé. « Ça ne tombe pas du ciel comme ça un carnet ? » pensa-t-elle. Son réflexe ? Lever la tête. Elle y trouva un homme allongé dans un arbre. Comment avait-il fait pour grimper là-haut. Leah ne comprenait pas le principe de se mettre en haut d’un arbre. « He hooo » lança-t-elle. L’homme endormi ne percuta pas. Elle n’allait pas partir sans lui rendre son carnet, ce n’était pas correct, mais elle n’allait pas non plus attendre trois milles ans la tête en l’air vers un homme qui dort. « He hooo, toi en haut de l’arbre. » Toujours aucune réponse. Leah l’impatiente allait monter en elle. « HOHOOOOO réveille-toi ! » Elle n’osait pas non plus trop crier pour se faire remarquer mais elle n’avait pas le choix. Toujours rien. Elle ramassa le fusain, elle en avait plein les doigts à son plus grand regret, et le lança sur cet homme inerte. Il allait probablement se réveiller.




(c) Boo
Revenir en haut Aller en bas
http://leblogdelanimoise.blogspot.fr
Roméo A. Northman
avatar
Empire State of Mind


▌INSCRIT LE : 18/03/2014
▌MESSAGES : 393
▌AGE DU PERSO : 21
▌ADRESSE : 460 Union Street, Brooklyn
▌CÉLÉBRITÉ : Alexander Richard Pettyfer
▌SMALL IDENTITY PHOTO :


MessageSujet: Re: Oops I did it again ✘♠ Romeo & Leah Jeu 24 Juil - 15:25





Roméo  & Leah
Oops I did it again
Roméo dormait profondément, bercer par le petit vent frais qui caressait de façon impromptue son visage d’angelot. A moins qu’une tornade ou un orage ne se déclenche il était pratiquement impossible qu’il ne se réveille par un simple éclat de voix. La jeune fille en bas pouvait toujours s’égosiller rien n’y frais. Jusqu’à ce petit instant où il reçu un morceau de fusain n’atteigne sa tempe, il se réveilla brusquement, manquant de tomber de quelques mètres de hauteur. Il se frotta les yeux comme un enfant ayant eut de jolis rêves toute la nuit. Son esprit devait reconnecter avec ce semblant de réalité. Il était dans un arbre, dans Central Park et quelque chose avait rebondi contre sa tête. Il regarda en bas et vit une jeune femme, les cheveux auburn ou châtain, difficile à établir depuis sa branche. Ses yeux si particuliers se posèrent sur le bloc qu’elle tenait. C’était son carnet à dessin. Il se toucha le torse comme pour se convaincre que c’était une erreur, que ce n’était pas le siens, c’était personnel. C’était livré sa vie sur du papier et là n’importe qui pourrait lire. Il se laissa glisser le long du tronc, faisant un petit saut, pour atterrir en souplesse devant la jeune fille. Le corps replié, légèrement accroupis avec une main au sol pour le maintenir, il la regarda droit dans les yeux sans aucun détour. Le blondinet est un ancien acrobate du cirque, il avait gardé cette tendance exponentielle à prendre des risques dans des petits tours physiques qui faisait lever plus d’une fois les yeux au ciel à son compagnon.

Le jeune homme regardait toujours avec franchise les gens, parfois un peu surpris par la couleur de ses yeux. Surtout qu’en ce moment même un rayon de soleil était posé sur ses pupilles. Il avait les yeux d’un vert assez clair, une nuance entre émeraude et saphir. Le plus particulier était les petits éclats dorés qui entouraient l’iris. Comme si son créateur avait voulu y placer des minuscules pépites d’or. Il se redressa assez lentement, il s’approcha dans une démarche assez féline de la jeune femme, il avait un grand sourire aux lèvres. Il avait les cheveux décoiffés, c’était une constante chez lui, il n’aimait pas se coiffer. Les mèches rebelles blondes recouvraient l’ensemble de son crâne. Elle aurait même le droit de le prendre pour un sauvage. Il fit un petit mouvement de tête vers son carnet à dessin. «Salut ! Je crois que tu as sauvé mon bien le plus précieux…Imagine si un animal avait décidé de prendre ça pour du papier pour les cabinets ! » Un petit accent des pays de l’est trahissait ses origines dans le ton de sa voix. Il pouffa à sa propre blague. Mais il était sérieux, elle lui avait rendue un fier service.

Il s’avança et la serra dans ses bras, Roméo était du genre tactile même avec des étrangers. C’était un moyen pour lui de vérifier s’il pouvait faire confiance ou non. Il la relâcha afin de la laisser un peu respirer. « J’ai de la chance que tu passais sous cet arbre à ce moment là ! » Il était sincère, il était vrai, authentique. Roméo ne détournait toujours pas le regard et son sourire respirant la joie de vivre n’avait toujours pas quitté ses lèvres. « Je peux le récupérer ? Tu sais les dessins valent pas grand-chose face à Picasso ou l’autre là qui dessine des tournesols avec une oreille coupée ! » Son nom était trop dur à prononcer. Il avait même était persuadé dans sa profonde ingénue qu’il avait peint certain tableaux avec l’oreille qu’il c’était sectionné. Il plaça les mains dans les poches, il n’était pas mécontent que sa sieste ait été interrompue, il adorait toujours autant faire connaissance.


BY .TITANIUMWAY

Revenir en haut Aller en bas
Leah M. Cox
avatar
Empire State of Mind


▌INSCRIT LE : 01/09/2010
▌MESSAGES : 3034
▌AGE DU PERSO : 27
▌ADRESSE : 1296 Kermit Place #204, Brooklyn
▌CÉLÉBRITÉ : KristenHOTStewart
▌SMALL IDENTITY PHOTO :


MessageSujet: Re: Oops I did it again ✘♠ Romeo & Leah Lun 29 Sep - 22:22


Leah ne faisait pas partie de ce genre de filles fouineuses, qui posent son nez n’importe où pour avoir des ragots à raconter, pour fouiller dans la vie des gens, et apprendre des choses qui au final ne servaient pas. Mais quand elle vit tout ce fouillis par terre et qu’elle se rendit compte que c’était un carnet de dessin, elle crut que le propriétaire l’avait oublié, et elle savait qu’un bloc de dessin c’était quelque chose d’important, généralement un peintre exprimait ce qu’il avait dans sa tête, donc c’était confidentiel, c’était personnel et ils n’avaient pas forcément envie de tout dévoiler. Mais heureusement qu’elle eut le reflex de voir le jeune homme blond allongé sur une branche, au milieu des feuilles. Un peu bizarre pour faire une sieste mais bon, chacun son délire, chacun ses gouts, chacun pour soi. Mais Leah essaya malheureusement de le réveiller mais ce fut bien compliqué. Ce n’est qu’après un coup de fusain que le blondinet se leva et se précipita au pied de l’arbre. La demoiselle fut impressionnée par son agilité à descendre de l’arbre sans s’érafler ou quoi. Leah  aurait été déjà la tête par terre, des feuilles dans les cheveux et la terre dans les ongles. Bref vous voyez la scène j’imagine. C’est ainsi que le jeune garçon se retrouva devant Leah. Elle avait toujours les feuilles du présumé artiste. Présumé car ce n’était peut-être pas à lui en fait. Elle observa l’homme blond s’avançant vers elle, elle trouvait sa démarche spéciale. Déjà il était descendu de l’arbre avec souplesse, là c’était un chat, enfin un animal, c’était un peu spécial, un peu effrayant. C’était peut-être un fou. Un artiste c’est fou, Leah est folle, les gens sont fous quand même. Leah, sans dire un mot, continua de le regarder, sans même penser à lui rendre son carnet.
«Salut ! Je crois que tu as sauvé mon bien le plus précieux…Imagine si un animal avait décidé de prendre ça pour du papier pour les cabinets ! » La demoiselle esquissa enfin un petit sourire quand le jeune homme ouvrit et lâcha un petit rire quand il termina sa phrase. Il avait un petit accent que Leah ne connaissait pas, mais c’était plutôt mignon. En fait ce blondinet était plutôt craquant. Blond, des yeux d’une couleur étrange et envoutante, et puis il dessinait. Sans comprendre vraiment ce qu’il se passait, remarque elle était du genre à ne jamais rien comprendre à la vie. Elle se trouvait vieille, et pensait ne rien connaître à la vie, bien qu’elle avait vécu des choses étonnantes dans sa vie, elle se retrouva dans les bras du bel inconnu. C’était un signe de remerciement de la part du dessinateur. « Bonjour, désolé de t’avoir réveillé, mais bon, il ne fallait pas que ça s’envole de partout ! » Leah se repoussa un peu de l’étreinte du garçon avant de parler, elle trouvait ça bizarre. Il ajouta qu’il avait eu de la chance que la demoiselle passe sur l’arbre. Il semblait sincère, ça faisait plaisir de voir quelqu’un sincère dans cette ville. Leah tenait toujours le carnet de dessin, décidément elle perdait du temps pour rien, mais d’un autre côté elle n’avait pas grand-chose à faire de ses journées après avoir travaillée. « Je peux le récupérer ? Tu sais les dessins valent pas grand-chose face à Picasso ou l’autre là qui dessine des tournesols avec une oreille coupée ! »   Encore sans dire un mot, elle lui rendit son carnet. « Je ne connais pas grand-chose à la peinture, mais je vois de qui tu veux parler, il était un peu allumé d’ailleurs je crois. Je suis encore désolée de t’avoir interrompue. » Leah ne savait plus trop quoi dire, c’était un inconnu alors c’était normal. Elle mit aussi les mains dans ses poches, elle se mordilla la lèvre inférieure. « Sinon, tu dessines depuis combien de temps, tu as l’air de bien te débrouiller. Désolé d’ailleurs d’avoir regardé à l’intérieur… » Leah baissa les yeux. « Je sais que ça ne se fait pas, c’est plutôt mal poli, puis parfois les dessinateurs n’aiment pas qu’on fouille, enfin je pense. » Elle ne savait vraiment plus quoi dire, elle avait besoin de soutien par l’inconnu un peu … « sinon, moi c’est Leah, enchanté …» Elle lui tendit la main et attendit une réponse positive.




(c) Boo
Revenir en haut Aller en bas
http://leblogdelanimoise.blogspot.fr
Roméo A. Northman
avatar
Empire State of Mind


▌INSCRIT LE : 18/03/2014
▌MESSAGES : 393
▌AGE DU PERSO : 21
▌ADRESSE : 460 Union Street, Brooklyn
▌CÉLÉBRITÉ : Alexander Richard Pettyfer
▌SMALL IDENTITY PHOTO :


MessageSujet: Re: Oops I did it again ✘♠ Romeo & Leah Mar 30 Sep - 23:46





Roméo  & Leah
Oops I did it again
Roméo était descendu de son arbre, il lui arrivait parfois d’avoir une feuille ou deux dans ses cheveux clairs en bataille. Par chance ce ne fut pas le cas, il avait enfin récupéré son précieux butin qu’il pouvait garder entre les mains et la jeune fille lui avait sauvé. Des mains horribles auraient pu s’en emparer et faire n’importe quoi avec. Cette fois il l’avait avec lui. Il respirait la joie et pour exploser celle-ci, il avait pris la jeune femme dans ses bras. Roméo était du genre à faire des câlins à tout le monde. « C’est vrai, ça aurait été bête que tout ça parte…puis si ça avait été le cas, j’aurais recommencé et des gens seraient repartis avec un dessin ! » Il n’arrivait pas à voir le pire dans une situation. Si effectivement les feuilles s’étaient envolés, ça n’aurait même pas gâché sa journée, une partie de sa vie serait partie au gré du vent, afin qu’il ne la refasse encore mieux la prochaine fois. Bien que le butin fut sauvé, il aimerait bien le récupérer maintenant. « Arrête, soit pas désolé, je dors trop de toute façon, pas de mal d’avoir eut un réveil qui change de l’ordinaire ! » Il lui fit un petit clin d’œil. Il vérifia bien que chaque dessin était là et qu’il ne devait pas partir à la course à l’esquisse mais ça devrait aller, il avait tout ce qu’il faut. « Je dessine depuis tout petit je crois ! C’était le seul moyen de me mettre sur pause, me filer une feuille des beaux crayons et le tour était joué ! » Comme pour créer un équilibre, alors que la personnalité de Roméo était haute en couleur, ses dessins étaient en noir et blanc. Pourtant malgré le manque de coloris, ses dessins avaient de l’éclat, de belles nuances et il lui arrivait aussi de jouer avec de belles craies en pastelle de toutes les couleurs. Mais pour ne pas abîmer les dessins en noir et blanc, il avait un carnet spécial pour la couleur.

« Pas grave ! Je crois qu’à ta place j’aurais fait la même chose ! » Il ne condamnait pas la curiosité. « Si ce que tu as vu, t’as plu, c’est le plus important, je ne crois pas être un artiste à l’âme fouettée ! » Il lui arrivait de faire des confusions de genre, de mot et de synonyme. Il voulait dire qu’il n’était pas un artiste à l’âme torturée. « Moi c’est Roméo, le monsieur qui vit dans les arbres ! » Il trouvait son prénom joli à prononcer. « Leah ! Je n’ai jamais connu de Leah mais maintenant c’est fait ! » Il eut un sourire encore plus large, heureux d’avoir fait une nouvelle rencontre. Son carnet à dessin avait décidé de jouer aux entremetteurs amicaux.

Il fallait qu’il récupère son sac en bandoulière pour le ranger qui était resté accroché à une branche. Dans ce genre de situation il ne savait jamais s’il devait partir ou reste, si l’entretien avec la personne était terminée ou pas. Roméo pouvait se montrer un peu sauvage sans être méchant. « Et si je dessinais la sauveuse de ce carnet ? Un beau portrait ça te dis, c’est gratuit, c’est juste si t’as un peu de temps devant toi ! » Leah le méritait après tout, elle avait bien le droit d’intégrer l’histoire de ses dessins, pour faire partie de son histoire. Il était d’humeur à dessiner et à garder ce souvenir en mémoire.

Avec la même dextérité il alla rejoindre l’arbre, finalement l’avis de sa nouvelle amie comptait peu. Oui il suffisait de dire Bonjour à Roméo pour devenir ami avec. Il grimpa entre les branches pour récupérer son sac accroché à une branche, en voulant le récupérer, il bascula dans le vide, avec justesse il se rattrapa à une branche, pour se projeter à une autre pour amortir la vitesse et terminer sa chute en souplesse sur le sol accroupis en face de la jeune femme, projetant devant son regard son beau sac avec des badges colorés épinglés un peu partout. Maladresse et agilité était sa composante.

BY .TITANIUMWAY

Revenir en haut Aller en bas
Leah M. Cox
avatar
Empire State of Mind


▌INSCRIT LE : 01/09/2010
▌MESSAGES : 3034
▌AGE DU PERSO : 27
▌ADRESSE : 1296 Kermit Place #204, Brooklyn
▌CÉLÉBRITÉ : KristenHOTStewart
▌SMALL IDENTITY PHOTO :


MessageSujet: Re: Oops I did it again ✘♠ Romeo & Leah Jeu 23 Oct - 23:14


Leah avait un caractère bizarre. Elle pouvait se montrer très confiante face à l’inconnu, sûre d’elle et à l’aise, mais parfois c’était l’inverse. Comme dans le cas présent face au blondinet perché sur l’arbre. Sans trop le vouloir, elle s’était incrustée dans sa vie en ouvrant son carnet de dessin, et ce n’était pas trop son genre de fouiner. Leah se sentait gêner, et forcément mal à l’aise et semblait être timide face à l’inconnu. Pourtant elle n’était que très rarement comme ça. Mais tout d’un coup, elle fût plus à l’aise quand elle se retrouva entourée dans les bras du blondinet. Elle ne comprenait pas du tout la réaction du jeune homme, mais c’était plutôt amusant de voir à quel point lui avait l’air à l’aise malgré le fait qu’elle est vu et ramassé ses dessins. Leah n’arrêta pas de s’excuser mais le garçon ne semblait pas être si désespéré que ça. Enfin, elle pensait que tous les dessinateurs, peintres perdus et tout ce toutim des artistes étaient effrayés à l’idée que leur œuvres soient vues quand elles ne sont pas finies. Mais bon, apparemment lui ça ne le dérangeait vraiment pas ce qui rassurait Leah. Mais elle se trompait peut être, elle ne comprenait pas trop ce qui se passait. Il lui dit alors qu’elle devait arrêter de s’excuser et d’être désolée, et qu’il était du genre à trop dormir. Leah acquiesça, c’est sûr que dormir perché sur un arbre à Central Park, c’est qu’il faut être dormeur de compétition. Elle ne s’imaginait pas être en hauteur, sur une branche et dormir, c’était le meilleur moyen pour tomber non ? Tout en vérifiant si tous ses dessins étaient dans carnet, il lui expliqua qu’il dessinait depuis tout petit et que c’était le seul moyen de l’arrêter. C’était une véritable passion alors chez cet homme. Cela fit sourire la demoiselle.
C’est ainsi qu’il se présenta, Roméo, comme Roméo et Juliette se dit Leah évidemment. Elle se présenta à son tour, et le blondinet n’avait jamais entendu le prénom de Leah. Elle était rare comme femme et oui. « Et oui, c’est rare, je suis une exception, mais comme toi en fait, Roméo, je n’en connais pas. Mais bon tu as Roméo et Juliette à ton nom ! » Leah souffla, elle se trouvait désespérante d’avoir sorti une blague aussi nulle à un inconnu, mais cela la fit rire aussi. « Désolé pour mon humour assez, nul ! » Elle rougit encore une fois. En fait Leah c’est une grosse tomate dès qu’elle se sent mal à l’aise. Elle dit une phrase, elle rougit. C’est assez étonnant et déroutant. Mais Roméo tentait de la mettre à l’aise depuis le début de leur péripétie, mais en vain, c’était une tomate. C’est en allant chercher son sac accroché au mur que Roméo lui fit une drôle de proposition, lui faire un portrait. Elle n’avait jamais eu l’occasion de se faire faire un portrait. Ca lui faisait en quelque sorte peur. Mais en effet elle avait du temps alors pourquoi ne pas accepter. « Euh oui pourquoi pas, je ne suis pas un mannequin hein, je ne sais pas poser, rester sans bouger, je suis catastrophique un peu, je ne tiens pas trop en place tu sais, je risque d’être compliqué ? » Elle essaya de se faire pardonner par un sourire. « Mais si tu le proposes, je ne peux pas refuser…» Elle tourna autour d’elle en cherchant quelque part où s’asseoir, elle ne savait pas du tout comment elle devait réagir. « Je dois faire quoi exactement en fait ?» Elle se retourna face à son nouvel ami mais il n’était plus là, elle le chercha et Leah remarqua qu’il était en train de voler à travers l’arbre. Voler car il avait une telle aisance que Leah avait l’impression que c’était facile pour lui, que c’était aussi normal que de marcher sur un trottoir. Elle n’avait jamais vraiment vu quelqu’un qui se baladait à travers les branches avec aussi d’aisance. « Roméo ? Je peux te poser une question bizarre ?» Autant le prévenir avant de poser LA question que Leah se posait, car c’était véritablement une interrogation étrange. « Tu es un singe dans une deuxième vie, ou tu es cousin avec Tarzan ? Car tu m’impressionnes par ta manière de te balader à travers les arbres…» Leah esquissa un sourire, c’était peut-être un peu trop osé de sortir une blague ou une question pareille à quelqu’un que l’on vient de rencontrer à l’instant …
En attendant la réponse à sa question étrange, Leah s’assied par terre et sortit une cigarette et en proposa une à Roméo, elle ne savait pas s’il fumait ou pas alors il était toujours bon de lui proposer. Elle se mit alors à observer l’homme blond en attendant ses directives pour savoir ce qu’elle devait faire pour être un parfait modèle pour son dessin. Heureusement qu’elle n’avait strictement rien à faire car c’était parti pour être long elle qui n’avait jamais posé de sa vie. Il y avait une première fois à tout.




(c) Boo
Revenir en haut Aller en bas
http://leblogdelanimoise.blogspot.fr
Roméo A. Northman
avatar
Empire State of Mind


▌INSCRIT LE : 18/03/2014
▌MESSAGES : 393
▌AGE DU PERSO : 21
▌ADRESSE : 460 Union Street, Brooklyn
▌CÉLÉBRITÉ : Alexander Richard Pettyfer
▌SMALL IDENTITY PHOTO :


MessageSujet: Re: Oops I did it again ✘♠ Romeo & Leah Sam 25 Oct - 14:56





Roméo & Leah
Oops I did it again
Le jeune homme éclata de rire à sa réflexion sur son nom. Effectivement elle avait raison. Pourquoi elle avait une image aussi négative d’elle-même. Ce n’était pas grave. « Je préfère les humours nuls à ceux qui n’ont pas d’humour du tout ! » Il avait rigolé, il aimait rire et d’ailleurs il ne s’en privait pas du tout. C’est alors qu’il lui vint l’idée de dessiner la jeune femme, il avait envie d’immortaliser cette rencontre dans son carnet de croquis, il y avait toute sa vie dedans, il y avait sa mère, William, des paysages qu’il avait vu, Julian, Roxanne, tous ceux qu’il aimait et aussi qu’il aimait moins. Roméo n’avait pas la capacité de haïr. « Par contre je fais que des dessins en noir et blanc, donc le rouge sur les joues je ne sais pas faire ! » Il ne pouvait s’empêcher de la taquiner sur son malaise, afin de le rompre et de la mettre beaucoup plus en confiance. Il lui fallait absolument son matériel, il était donc décidé à aller le chercher, il grimpa dans l’arbre et y redescendit avec la même souplesse. De nouveau il se mit à rire lorsqu’elle posa sa question. « Je sais pas ! Dans le cirque où j’ai grandi, on m’a surnommé Tarzan et mon ancien chéri me surnommait petit Singe ! » Il refusa la cigarette, il n’avait jamais fumé et ne commencerait certainement pas aujourd’hui. Il se laissa aussi tomber par terre, trouvant une bonne idée d’intégrer cet élément dans le dessin, armé de son fusain, un carnet dans l’autre main il pouvait commencer. « Je crois que j’ai su monter dans les arbres dès que j’ai eut quatre ans ! Maman me l’interdisait mais j’aimais trop ça ! » Il ne montait pas qu’aux arbres, il montait aussi sur les immeubles, tout ce qui pouvait avoir une prise et l’emmener vers le ciel. La hauteur c’était la liberté. Il aimait cette légère sensation de vertige lorsqu’il y avait cette sensation de vide en-dessous de lui.

« J’ai juste besoin pour le dessin que tu restes toi-même le reste je gère ! » Comme d’habitude, il commençait la forme du visage, ensuite les yeux et une partie des cheveux. Sa main était lancée, il fixait de temps en temps la jeune femme, observant son attitude afin de capturer ce qui faisait son essence sur le papier. Il n’aimait pas beaucoup d’avoir des modèles figés, à part quand il faisait dans le nu, ce n’était pas évident de dessiner un corps s’il était constamment en mouvement. « Et tu fais quoi dans la vie à part être toute rouge ? » Ca serait sûrement l’un des traits les plus marquants qu’il allait conserver en mémoire. Même si Roméo pouvait se montrer très énergique par moment, il était d’une nature très calme et il pouvait aussi se mettre à parler beaucoup, inondant une personne d’un flot de paroles.

« J’adore ce genre de rencontre totalement au hasard ! Si ce carnet n’était pas tombé, ben on ce serait peut-être jamais parlé ! » Leah n’aurait certainement jamais vu que Roméo était perché dans un arbre en train de dormir. Il continuait beaucoup plus en détail, il était en train de faire les yeux et un bout du décor. Le cadre était essentiel pour se souvenir de ce moment. Le temps était magnifique pour cet automne. « Dis moi tu crois aux fées ? Moi je pense que les fées rendent des endroits encore plus jolis, je cherche partout dans Central Park pour trouver où elles habitent, mais comme elles doivent être très petites, on ne doit pas voir leur village ! Moi je suis sûr que la fée clochette a vraiment existée et que c’est elle qui à raconté l’histoire de Peter Pan à J.M Barrie ! » Il continuait de dessiner, tout en gardant le sérieux de cette conversation. Le jeune homme croyait beaucoup trop aux comtes de fée.

Il redressa les yeux faisant une pause dans le dessin pour fixer la jeune femme, plissant les paupières pour trouver chaque détail de son visage, de ses yeux, afin de faire son portrait le plus ressemblant possible. Il aimait bien aussi la cigarette, il trouvait très élégant les gens qui fument, sans lui-même vouloir fumer. Son ancien compagnon fumait, il trouvait ça très sexy chez lui.


BY .TITANIUMWAY

Revenir en haut Aller en bas
Leah M. Cox
avatar
Empire State of Mind


▌INSCRIT LE : 01/09/2010
▌MESSAGES : 3034
▌AGE DU PERSO : 27
▌ADRESSE : 1296 Kermit Place #204, Brooklyn
▌CÉLÉBRITÉ : KristenHOTStewart
▌SMALL IDENTITY PHOTO :


MessageSujet: Re: Oops I did it again ✘♠ Romeo & Leah Ven 7 Nov - 21:15


A sa réflexion sur son nom, qui était censée être de l’humour, Roméo rigola. Surprise, Leah commençait enfin à se mettre à l’aise et il risquait de tout faire capoter à cause d’un humour à deux balles. Mais de voir Roméo s’esclaffait la fit sourire, et il la rassura en lui disant qu’il préférait les humours nuls à ceux qui n’ont pas d’humour du tout. Elle fut rassurée car avec lui du coup elle pourrait dire ses blagues à voix haute. Mais quand il lui proposa de la dessiner, elle fut de nouveau gênée et se mit à rougir. Une petite tomate toute rouge sur pattes !! Et d’ailleurs, Roméo le remarqua et lui dit que par contre les dessins étaient en noir et blanc et qu’il ne pourrait pas faire apparaître le rouge des joues. Sur le coup, elle ne comprit pas à quoi il faisait référence, mais ses joues chauffant, elle comprenait qu’il était en train de faire référence à ses petites pommettes. Apparemment, Roméo semblait bien appréciait son humour et la petite folie que Leah possédait en elle. Elle avait réussi à le faire rire une deuxième fois ce qu’elle appréciait. Elle était peut-être en train de devenir comique ? Sur ce, Roméo lui répondit qu’il ne savait pas s’il était un singe dans une seconde vie, mais il lui apprit qu’il avait grandi dans un cirque et qu’en effet son surnom pouvait être petit Singe ou Tarzan, exactement ce que pensait Leah de lui. Elle l’avait bien jugé, mais en même temps c’était flagrant vu sa dextérité pour monter dans un arbre. Il avait donc vécu dans un cirque, ce qui était peu commun et intriguait Leah, mais ce n’était peut-être pas le moment de poser des questions sur sa vie alors qu’ils venaient à peine de se rencontrer d’une manière plutôt étrange. Peut-être que s’ils avaient l’occasion de se revoir autour d’un verre Leah pourrait en savoir plus sur lui. Oui en effet, la demoiselle pensait déjà à le revoir, mais elle est toujours comme ça quand elle rencontre des gens qui l’intéressent. Mais finalement il continua à lui expliquer qu’il était capable de monter dans les arbres depuis quatre ans mais qu’il avait l’interdiction de sa mère. Leah lui sourit. « Aaah oui, donc du coup tu es plutôt à l’aise genre pas de vertige et bêtise dans le genre ? Chanceux, j’aurais trop peur en haut d’un arbre !!! » Trèves de plaisanterie, il était temps que Leah apprenne à être un bon modèle pour un portrait dessiné par Roméo. Elle s’alluma d’abord une cigarette et Roméo la refusa. Il lui expliqua ensuite qu’elle avait juste besoin d’être naturelle, d’être elle-même. Elle ne s’attendait pas du tout à ça. Elle pensait qu’elle devrait s’asseoir sur un rocher et rester statique avec une expression de visage figée. Du coup Leah passait son temps à se mordiller les lèvres car elle était gênée et à se passer la main dans les cheveux. Mais elle fumait aussi en même temps pour se détendre et essayait de paraître bien… Roméo coupa le silence en lui demandant ce qu’elle faisait dans la vie à part être toute rouge. Leah se mit à rire en éclat. « J’aime bien être toute rouge ahah, je suis serveuse au Ginger’s je ne sais pas si tu connais. J’aime bien c’est sympa comme métier. Et toi à part être dessinateur et acrobate dans les arbres ? » Il continua à faire le portrait de Leah. C’était une expérience toute nouvelle pour Leah, déjà elle venait de rencontre un bel homme et elle était du coup entrain de « poser » pour un portrait. Elle changeait peut être ? Roméo continua en lui disant qu’il adorait ce genre de rencontre au hasard, et que sans la chute de son carnet, ils n’en seraient pas là du tout. « Je suis tout à fait d’accord avec toi, ça fait bizarre d’ailleurs. Enfin je suis là face à toi, je ne te connais pas et tu me fais mon portrait. C’est bizarre quand même. » Leah lui sourit et continua à essayer d’être naturel, mais c’était plutôt dur.

C’est à ce moment-là que Roméo s’engagea dans une discussion étrange. Il lui demande si elle croyait aux fées et continua sur sa lancée en lui expliquant qu’il pensait que les fées étaient là pour embellir des lieux. Et apparemment il s’était mis à la recherche de fées dans Central Park. Leah écarquilla les yeux. Elle ne savait pas si c’était de l’humour, s’il le pensait ou s’il était complètement atteint du cerveau et c’est sûr que là, elle prit peur. « Eeuh à vrai dire je ne me suis jamais posée la question … Tu as l’air bien renseigné sur le monde des fées je vois. C’est pour ça que tu étais dans l’arbre ? Tu en cherchais ? » A vrai dire elle ne savait pas si elle devait rentrer dans son jeu, si elle devait le laisse dans son délire ou lui dire qu’il était probablement fou … Il se tue et se mit à observer la jeune femme. Elle n’aimait pas du tout se faire dévisager comme ça, mais elle n’avait probablement pas le choix. « Tu es en train de chercher tous mes défauts c’est ça ? » Elle trouvait ça très gênant et se mit de nouveau à rougir. Elle était enfin bien, enfin à l’aise face à lui, mais elle était de nouveau rouge tomate. Mais que lui arrivait-elle ? « Ca fait bizarre d’être dévisagé …. »

]




(c) Boo
Revenir en haut Aller en bas
http://leblogdelanimoise.blogspot.fr
Roméo A. Northman
avatar
Empire State of Mind


▌INSCRIT LE : 18/03/2014
▌MESSAGES : 393
▌AGE DU PERSO : 21
▌ADRESSE : 460 Union Street, Brooklyn
▌CÉLÉBRITÉ : Alexander Richard Pettyfer
▌SMALL IDENTITY PHOTO :


MessageSujet: Re: Oops I did it again ✘♠ Romeo & Leah Dim 9 Nov - 21:40





Roméo & Leah
Oops I did it again
La définition du mot vertige ne s’appliquait pas à Roméo qui défiait les lois de l’apesanteur depuis tout petit. Il avait été singe et acrobate largement avant d’entrer dans le cirque. Il acquiesça de la tête toujours avec cet énorme sourire qui le qualifiait. « Faut pas avoir peur, le monde est plus beau vu d’en haut ! » Il le pensait sincèrement, plus on monte et plus on peut voir l’univers dans sa globalité. Les doigts dans ses mèches de cheveux, cigarette à la main, il avait toute la matière nécessaire pour faire de cette jeune femme un véritable chef d’œuvre. Elle se mit à parler d’elle, ce qu’elle faisait un peu dans la vie, donnant un peu d’information pour aller en quémander sur lui derrière. Roméo n’avait pas grand-chose à cacher de sa vie. Il la laissait donc glaner les informations qu’elle voulait sur lui. « Moi je suis serveur à l’Undisclosed Desires et je fais des études d’infirmier en même temps ! » Il n’avait pas besoin de se lancer dans une grande description de ce qu’il faisait dans la vie, ça lui semblait extrêmement clair. Il mit le doigt sur l’étrangeté de leur rencontre, ce qui n’en gâchait rien celle-ci. Il ne développa d’avantage, ce qui était bizarre n’était pas en soit négatif, c’est à ce moment qu’il lança son petit discours sur le monde féérique protecteur de la nature. Il y croyait fermement, comme à beaucoup de faits qui ne n’existent que dans l’imaginaire d’un enfant. Pourquoi raconter des mythes aux enfants s’ils étaient faux ? Il faut toujours un peu vrai pour une histoire. Il leva les yeux vers la jeune femme tout en continuait le portrait qu’il avait déjà bien avancé. Roméo soupira tout en souriant. « Non je monte dans les arbres pour lire, dessiner ou dormir ! J’ai essayé de les chercher, ça ne sert à rien ! Si j’étais une fée, je n’aimerais pas être vue, imagine ensuite ta vie…disséqué dans une base militaire secrète ! » Ca devait être si jolie une fée. Le blondinet croyait aussi aux lutins, au père Noël et à tellement d’autres phénomènes.

Il rigola en l’écoutant parler de ses défauts. « Le défaut c’est la réalité, tu sais ça vient du mot défaillir, en latin, faillir ça veut dire tromper et de sans ! Donc d’un point de vu totalement littéral, ça veut dire sans tromper ! Donc ça offre la réalité…tu préfèrerais être superficiel ? Moi je préfère les gens vrais ! » Ca y est Roméo était lancé, il était capable de dessiner, de parler en même temps. Il ne savait plus dans quel bouquin il avait lu ça. Il n’avait jamais appris le latin, c’était juste qu’il avait lu ça quelque part un jour. « Les défauts ça ne fait que renforcer les qualités, les gens qui n’ont que des qualités sont des gens déséquilibrés et donc moche ! La qualité veut dire « ce qui est comme ça », donc ce n’est pas si bien que ça ! » Il ne savait pas si son développement sonnait juste.

Il était en train de poser les derniers détails sur le dessin afin de le sublimer, il avait ajouté la cigarette et la main dans les cheveux. Roméo essayait de ne plus la regarder avec autant d’intensité afin de faire disparaitre son malaise. Il laissa sa main guidée pour apposer le dernier soupçon de gris qu’il voulait. Il avait les mains recouverts de la noirceur de son fusain, il trouva bien un endroit pour se laver les mains dans le parc. Il venait de terminer, il leva le carnet pour comparer les deux jeunes femmes. Il avait réussi à transposer la beauté naturelle de Leah, il était certain que si on pouvait animer les courbes de ce dessin on pourrait y voir une seconde Leah.

« Je vois double ! »
Le blondinet se mit à rire à sa propre blague. Il avait envie de faire durer le suspens avant de lui montrer ce qu’il venait de dessiner. Il se leva et se laissa tomber à coté d’elle, il posa le carnet devant elle, cela dépassait le stade du croquis. Il se demandait même s’il n’allait pas faire un tableau de cette rencontre. « C’est toi ! Contente du résultat ? » Le serveur ne c’était pas fait tatouer photoshop, il n’avait aucune envie de dissimuler les détails gênants, il l’avait dessiné tel quel, dans ce parc. Il était assez content de lui. Il se laissa tomber allongé laissant les brindilles lui caresser le visage. Ce dessin dans le parc lui avait donné faim, son ventre se mit même à gargouiller pour confirmer ses pensées.

Il attendait avant tout les impressions de sa muse de l’après midi, si elle se trouvait belle sur cette feuille de papier.



BY .TITANIUMWAY

Revenir en haut Aller en bas
Leah M. Cox
avatar
Empire State of Mind


▌INSCRIT LE : 01/09/2010
▌MESSAGES : 3034
▌AGE DU PERSO : 27
▌ADRESSE : 1296 Kermit Place #204, Brooklyn
▌CÉLÉBRITÉ : KristenHOTStewart
▌SMALL IDENTITY PHOTO :


MessageSujet: Re: Oops I did it again ✘♠ Romeo & Leah Lun 17 Nov - 21:31


Leah avait le vertige et il n’y avait rien à faire. On pouvait lui dire, viens voir c’est beau d’en haut, il était hors de question de lui faire prendre de la hauteur. Bon après elle n’essayait pas d’affronter cette peur non plus. Elle n’allait pas chercher à se dire : peut-être que ça va mieux, peut être que je suis capable. Mais, c’était un blocage, c’était physique. Alors quand il lui dit que tout était plus beau vu dans haut, elle fit la moue. Il avait probablement raison, mais elle n’en saurait probablement rien. Leah ne lui répondit pas, sa petite grimace voulait tout dire. La jeune demoiselle passa donc à autre chose, le vide n’était pas un sujet qu’elle maîtrisait. Alors elle commença à se présenter, elle était en train de se sentir à l’aise avec le jeune homme, elle allait probablement arrêter de rougir un jour ou un autre. Mais bon, il faut avouer que si elle parlait d’elle, c’était ensuite pour que lui parle, pose des questions etc … Car elle ne savait absolument pas gérer ce genre de situation avec des inconnus. Généralement elle avait de l’alcool dans le sang dans ce genre de situation et c’est bien mieux. Au moins, elle n’était pas du tout stressée, et elle se lâchait mieux. C’était au tour de Roméo de raconter un peu sa vie. Lui aussi était serveur, mais à l’Undisclosed Desires mais lui faisait aussi des études en parallèle d’infirmier. Le bar où il travaillait, Leah en avait déjà entendu parler, elle pensa même y être allée une fois, mais vu que bien souvent elle ne se souvient pas de ses soirées et elle ne savait pas du coup si elle avait déjà mis les pieds là-bas. Mais il ne développa trop sur sa vie, mais il commença à parler de tout autre chose qui étonna Leah. Les fées. Il avait l’air totalement passionné par cet univers bien qu’il devait savoir que c’était un univers totalement inventé pour les enfants, pour les films et les livres. Mais il donnait vraiment l’impression d’y croire dur comme fer, alors elle allait se taire, on sait jamais, si elle fait une réflexion qui ne lui plait pas, elle pourrait le vexer et puis ça signifierait la fin de leur rencontre, alors ça serait dommage. Car il faut savoir que même si elle n’arrêtait pas de rougir, Leah était contente de cette rencontre totalement étonnante. Roméo explique à Leah qu’il ne montait dans les arbres que pour lire, dessiner ou dormir. C’était plutôt étrange d’aller dans un arbre pour faire ce genre de chose, il faut être confortablement installé non ? Mais Leah sourit. Il continua en disant qu’il avait essayé de chercher les fées mais qu’il savait que ça ne servait à rien car elles se cachaient pour ne pas être vue et que les fées ne voulaient pas finir disséquée dans une base militaire secrète tels étaient les mots du dessinateur. Elle se retint de rire, elle ne savait vraiment pas comment réagir, il devait être sous substance illicite … « Dis moi ? Tu as l’air d’avoir vraiment réfléchi sur la question, tu y crois vraiment ? Enfin j’ai jamais entendu quelqu’un parler des fées comme tu fais ça m’intrigue… » Leah ne savait vraiment pas quoi penser de ce blondinet, elle avait peur un peu d’un coup.

Leah était assise avec sa cigarette pendant que Roméo la fixait, la dévisageait et évidemment, Leah rougit. Mais pourquoi aujourd’hui son corps avait décidé de rougir autant, c’était nul, elle détestait quand elle rougissait comme ça. Elle lui demanda alors s’il cherchait ses défauts pour que le portrait soit parfait. Mais Roméo lui expliqua que, pour lui, les défauts c’étaient la réalité et lui apprit la nature du mot défaut. Et il lui demanda si elle préférait être superficielle et qu’il préférait les gens vrais. « Tu m’apprends quelque chose, mais c’est vrai que les superficiels je les évite, tu ne sais pas à qui tu t’adresses, ce qu’ils pensent réellement. Ces gens-là font faux, et c’est désagréable. Je déteste ça. Donc vas-y alors, cherche mes défauts et dis moi qui je suis ahah. » Son but à elle, c’était d’être naturel, même un peu trop parfois, elle devait se mettre des limites sinon évidemment ça serait pas très très beau à voir. Pour Roméo, les défauts ne faisaient que renforcer les qualités et continua à parler sur ce sujet. « Tu es littéraire toi non ? Un véritable artiste en fait ? J’adore la manière dont tu vois les choses ! Et puis tu gères réfléchir sur le portrait et parler d’un véritable bon sujet, j’en serais incapable. Mais d’un côté je ne peints pas donc ça résout le problème.»

Leah attendit alors la fin de son portrait. Roméo avait l’air de finir les détails, il en avait de partout. Mais il conclut en levant le dessin et en ajoutant un « je vois double ». Leah rigola mais ne réagit pas, elle se demanda pourquoi il disait ça. Il avait donc fini le portrait et la jeune femme fit une tête de bébé ou des yeux doux pour voir le dessin. Elle voulait savoir ce qu’elle donnait sur papier. Il avait l’air d’avoir envie de faire la faire attendre. Mais il s’assit à côté d’elle et lui montra le résultat. Son réflex, mettre la main devant la bouge et écarquiller les yeux. « Mais mais c’est moi, mais wouah, tu es super fort, wouah. » Leah était surprise, le dessin était merveilleusement bien fait, et Leah s’appréciait. Elle qui évitait de se regarder dans un miroir, elle appréciait de se voir sur papier. Le garçon s’allongea pendant qu’elle continuait à observer. « Tu dessines depuis combien de temps ? Car tu es tellement précis, puis tu as parlé entre temps, et tu es allé super vite, tu m’épates ! » Elle était contente de l’avoir rencontré, et puis d’avoir vécu cette expérience. « Franchement je m’apprécie, je ne suis pas narcissique hein, mais je déteste me regarder dans un miroir et là ben j’aime bien. C’est ma jumelle t’as vu ? Merci hein !! Je le garde hein j’espère ?» Elle entendit le ventre du garçon gargouiller. Apparemment, il avait faim. Leah rigola. Elle aussi avait un petit creux, mais bon, elle était tellement contente de son dessin, qu’elle était ben, sur le cul.

« Pour te remercier tu veux aller manger un hot dog et boire un bon soda ? Je t’invite ! » La générosité était un point fort chez Leah. Elle aimait faire plaisir aux gens. Surtout dans le cas présent puisqu’il venait de prendre le temps de faire un dessin alors elle devait le remercier. De nouveau, Leah fuma une cigarette tout en continuant d’observer le dessin. Elle était épatée. D’avoir parlé de hot-dog, le ventre de la jeune femme gronda aussi. Il était donc temps de se lever et partir arpenter les chemins de Central Park à la recherche de quelque chose à manger. « Aller on bouge ? ça te va ? On ne va pas stopper cette rencontre étonnante maintenant ça serait dommage non ? » Leah se leva pour motiver les troupes et attendit le retour de son nouvel ami.





(c) Boo
Revenir en haut Aller en bas
http://leblogdelanimoise.blogspot.fr
Roméo A. Northman
avatar
Empire State of Mind


▌INSCRIT LE : 18/03/2014
▌MESSAGES : 393
▌AGE DU PERSO : 21
▌ADRESSE : 460 Union Street, Brooklyn
▌CÉLÉBRITÉ : Alexander Richard Pettyfer
▌SMALL IDENTITY PHOTO :


MessageSujet: Re: Oops I did it again ✘♠ Romeo & Leah Mar 18 Nov - 15:43





Roméo & Leah
Oops I did it again
Roméo était souvent pris pour un fou, une espèce rare d’éberlué qui semblait vivre dans un monde en décalage. Pourtant il n’avait jamais eut l’impression d’être dingue. Il avait ses propres croyances et il était extrêmement ouvert sur le domaine. Cela semblait beaucoup étonner Leah, qu’il puisse avoir aucun doute quand à l’existence de créature mythique qui aurait été inventé uniquement par des hommes. Elle semblait lui soutirer la certitude que ce n’était pas une blague de sa part. D’habitude les gens laissaient passer ce genre de petites excentricités préférant ne pas discuter avec lui. « Bien entendu ! Croire que l’homme a créé de son imagination des petits êtres avec des ailes seraient purement absurde ! J’y crois et je pense qu’elles existent vraiment ! » Il n’allait pas se contredire. Il y avait forcément un fond de vérité, un point de départ à toutes légendes qui existent. Roméo continua sur sa lancée pour développer sur les défauts, tandis que sa main se soulevait et s’abattait sur la feuille, recouvrant ce qui avait été d’abord immaculé par un portrait de la jeune femme. Il était content d’apprendre à quelqu’un, il n’avait jamais eut cette grande mission de professeur. Un littéraire ? Il lisait effectivement mais savoir tout sur tout. « En fait je retiens assez facilement ce que je vois ! Quand j’ai appris la langue, j’ai lu plein d’ouvrage en américain et j’allais faire des recherches avec l’aide de ma maman et j’ai retenu ça ! » Roméo lisait pour s’évader parfois, il évitait les romans trop tristes ou qui se finissaient mal. Il n’arrivera jamais à comprendre les personnes qui écrivent sur le malheur, comme s’il n’y en avait déjà pas assez dans ce monde, autant offrir du bonheur.

Il venait de terminer le dessin, l’avait placé devant lui et avait un peu blagué. Il préférait largement l’image qu’il avait devant lui que ce qu’il y avait sur une feuille blanche. Il se rapprocha d’elle et la laissa prendre son dessin pour s’observer. Lui faisait une pause en s’allongeant sur l’herbe, il avait les mains recouvertes de la noirceur de son travail au fusain. Il reçu une cascade de compliments. Ca lui faisait plaisir, pourtant ce n’était pas si extraordinaire que ça. « J’aurais aimé avoir un jumeau ! Il aurait été comme moi, on aurait pu rigoler ensemble et j’aurais eut un frère ! » Il y avait une pointe d’amertume dans sa voix, il n’avait pas de frères et sœurs, il aurait aimé savoir ce que ça faisait. Il fit une petite moue, elle voulait garder son dessin. « Alors je vais être obligé d’en faire un deuxième de toi ! » Il avait envie de garder dans son carnet de souvenirs cette rencontre. Il récupéra le dessin, apposa la date, ses initiales et mit un petit mot à l’intérieur : pour Leah, une rencontre formidable en bas d’un arbre. Roméo avait une écriture un peu enfantine, assez ronde et harmonieuse. Il roula le dessin et lui donna.

Lorsqu’elle parla de manger, il se réveilla un peu. Lorsqu’il s’agissait de manger il était toujours là. « Oh oui, quelques hot-dogs avec du chocolat chaud dessus et aussi un bon lait avec tout ça ! » Il se demandait si les vendeurs de hot dog vendaient du lait dans leurs petits wagons marchands. Il avait bien précisé qu’il n’en mangerait pas qu’un seul. Roméo était du genre grand mangeur et tout le temps. D’ailleurs il avait des goûts alimentaires bien particuliers.

Il alla jusqu’à une fontaine du parc pour se laver les mains qu’il avait salis. Il savait qu’ils avaient du chocolat chaud dans les wagons où il y avait hot dog et glaces en même temps. Même si les vendeurs le regardaient avec des gros yeux lors de sa commande. Il récupéra son sac en bandoulière pour le glisser sur son torse, une fois prêt, il ne pouvait que se réjouir d’aller manger. Une fois les mains propres, ils purent partis de ce petit coin de paradis dans central park. Ils trouvèrent rapidement une roulotte dans laquelle était vendu différents mets. Par chance le vendeur faisait aussi des cafés, donc il avait du lait. Il commanda son lait chaud et quatre hot-dogs, deux avec nappage chocolat et deux avec chantilly. Il se léchait les babines d’avance. « J’ai super faim ! » Roméo a tout le temps faim.. « Tu m'as pas beaucoup parlé de toi! A part la cigarette tu aimes quoi? »



BY .TITANIUMWAY

Revenir en haut Aller en bas
Leah M. Cox
avatar
Empire State of Mind


▌INSCRIT LE : 01/09/2010
▌MESSAGES : 3034
▌AGE DU PERSO : 27
▌ADRESSE : 1296 Kermit Place #204, Brooklyn
▌CÉLÉBRITÉ : KristenHOTStewart
▌SMALL IDENTITY PHOTO :


MessageSujet: Re: Oops I did it again ✘♠ Romeo & Leah Lun 1 Déc - 20:52


Leah était éblouie par son portrait. Elle avait l’impression de se voir dans un miroir. Elle était contente d’avoir rencontré ce jeune garçon. C’était le genre de rencontre qu’on n’oubliait jamais et c’était les rencontres les plus étranges. Un carnet tombé, un homme dans un arbre et hop les gens se rencontrent. Et celle-là était exceptionnelle. En quelques secondes, Leah s’était trouvée à poser pour un homme inconnu qui la peignait. C’était tellement étrange ce genre de sentiment. Comme si Roméo allait tout connaître de sa vie en une fraction de seconde. Il repérait ses défauts, il contemplait ses traits et le résultat était concluant. Elle était en quelque sorte fascinée par la facilité et le temps qu’avait mis Roméo pour effectuer ce portrait. Pendant que la jeune femme se contemplait, ce qui est bizarre à dire quand on connaît Leah qui ne supporte pas se regarder dans un miroir. Roméo s’allongea dans l’herbe et commença à dire qu’il aurait aimé avoir un jumeau. Il continua en disant qu’il aurait pu rigoler et qu’il aurait un frère. Leah le regarda, c’était étrange la manière dont il l’avait dit, comme si c’était un regret. Leah ne savait pas trop quoi dire puisqu’elle ne le connaissait pas du tout. « C’est vrai que ça doit être sympa d’avoir un double, enfin un jumeau, mais il te volerait la vedette si ça se trouve tu sais ! » Ce n’était pas faux. La jumelle de Leah lui piquerait tous ses bons plans, toutes ses conquêtes et elle ne le supporterait. Bon pas au point de commettre un fratricide, mais elle essayerait de s’éloigner de sa jumelle. Enfin c’est ce qu’elle pensait mais peut-être pas ce qu’elle ferait. Mais bon, Leah avait sa vie et ne souhaitait pas s’imaginer une vie qu’elle n’aura pas. Leah continua de s’observer et fit part de son envie de garder le garder. Roméo fit une petite moue, il avait l’air de vouloir le garder car il se dit qu’il était obligé d’en faire un deuxième. En fait, il y avait un portrait, et les deux nouveaux amis voulaient le garder en souvenir, histoire de ne jamais oublier ce moment de leur vie. C’est alors que Roméo dédicaça le dessin et le donna à Leah. Elle était touchée. « Si tu veux on peut faire garde partagé tu le gardes une semaine et moi aussi ! ça serait rigolo on serait obligé de se revoir souvent du coup ! » C’était une idée plutôt ridicule que venait d’avoir Leah, ce qui était rare, enfin elle était plutôt terre-à-terre dans sa vie. « Sinon tu refais un portrait plus tard ? » Elle lui fit un large sourire histoire de lui faire comprendre qu’elle ne voulait pas mettre un terme à cette rencontre.


Quand les ventres commençaient à chanter, c’était généralement leur de manger. C’est ainsi que la décision d’aller trouver un coin sympathique pour déguster un bon hot-dog vint dans leur esprit. L’idée d’aller manger réveilla le blondinet, apparemment il était partant pour déguster ces hot-dogs, enfin pour lui, c’était des hot-dogs avec du chocolat chaud dessus… Leah n’avait jamais entendu quelqu’un lui proposer ça. « Peut-être sans chocolat chaud en fait, enfin à côté pas dessus, ce n’est pas un super bon mélange quand même non ? » Leah n’était pas une fille sucrée-salée. C’était soit l’un soit l’autre, pas les deux. Soit chips soit gâteau mais pas de mélange. Elle était comme ça, soit tout rose, soit tout noir. Ils se levèrent tous les deux, Leah rangea son nouveau dessin et suivit Roméo qui était déjà devant non loin en train de se débarbouiller dans une fontaine. C’est vrai qu’il avait concocté un joli dessin, mais s’en était foutu de partout. Ah ben c’est ça d’être un artiste ! Leah le rejoint et commença à chercher par hasard un petit vendeur de hot dog.
Très vite, les deux nouveaux amis trouvèrent ce qu’ils cherchaient avec hâte. Raisonnable, et pour ne pas paraître pour une grosse mangeuse, ce qui n’était pas vraiment le cas, Leah commanda seulement un hot-dog et une bière, histoire de se rafraîchir même s’il faisait déjà bien frais dans le parc. Quant à Roméo, il se retrouva avec quatre hot-dogs dans les mains chacun avec un nappage soit au chocolat soit à la chantilly. Etrange. « Tu vas réussir à manger tout ça, surtout avec ce mélange ? Enfin … C’est bizarre non ? » En effet ça l’était. Non loin, un banc appelait Leah et Roméo pour qu’ils viennent s’asseoir dessus. Installés confortablement pour manger, Roméo fit remarquer à la jeune femme qu’elle ne lui avait pas beaucoup parlé d’elle ce qui n’était pas faux. Leah n’était pas une femme qui aimait parler d’elle comme ça, mais il était vrai qu’elle lui devait bien ça. « Je ne suis pas douée pour parler de moi …» Et devinait quoi … Leah se mit à rougir. Elle croqua dans son hot-dog et réfléchit … « Mise à part ma cigarette … J’aime mon métier a Ginger’s, j’aime aussi mon canapé, mais j’aime beaucoup sortir, voir trop, en fait j’adore être en vadrouille … J’ai du mal à rester chez moi seule … C’est le genre de truc qui peut me faire déprimer … » Elle était en train de se dévoiler à un inconnu, ce qui était rare chez Leah … Elle continua tranquillement de manger son hot-dog tandis que Roméo dégustait les siens avec des yeux pétillants. « Sinon ça t’es venu comment la peinture ? Tu peints souvent des inconnus ? Parce que si c’est le cas tu dois avoir des tonnes de portrait dans ton calepin !!! » Leah voulait seulement éloigner le sujet de la conversation sur elle. Elle préférait écouter les gens parler que de raconter sa vie. Elle lui sourit, elle avait fini de déguster alors elle sortit une nouvelle fois son paquet de cigarette. Elle ne s’arrêtait donc jamais. « Tu vis où en fait à New York ? Central Park c’est ton jardin ou un refuge comme pour moi ? » Leah lui sourit. Elle devenait curieuse sur ce bel inconnu.






(c) Boo
Revenir en haut Aller en bas
http://leblogdelanimoise.blogspot.fr
Roméo A. Northman
avatar
Empire State of Mind


▌INSCRIT LE : 18/03/2014
▌MESSAGES : 393
▌AGE DU PERSO : 21
▌ADRESSE : 460 Union Street, Brooklyn
▌CÉLÉBRITÉ : Alexander Richard Pettyfer
▌SMALL IDENTITY PHOTO :


MessageSujet: Re: Oops I did it again ✘♠ Romeo & Leah Mer 3 Déc - 2:00





Roméo  & Leah
Oops I did it again
Il n’avait pas de jumeau il ne pouvait pas vraiment savoir ce que ça ferait, soit quelqu’un qui serait tout l’opposé de lui ou exactement comme lui, ce qui ferait deux fois plus de monde heureux dans sa vie, ce qui en soit ne lui ne déplairait pas.  Elle voulait le dessin et IL voulait le dessin, étant quelqu’un fondé essentiellement sur la bonté il ne pouvait pas lui refuser, il le dédicaça et lui donna. Lorsqu’elle lui offrit son idée, un large sourire illumina son visage, il trouvait cette idée enchanteresse et originale. « Tu crois que pour ce genre de garde on a besoin d’un avocat ? » Il ne connaissait pas d’avocats dans son entourage. Un acte authentique, donnant les dates à laquelle il devrait transmettre ce portrait, tout en tenant compte de l’usure, il devrait le signer tous les deux et il ferait même une petite fête pour l’occasion. Cependant la petite fête que s’imaginait Roméo allait se terminer sur un banc de central park avec des hot dogs. « On est assez sérieux de ne pas oublier de transmettre à l’autre ! On a qu’à dit le même jour qu’aujourd’hui, à la même heure et au même endroit ! » Il fallait absolument qu’il se le note quelque part pour ne jamais oublier. Il annonça tout de suite ce qu’il avait envie de manger, il fit un signe positif concernant le chocolat chaud. Les repas de Roméo restaient particulier, même orignaux pour la plupart du temps, il versait du sirop d’érable sur les carbonaras, mettait des fraises Tagada dans des bolognaises et était capable de mélange les plus insensé.

Une fois propre, ils trouvèrent le bonheur et repartirent avec ce repas improvisé. Encore une fois l’étonnement de la jeune femme se fit entendre. Elle prenait bien une bière avec son repas, ceci était bizarre pour l’angelot. « Non c’est pas bizarre, c’est juste trop bon ! Et ceux qui mangent de la viande crue, ce n’est pas bizarre ? » L’alliance du goût de la saucisse de strasbourg avec du sucré, il en avait l’eau à la bouche. Ce qui en soit étrange n’est pas tant le repas de l’élève infirmier, mais plutôt que depuis qu’elle l’ait rencontré et un peu cerné, elle puisse s’étonner qu’il agisse ainsi. Une fois tous deux installés sur un banc, il s’interrogea sur elle. Trop occuper pour pouvoir lui répondre, il l’écouta. Le seul moment où Roméo était silencieux était pendant qu’il mangeait et pendant qu’il dormait. Il savourait le crémeux de la chantilly sur le pain croustillant du hot dog. Et alors qu’elle terminait de rougir et de parler, lui il terminait son dernier hot dog sur les quatre. Il les avait engouffrés les uns après les autres. Il se demandait d’ailleurs si c’était suffisant. En tout cas il était d’accord avec elle, rester chez soit à ne rien faire, il ne pouvait pas non plus. Elle le questionna sur le dessin. « Disons que j’ai toujours aimé ça ! » Il ne c’était jamais demandé l’origine de cet art. « J’aime dessiner tout ce qui est intéressant à mes yeux, une chenille qui monte sur un arbre, une personne qui sort du lot, y a de tout, tout ce qui me marque et dont je me dis que je voudrais me souvenir ! » Ca pouvait partir du portrait, par le paysage. Seul son carnet secret regorgeait vraiment des dessins importants, ceux qu’il ne voudrait jamais montrer à personne.

Roméo est certes né en Russie et à son accent on peut le deviner facilement, cependant il vit bien sur New York. Il se mit à boire son lait pour digérer le repas qu’il venait d’engloutir. « Je vis dans un petit studio à Brooklyn, ça me sert plus à dormir ou comme bureau pour travailler ! » Il était plus souvent dehors que dedans. « J’aime me balader partout ! » D’ailleurs quand il n’était encore qu’un vagabond il avait une quantité astronomique de refuges, de lieu abandonné qu’il squattait afin d’avoir un toit. Le seul qui connaissait quelques adresses avait été William.

« New York est un énorme terrain de jeu, dans cette ville, tu peux monter partout, y a des bâtiments extraordinaires et des parcs, des statues, des endroits si forts en histoire…je pourrais jamais me lasser ! » Parfois il aimait marcher sans savoir où il allait se retrouver, alors que pour d’autre c’était affolant de se perdre, pour le blondinet c’était jouissant, un véritable passe temps. « J’aimerais voyager et découvrir le monde, les cultures ! Tout ce qu’il y a de beau et merveilleux sur cette planète…je parle encore beaucoup c’est ça ? » Il se stoppa, se rendant compte que son débit de paroles avait repris. « Tu as déjà été en Angleterre ? Là bas c’est trop bien, il pleut, les gens ils mettent des carreaux, et ils ont des bus tout rouges ! » Oui, Roméo parlait des anglais telle une tribu autochtone. C’était le seul pays qu’il avait connu avec la Russie. Il pouvait même se réjouir de la pluie.



BY .TITANIUMWAY

Revenir en haut Aller en bas
Leah M. Cox
avatar
Empire State of Mind


▌INSCRIT LE : 01/09/2010
▌MESSAGES : 3034
▌AGE DU PERSO : 27
▌ADRESSE : 1296 Kermit Place #204, Brooklyn
▌CÉLÉBRITÉ : KristenHOTStewart
▌SMALL IDENTITY PHOTO :


MessageSujet: Re: Oops I did it again ✘♠ Romeo & Leah Lun 5 Jan - 22:56


L’idée d’une garde partagée pour un portrait avait illuminé l’esprit de Leah. C’était une occasion en or pour pouvoir se revoir et profiter de nouveaux moments rien qu’eux, ensemble, reliés grâce à un dessin. C’était très original comme début de relation, Leah était vraiment contente d’avoir rencontré Roméo, c’était tellement peu ordinaire ce genre de rencontre. Roméo semblait être en accord avec son idée puisqu’il demanda même s’il existait des avocats qui s’occupaient de ce genre d’affaire. La jeune femme n’en était pas persuadée mais elle avait envie d’y croire. Mais du coup il fallait qu’il se mette en accord sur le rythme de garde. Toutes les semaines, une semaine sur deux ou plus. En tout cas, Leah était sûre maintenant qu’ils se reverraient. Ainsi Roméo proposa de se retrouver le même jour qu’aujourd’hui, à la même heure et au même endroit. Leah trouvait cette idée merveilleuse, c’est pour ça qu’elle entra tout de suite le rendez-vous sur son téléphone. Au moins, elle était sûre qu’elle serait là pour partager son portrait, mais aussi pour revoir son nouvel ami. Sur ces bonnes paroles, ils partirent à l’aventure pour trouver de quoi manger de délicieux hot-dogs. C’était un peu un cliché quand même, des hot-dogs et un soda, assis sur un banc de Central Park à parler de tout et de rien. Surtout que dans leur cas, ils ne se connaissaient que depuis quelques heures à peine, et ils n’avaient apparemment pas envie de couper court à cette rencontre. En tout cas Leah n’en avait pas du tout envie.

Leah ne connaissait pas encore les habitudes du blondinet, forcément, mais elle était très très surprise par sa commande. Mélanger du sucré au salé déjà Leah n’aimait pas, mais le hot dog au chocolat ou à la chantilly c’était pire que tout. Il ne serait jamais venu à l’esprit de la jeune femme de faire un mélange pareil, ça lui donnait juste envie de vomir. Elle lui fit alors comprendre qu’elle trouvait ça vraiment étrange mais il lui répondit justement que ceux qui mange de la viande crue c’était tout aussi bizarre. Ce n’était pas faux, elle, adepte de sushi, elle mangeait de la chair crue par exemple. Mais elle trouvait ça normal contrairement au nappage chocolat, chantilly sur un hot-dog…  Leah n’aimait pas vraiment parler d’elle donc pour ne pas vexer Roméo, elle se mit alors à parler un peu d’elle mais vraiment pas beaucoup. Elle enchaîna de nouveau sur le sujet du blondinet. Elle ne voulait vraiment pas qu’on s’attarde sur elle, elle était comme ça. Elle essaya donc de retourner sur le sujet de la peinture et de Roméo. De plus, elle était vraiment intéressée par ce qu’il faisait. Et elle était déjà devenue accro à son portrait et elle savait déjà où il allait se placer. Dans son salon, pour penser tous les jours à cette nouvelle rencontre. Il expliqua juste qu’il aimait ça, et qu’il aimait dessiner de nombreuses choses qui lui plaisaient telles qu’une chenille ou une personne. En effet, c’était vraiment une véritable passion car Leah ne comprenait pas comment on pouvait peindre une chenille, enfin elle esquissa un petit rire. « Une chenille ? enfin une chenille c’est si passionnant que ça ? Enfin bon j’y connais rien à l’art et tout ça mais c’est une chenille quand même non ? » Leah rigola, elle avait peur par contre de vexer Roméo donc elle essaya de se contenir et d’arrêter de rire. Mais elle s’imaginait en train d’essayer de dessiner une chenille, d’avoir les yeux fixées sur la chenille, bref elle avait du mal à se projeter face à une chenille. Roméo ajouta ensuite qu’il habitait dans un petit appartement à Brooklyn tout comme Leah. Mais apparemment, c’était seulement pour dormir. « Tu vis dehors presque en gros. Au moins tu dois voir des choses tellement hors du commun non ? » Et Roméo continua en expliquant qu’à New York le point fort, c’était un terrain de jeu et qu’il ne se lassait jamais. « C’est clair que New-York, c’est quand même une ville où on peut tout faire, tout voir, sans se faire vraiment remarquer. D’ailleurs moi aussi je vis à  Brooklyn, tu vis vers où ? » Son nouvel ami continua ensuite à parler sur lui, sur le fait qu’il aimerait voyager et découvrir de nouvelles cultures. Leah n’avait pas eu l’occasion de partir, elle aurait aimé pouvoir voyager avec une famille, ça devait être passionnant de partir avec un père et une mère. La demoiselle rigola quand le jeune garçon s’arrêta de parler pensant qu’il était un moulin à parole. Mais il reprit vite en lui demandant si elle avait déjà visité l’Angleterre et lui expliqua que là-bas il pleuvait et les gens s’habillaient de carreaux et que les bus étaient rouges. Elle rigola de nouveau elle ne connaissait pas vraiment ce pays. « Je n’ai jamais eu l’occasion de voyager. Mais bon New York est un voyage à elle seule, on peut aller manger des pizzas à Little Italy, des Nems à Chinatown enfin c’est bien déjà. » Leah disait un peu cette phrase à contre cœur, elle réalisa qu’elle n’avait jamais pensé à voir autre chose que New York. Peut être que c’était parce qu’elle vivait seule, et qu’elle aimerait partir en couple ou avec des amis. Mais Leah était seule. « Je trouve que partir en voyage, c’est bien de le faire avec des amis, en couple et tout ça. Et ce n’est pas vraiment le cas. Si je devais partir … Peut être partir en France ou Amérique Latine mais où exactement je ne sais pas. » Leah sortit de nouveau une cigarette, elle ne faisait que ça de sa journée. Fumer, travailler et rien faire. «Dis moi ? Tu m’apprendras à dessiner.» L’idée venait de traverser la l’esprit de Leah. Pourquoi ? Elle ne savait pas, mais la compagnie de Roméo lui faisait plaisir, alors elle cherchait un prétexte pour le retrouver et passer de nouveau du temps avec lui. « Tu veux faire quoi dans la vie toi ? » Leah lui sourit, elle était contente de pouvoir parler avec quelqu’un, elle en avait besoin.





(c) Boo
Revenir en haut Aller en bas
http://leblogdelanimoise.blogspot.fr
Roméo A. Northman
avatar
Empire State of Mind


▌INSCRIT LE : 18/03/2014
▌MESSAGES : 393
▌AGE DU PERSO : 21
▌ADRESSE : 460 Union Street, Brooklyn
▌CÉLÉBRITÉ : Alexander Richard Pettyfer
▌SMALL IDENTITY PHOTO :


MessageSujet: Re: Oops I did it again ✘♠ Romeo & Leah Mer 7 Jan - 18:27





Roméo  & Leah
Oops I did it again
Roméo était particulier, un original un peu illuminé qui avait très peu les pieds sur terre. C’est pour ses raisons que l’idée d’une garde partagée pour un dessin l’avait tout de suite séduite, il ne pouvait pas refuser. C’est d’ailleurs une bonne raison pour continuer cette toute nouvelle rencontre, si tous deux s’y tenaient et c’était le genre de détail qu’il n’oubliait pas facilement. Installé sur un banc à discuter tout en mangeant des hot-dogs ça plaisait carrément au jeune homme, il savourait son plat, adorant l’alliance de la chantilly sur la viande. D’autant plus que ça donnait une très belle apparence à sa viande. En évoquant la chenille, la jeune femme ne pu s’empêcher de rire et en rien il ne fut vexer, il se mit même à rire avec elle. Il n’y avait rien de plus positif que le rire, c’était un éclat de joie qui venait s’exprimer. Comment pourrait-il lui en vouloir de rigoler ? Même si c’était pour se moquer, Roméo n’était pas du genre à se formaliser pour si peu. « Une chenille à une multitude de détails, elle a un nuancier énorme de couleurs sur le corps, c’est un insecte fascinant dans ses formes, chacun de ses anneaux répètent le même motif, déterminant le futur papillon qu’elle va devenir ! C’est l’origine de la beauté ! Un peu comme un diamant brut que l’on va tailler pour le faire étinceler de mille feux ! » Roméo avait cette capacité de pouvoir s’émerveiller de tout comme de rien, une infime manifestation pouvait d’un coup rendre joyeuse toute sa journée. C’était un véritable état d’esprit qu’il avait développé en grandissant et en évoluant dans ce monde. Beaucoup parlerait d’une protection psychologique suite à des traumatismes, d’autres y verraient comme un déséquilibre. Pourtant lui, ne voyait que le bonheur, le fait d’être heureux rendait intouchable. Il s’expliqua un peu sur New York, sur ce que représentait cette ville pour lui. Il fallait suivre un tel flot de paroles. C’était un véritable moulin, dont le débit ne s’arrêtait que lorsqu’il reposait sa tête sur l’oreiller le soir. « J’ai vécu dehors à un moment, j’étais une sorte de vagabond quand le cirque dans lequel j’ai grandi a fermé ses portes ! J’allais de ville en ville, je me trouvais des endroits pour dormir ! » Sa vie aurait pu être dangereuse, il n’avait pas toujours dormis dans des endroits fiables, parfois même désert. N’importe qui aurait pu le débusquer et lui faire du mal, lui prendre ce qu’il avait, il avait toujours que quelques dollars en poche. Il faisait des petits boulots pour gagner trois sous pendant quelques jours.

« Moi je vis sur Union Street ! Quelle magnifique coïncidence ! » Pas tellement en vérité, Brooklyn était aussi grand que les autres Boroughs de la ville, ils avaient juste une chance sur cinq de ne pas se tromper de quartier. Elle n’avait pas tort dans ce qu’elle développait, New York était une ville cosmopolite, lui avait besoin d’horizon, elle lui donna quand même quelques endroits sympa à visiter dans le monde. « Pourquoi avoir besoin de quelqu’un ? Pourquoi avoir besoin de savoir où ? Tu pars et tu découvres ! » Roméo avait fait ça quand il était vagabond, il suivait les routes, il faisait du stop, il marchait, et visitait le pays jusqu’à atterrir sur New York en quelques mois. Il considère cette ville comme la sienne.

Roméo avait engouffré très rapidement ses hot-dogs, un véritable monstre de nourriture, là où il y en avait elle trépassait sur son passage. Par contre, il ne pu se résoudre qu’à dodeliner de la tête dans un signe négatif, il ne saurait pas lui apprendre à dessiner. « Je ne sais pas comment on fait pour apprendre ! Moi je pose mon crayon et pouf, il part un peu tout seul pour faire ce que j’ai envie ! » Il n’avait jamais eut besoin de cours pour ça, c’était un véritable don qu’il avait su développer avec les années. « Moi je veux devenir infirmier, je suis dans une école pour ça et je fais un stage ! » Le personnel hospitalier a eut le temps de s’habituer au comportement de Roméo et les patients ont l’air d’apprécier son grain de folie dans l’hôpital. Même si certains sont encore consternés, se demandent ce qui se laisse glisser le long des rampes d’escalier, escalade les étagères, appuient sur tous les boutons d’ascenseur, s’amuse avec tout et rien, fait des exclamations qui tout le monde ne comprends pas. « C’est clair comme de l’eau de rivière, j’ai envie d’apporter aux autres ! Crois pas que j’ai le cœur dans la main mais certaines personnes ont besoin, moi j’ai envie de les voir sourire, même malade ! » Sa philosophie de vie s’appliquait même dans les pires moments.

« Tu n’as pas de chéri pour voyager avec toi ? Je suis sûr que tu en a un malgré tes airs de belle rebelle ! » Cigarette à la main, timide, toujours à rougir, elle avait cet aspect à ses yeux. « Moi j’ai un chéri, il est extraordinaire ! » Ses yeux brillèrent un peu en parlant de lui. Julian c’était sa vie.




BY .TITANIUMWAY

Revenir en haut Aller en bas
Leah M. Cox
avatar
Empire State of Mind


▌INSCRIT LE : 01/09/2010
▌MESSAGES : 3034
▌AGE DU PERSO : 27
▌ADRESSE : 1296 Kermit Place #204, Brooklyn
▌CÉLÉBRITÉ : KristenHOTStewart
▌SMALL IDENTITY PHOTO :


MessageSujet: Re: Oops I did it again ✘♠ Romeo & Leah Mer 21 Jan - 23:22


Par chance, après le ricanement de Leah, Roméo ne s’était pas vexé par rapport à l’histoire de chenille. La jeune femme ne se rendait pas compte qu’un petit animal tel qu’une chenille pouvait être si intéressant pour quelqu’un qui aimait dessiner. Elle s’imaginait une chenille, verte avec des gros yeux un peu comme le dessin animé 1001 Pattes que Leah adorait. Oui elle peut être totalement régressive parfois, une vrai enfant celle-là. Roméo ajouta au sujet des chenilles qu’elles avaient énormément de détails, de différentes couleurs. Il trouvait cette bête fascinante, et il continua à exprimer la beauté d’une chenille devenant un papillon. Leah n’osait rien dire, il lui avait en quelques sortes, cloué le bec. Apparemment, il avait souvent le dernier mot le beau blond, mais ce qui était surtout impressionnant c’est qu’un rien pouvait le rendre heureux, pouvait lui donner des étoiles dans les yeux et Leah trouvait ça vraiment mignon.
Leah permit à Roméo de s’exprimer à sa place, elle détestait totalement parler d’elle aux gens, elle ne se trouvait pas objective. Elle serait capable de dresser un portrait négatif d’elle comme si de rien n’était. Elle en avait marre d’elle-même, et donc elle n’aimait pas du tout se présenter. Elle préférait écouter les autres et puis si ça lui venait à l’esprit et sans rien prévoir, elle pouvait venir à se dévoiler. Mais si on lui posait la question : parle-moi de toi, elle ne répondra généralement que deux-trois mots. Ainsi le blondinet lui expliqua qu’il avait vécu dehors pendant un moment et il se considérait comme une sorte de vagabond. Leah fut totalement choquée, et s’il avait vécu ainsi c’est parce que le cirque grâce auquel il avait grandi avait fermé. Et c’est de cette manière, en vivant dehors, que Roméo avait pu visiter de nombreuses villes. « C’est pour ça que t’arrive à dormir tranquillement sur une branche d’un arbre alors… » Leah ne savait totalement pas quoi dire, et elle avait tenté l’humour. Mais ne connaissant pas les réactions de son nouvel ami, elle prenait un risque à lui lancer ce genre de phrase. Alors elle essaya de se rattraper. « Enfin je veux dire, ça doit vraiment forger ce genre d’expérience. J’aurais pu finir comme toi si je n’avais pas eu une famille qui m’adopte. » Et sans s’en rendre compte, Leah commençait à se confier à Roméo, elle ne savait pas qui il était, elle ne le connaissait que depuis quelques heures et elle lui parlait déjà de cette période de sa vie, dont elle n’avait pas tellement de souvenir. Elle avait été recueillie et elle savait que ça lui avait sauvé la vie. Roméo lui annonça qu’il vivait aussi à Brooklyn, bon c’était une ville à elle-même Brooklyn, c’était une partie de New-York, mais c’était une ville imbriquée. Brooklyn avait ses coutumes, ses habitudes et ses habitants qui n’avaient carrément rien à voir avec la l’île de Manhattan. « Moi je suis sur Kermit Place, c’est bien sympa, je ne me vois pas vivre autre part. Que ce soit autre part de Brooklyn ou autre part de mon petit chez moi. » Elle était très attachée à son chez elle. Elle ne se voyait pas partir de son appartement, mais en même temps la question n’était pas là, elle ne pensait pas à un changement si radicalement, ça ne lui était jamais venu en tête. C’est naturellement qu’ils se mirent à parler de voyage, il lui demanda pourquoi il fallait avoir besoin de quelqu’un et de savoir de partir où. « Pour moi le voyage c’est quelque chose à partager avec quelqu’un, je ne sais pas si je serais capable de partir seule quelque part. Pourtant je suis assez solitaire, mais l’inconnue peut faire peur. Tu as visité quel pays toi ? »
Leah se mit alors en tête que Roméo pouvait lui apprendre à dessiner, elle ne savait pas pourquoi. Mais d’un seul coup c’était quelque chose qui l’intéressait. Elle était tellement époustouflée du talent que possédait Roméo. Elle était totalement surprise que dessiner pouvait sembler aussi simple. Mais il lui répondit qu’il ne savait pas comment on pouvait apprendre à dessiner. Apparemment pour lui, il suffisait qu’il pose un crayon sur une feuille et tout allait tout seul. Leah n’avait pas de passion comme ça, peut être la guitare mais ça faisait des jours qu’elle n’y avait pas touché. « C’est tellement impressionnant ce que tu arrives à faire avec un crayon, j’en suis encore bouche bée. » Elle continuait d’observer le dessin de temps à autre, elle l’aimait déjà beaucoup. Il avait certes une passion, mais Leah ne savait pas du tout ce qu’il faisait dans la vie, il lui répondit qu’il souhaitait faire infirmier et qu’il était en train de faire un stage. Il lui dit ensuite qu’il avait envie d’apporter quelque chose aux gens qui en avaient besoin. C’était tellement beau de voir quelqu’un voulant aller vers les autres. C’était de plus en plus rare et Leah se dit qu’elle était contente d’avoir rencontré ce Roméo. « Ca doit être un métier passionnant d’aller vers les gens et prendre soin d’eux. »
Roméo demanda ensuite à Leah si elle n’avait pas de chéri pour voyager. Et il lui fit remarquer qu’elle avait des airs de rebelle, ce qui n’était pas vraiment faux. « Un chéri ? Moi ? Non je n’ai personne, mais j’avoue qu’en ce moment j’aimerais tellement pouvoir trouver quelqu’un contre qui me blottir le soir pour avoir chaud sous la couette, qui m’amène le petit-déjeuner au lit, qui me fait voyager et rêver… » Leah souhaitait de plus en plus avoir de la compagnie avec elle. Elle ne savait pas pourquoi alors qu’elle était du genre volage total. Roméo lui annonça qu’il avait un chéri extraordinaire comme il disait. Il était chanceux décidément. « Oooh mais c’est super ça ? Il s’appelle comment ? il fait quoi dans la vie ? Je suis curieuse !!! » Il avait l’air heureux en évoquant son ami. Et Leah rêvait. « Ca doit être génial d’avoir quelqu’un dans sa vie non ? » Leah souriait, elle s’imaginait en bonne compagnie avec quelqu’un. « Et du coup j’imagine que tu as pu faire des millions de voyages avec lui non ? » Elle avait aussi envie de découvrir de nouvelles choses mais avec de la compagnie, partir en sac à dos ce n’était pas du tout dans son délire. Elle aimait les choses plutôt cadrées, classes, et l’aventure ce n’était pas du tout son point fort. « Je n’oserais pas partir avec un sac à dos, ça me ferait plutôt peur. Tu sais, l’aventure pour moi c’est sortir de New York … J’ai honte à côté de toi … » Leah leva les yeux au ciel, elle n’en revenait pas de ne pas être sorti de sa ville natale.





(c) Boo
Revenir en haut Aller en bas
http://leblogdelanimoise.blogspot.fr
Roméo A. Northman
avatar
Empire State of Mind


▌INSCRIT LE : 18/03/2014
▌MESSAGES : 393
▌AGE DU PERSO : 21
▌ADRESSE : 460 Union Street, Brooklyn
▌CÉLÉBRITÉ : Alexander Richard Pettyfer
▌SMALL IDENTITY PHOTO :


MessageSujet: Re: Oops I did it again ✘♠ Romeo & Leah Ven 30 Jan - 20:23





Roméo  & Leah
Oops I did it again
Les gens trouvaient toujours l’opportunité de se moquer de Roméo car il n’arrivait pas à se vexer. Donc quelques personnes aimaient prendre en dérision le jeune homme, il ne faisait plus du tout attention, à force il préférait largement les laisser à leur place.  Ce repas avait été agréable, il l’avait au moins requinqué pour quelques heures. Ca pourra le tenir jusqu’au goûter, elle semblait aimer le faire parler, peut-être parce qu’elle pouvait se protéger, ne pas beaucoup parler d’elle. Il avait avoué avoir été vagabond et aussi avoir eut la capacité de monter aux arbres très tôt, il hocha la tête positivement lorsqu’elle lui posa la question. « En fait j’aime être en hauteur tout simplement, ça a le don de me rassurer ! » Il pouvait jouer aux équilibres au-dessus d’un immeuble de cinquante étages ça lui faisait ni chaud ni froid. Il haussa les épaules, il ne savait pas si ça donnait de l’expérience. Peut-être dans la dimension du vol à l’étalage ou aussi du nombre de passant qu’il pouvait détrousser de leur porte feuille, c’était d’ailleurs le moins reluisant dans le vagabondage. Il avait toujours fait attention de ne voler qu’à des hommes qui en avaient besoin, se comportant en robin des bois pour son propre compte. « Pourquoi tu as été adopté ? » Le problème avec Roméo, c’était qu’il avait une curiosité innocente, elle était loin d’être malsaine, il posait des questions généralement pertinentes qui se révélaient la plupart du temps totalement gênantes. Il se mit à réfléchir les destinations qu’il avait déjà faites. « Je me souviens très peu de mon voyage de la Russie jusqu’ici, mais je me souviens très bien de mes souvenirs d’enfance, j’adorais la neige en Russie, il faisait froid mais y a avait une sorte de beauté inexplicable ! Ensuite j’ai déjà été sur Londres pour voir la famille de cul pincé de mon ancien compagnon ! » Parfois évoqué William lui faisait mal, ca avait été son premier grand amour, il avait peut-être quarante ans, il était peut-être espion, il avait été pour lui l’homme qu’il avait eut besoin. « J’ai fait pas mal d’états ici ! J’ai été un petit baroudeur mais ensuite je n’avais pas trop les moyens pour quitter le pays ! » S’il avait eut l’occasion, il ne l’aurait pas manqué. « J’ai appris à vivre tout seul, tu n’as besoin de personne pour te prouver ce que tu peux faire ! La peur n’est que le moteur de la réussite ! » Il ne savait pas si c’était très explicite, parfois il se lançait dans des expressions bancales, Roméo se montrait toujours très indépendant.

L’angelot n’avait jamais trop su comment prendre les compliments alors il se mit à sourire, il avait refusé de lui donner des cours, car pour apprendre, il faut savoir comment faire. Il savait déjà que la première semaine du dessin se passerait chez elle, il avait hâte de la retrouver pour la seconde semaine, et la troisième, que se dessin vieillisse en même temps qu’eux. Il évoqua un peu le métier qu’il voulait faire, infirmier c’était un beau métier et il adorait mettre une blouse blanche. « C’est génial ! J’aimerais créer un énorme médicament qui sauverait tout le monde…mais si je peux juste faire en sorte qu’ils puissent avoir leur séjour à l’hôpital agréable, je fais ce que je peux ! » Roméo était trop tête en l’air pour devenir médecin et aucune université ne voudrait vraiment de lui, il n’avait pas de diplôme en poche, infirmier il avait passé un premier concours d’équivalence au bac et ensuite un second pour entrer dans son école.

Il lui demanda si elle était célibataire, sous ses airs de belle rebelle c’était possible. Elle se révélait être célibataire et elle voulait combler sa solitude. « Tu veux que je t’emmène faire du Speed Dating ? » Il avait donné une prononciation approximative, il serait prêt à tout pour l’aider, lui-même évoqua son propre compagnon. Julian était un garçon merveilleux qui manquait de confiance en lui depuis son accident. Il ne savait pas comment trop synthétiser la vie de son homme. En parler c’était tout une montage, il était admiratif et totalement fier de l’avoir dans sa vie. « Il se nomme Julian Monroe, il est hockeyeur professionnel, il aime bien jouer au baseball aussi ! Il est super grand et super fort ! » C’était un point qu’il appréciait énormément chez son petit ami, qu’il soit grand et qu’il ait de gros bras pour le serrer contre lui. « On est ensemble que depuis quelques mois donc a pas beaucoup voyagé ! J’ai hâte de pouvoir découvrir avec lui ! Tu veux que je te le montre ! » Il avait un portrait de Julian non équivoque, les autres étaient dans un autre carnet de croquis soigneusement ranger chez lui et les dessins étaient aussi quelque peu plus osés, sans entrer non plus dans le vulgaire. Il trouva le dessin de leur rencontre à l’époque où il était encore marié, on voyait son costume un peu arraché. Le portrait représentait un buste avec son visage. Les yeux du blondinet pétillèrent en l’observant, il n’était pas amoureux que du physique, il était aussi amoureux de l’homme, de ce qu’il était et ce qu’il représentait pour lui. « Un jour tu prendras ce dessin, un sac à dos et je te montrerais qu’on peut quitter New York, y a plein de villes trop géniales ! » C’était signé, d’ailleurs pourquoi pas la prochaine semaine ? Ils prendront le dessin avec eux, ça fera voyager leur enfant.



BY .TITANIUMWAY

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Empire State of Mind


MessageSujet: Re: Oops I did it again ✘♠ Romeo & Leah

Revenir en haut Aller en bas

Oops I did it again ✘♠ Romeo & Leah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEW YORK CITY LIFE :: Manhattan :: Uptown :: Central Park-