Poster un nouveau sujetRépondre au sujetPartagez|

Humans of New-York

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
NYCLICIOUS
avatar
Empire State of Mind
▌INSCRIT LE : 30/01/2012
▌MESSAGES : 310
▌AGE DU PERSO : 0


MessageSujet: Humans of New-York Jeu 25 Sep - 13:39


Humans of New-York
mois de septembre.

Bonjour cher NYCLfiens !  


    Nous venons aujourd'hui vous présenter une petite nouveauté sur le forum. Il s'agit du célèbre Humans of New-York ! Inspiré de la célèbre page Facebook, chaque mois, un habitant de New-York nous parlera de sa vie à travers un petit questionnaires, ceci illustré d'une photo le représentant.
    Nous vous présentons ainsi, pour le mois de septembre, Julian !




Julian S. Monroe


« Quel a été le moment le plus effrayant dans ta vie ? »

Le moment le plus effrayant de ma vie, c'est quand je me suis réveillé dans ma chambre d'hôpital, avec des gens que je ne connaissais pas et qui m'ont posé un tas de questions. J'avais l'impression de subir un interrogatoire... et puis je n'avais pas les réponses qu'ils attendaient. Je me suis demandé ce qu'ils allaient faire de moi. Je pensais que subir ces questions lapidaires était le pire mais c'est quand on pas annoncé que j'étais amnésique que mon univers s'est écroulé. Je me suis vu raconté ma vie des sept dernières années par des gens. Et à mesure que l'on m'expliquait qui j'étais, je me suis senti dévoré par la terreur. Je n'avais qu'une envie me rendormir, peut-être ne plus me réveiller. J'étais quelqu'un d'autre... de totalement différent et je n'en ai aucun souvenir. C'est pire que de mourir...

« Si tu pouvais donner un conseil à un grand groupe de personnes lequel ce serait et pourquoi ? »

Je dirais aux célibataires. Ils sont plus nombreux qu'on ne pense. Et la plupart n'osent pas avouer leurs sentiments par peur d'être rejetés. C'est une erreur que j'ai failli commettre dernièrement. Il y a des choses que l'on ressent et qui ne trompent pas. Quand on a un nœud dans l'estomac en sa présence, que l'on se sent idiot, gauche, gêné de déranger. Quand on passe plus de temps à regarder son sourire et son regard pétillants qu'à écouter les mots qui sortent de sa bouche. Quand on rêve de l'embrasser que l'on rate des occasions... que l'on se voile la face... A chaque fois, on se rétracte, on veut se faire plus petit. C'est un tort. J'ai franchi le cap, j'ai fait le grand saut, je ne le regrette pas. Alors si j'ai un conseil à donner aux célibataires c'est de foncer, l'amour est à portée de main. Il faut le saisir au vol quand il passe et avant que l'occasion de vous échappe.

« Selon toi, quelle est la chose la plus importante dans sa vie et pourquoi ? »

La plus importante ? C'est dur de répondre... je dirais l'amour, l'amitié. Aimer et être aimé. Vivre seul n'est pas intéressant. Avec quelqu'un à ses côtés, on se sent plus fort, on a un soutien. Je me rends compte aujourd'hui à quel point c'est crucial. Cela me motive à avancer et m'évite de broyer du noir. Sans ça, je pense que j'aurais fait de grosses bêtises. Peut-être que finalement le plus important, c'est de chercher le bonheur dans le cœur des gens. Tout l'amour qu'ils vous portent vous nourrit et vous protège. Il faut savoir l'accepter et le rendre.

product by © new york city life
Revenir en haut Aller en bas
NYCLICIOUS
avatar
Empire State of Mind
▌INSCRIT LE : 30/01/2012
▌MESSAGES : 310
▌AGE DU PERSO : 0


MessageSujet: Re: Humans of New-York Dim 19 Oct - 17:36


Humans of New-York
mois d'octobre.

Phoenix V. Mumford


« Quelle est ta passion et qu'est-ce qui te plait dans celle-ci ? »

Ma passion c'est la musique. Je joue du piano et du violon et Je vais très souvent dans des concerts. J'ai l'impression que cela me permet d'évacuer les tensions, de me plonger dans les mélodies (que les joue ou que je les écoute). Je laisse un peu de ma sensibilité s'exprimer dans cette passion, et cela me fait le plus grand bien.

« Quel(les) travail/étude(s) fais-tu et pourquoi ? »

Je suis officier de police à la NYPD. Je me suis engagée dans cette voie après une tragique rencontre avec un dealeur. Je voulais venger ma meilleure amie, et puis je me suis rendu compte à cet instant que beaucoup de choses me révoltent dans la société, et que je voulais lutter contre celles-ci. J'ai un peu l'impression de compter, de cette façon. Je trouve cela satisfaisant de résoudre une enquête et d'arrêter celui qui a contrevenu à la loi et fait du mal.

« Selon toi, quelle est la chose la plus importante dans ta vie et pourquoi ? »

Je dois dire que je suis un peu perdue en ce moment, du coup il n'y a pas une chose parmi d'autres qui serait la plus importante. Il y a bien mon frère, mon piano et mon violon, mon travail ... Mais l'absence d'amour me touche beaucoup. J'ai bien quelqu'un en tête, mais j'ai peur de s'emballer trop vite. Cela dit cette absence d'amour joue beaucoup, car je sens vraiment qu'il me manque quelque chose, ce qui serait la chose la plus importante dans ma vie.
product by © new york city life
Revenir en haut Aller en bas
Tulisa A. Errington
avatar
Empire State of Mind
once, twice, three times a lady
∞ once, twice, three times a lady
▌INSCRIT LE : 09/01/2013
▌MESSAGES : 11668
▌AGE DU PERSO : 27
▌ADRESSE : 1556 Ocean Parkway #402, Brooklyn avec baby Raphaël <3
▌CÉLÉBRITÉ : Sophia Anna Bush
▌SMALL IDENTITY PHOTO :


MessageSujet: Re: Humans of New-York Sam 15 Nov - 17:35


Humans of New-York
mois de novembre.

Rory Lacroix


« Si tu pouvais donner un conseil à un grand groupe de personnes lequel serait-ce et pourquoi ? »

Je pense que chacun possède un talent, une passion et qu'il faut savoir l'exploiter à son maximum. Le conseil que je donnerais c'est de ne jamais lâcher. Même si votre corps, votre personnalité est en totale contradiction avec cette passion, il ne faut pas être résigné, tomber pour mieux se relever.

Allez y qu'est ce que ça coûte après tout que de briller dans cette passion ?

« Quel est ton meilleur ou ton pire souvenir ? »

Mon meilleur souvenir est à la fois le pire. J'avais 7 ans, j'étais tapis dans le fond de ma loge et je savais que j'allais monter sur scène. Je dansais une partie du ballet Casse Noisette au Carnegie Hall. Je savais qu'il y avait des centaines de personne dans la salle. C'était la première fois que j'allais être sur scène.

Quand je suis rentré sur les planches je me suis souvenu de l'odeur de cire, de ses yeux braqués sur moi et de cette lumière vive des projecteurs. C'est là, que j'ai ressenti la plus immense des joies, la reconnaissance de mon talent. J'ai dansé, je faisais à peine un mètre et quelques et je dansais, du mieux que je pouvais et j'ai adoré. Je vivais pour poser mes pointes et demi-pointes sur ce plancher qui m'appartenait, je crois que je m'en souviendrait toute ma vie.

« Quels détails ou anecdotes de ton enfance peux-tu nous donner ? »

Mon enfance a été parfaitement réglé dès mes cinq ans, c'était répétition, cours, j'avais ma propre salle de jeux et je l'ai toujours, je l'adore. C'était pour ma récréation. Quand j'ai été sur Paris, pour un stage avec le ballet français, j'ai adoré répéter à l'Opéra Garnier. Finalement je me rends compte que ma vie tourne autour de la danse avec toutes ces réponses, mais c'est elle qui me pousse.

Je me rappel aussi de chaque tour de mauvais goût que j'ai joué à mes précepteurs et aussi à mon garde du corps. Je crois que je garderais leur tête gravé dans ma mémoire à chaque farce.
product by © new york city life


Revenir en haut Aller en bas
Ana M. Fitzherbert
avatar
Empire State of Mind
i'll be the best or nothing at all.
i'll be the best or nothing at all.
▌INSCRIT LE : 31/05/2014
▌MESSAGES : 1151
▌AGE DU PERSO : 23
▌ADRESSE : 2515 lexington avenue, #303, manhattan, avec alice.
▌CÉLÉBRITÉ : lea michele sarfati.
▌SMALL IDENTITY PHOTO :


MessageSujet: Re: Humans of New-York Lun 15 Déc - 20:00


Humans of New-York
mois de décembre.

Lena Wates


« Quel est ton meilleur/pire souvenir ? »

Mon meilleur souvenir remonte sans doute à quelques mois. Lorsque j’ai quitté New-York, non pas que le fait de quitter New-York représente la meilleure chose, mais j’ai réussi à réapprendre à vivre malgré ce qui m’est arrivé il y a un peu plus d’un an. J’ai réussi à passer au dessus et à reprendre le contrôle. Ce petit voyage est devenu mon meilleur souvenir parce que j’ai su renverser l’échiquier et je suis prête pour une nouvelle partie avec la vie. Mon pire souvenir… C’est difficile de choisir. Il y a en a eu tellement. Pourtant, je classerais en premier ce qui m’est arrivé il y a un peu plus d’un an. Sans doute parce que c’est récent et que j’ai réellement eu du mal à relever la tête et à sortir des décombres. Puis, ce viol me hante encore aujourd’hui même si je ne laisse rien paraître maintenant.

« Quel(les) travail/étude(s) fais-tu et pourquoi? »

J’étudie la psychologie et la danse. Vous vous dites sans doute que ce serait moi qui aurais besoin d’une psychologue, et bordel, vous seriez loin d’avoir tort. Mais, non. J’aimerais me retrouver de l’autre côté de cette barrière parce que moi je sais ce que c’est. Je connais l’enfer sur le bout des doigts alors je pense que je serais plus en mesure d’aider les gens que ces personnes qui se contentent d’un diplôme sans avoir vécu l’horreur. Quand à la danse, il s’agit d’un moyen de dépenser mon surplus d’énergie et puis d’acquérir un nouveau savoir (qui peut s’avérer utile parfois).

« Selon toi, quelle est la chose la plus importante dans ta vie et pourquoi ? »

La chose la plus importante dans ma vie demeure le pouvoir. Vous savez, nous ne contrôlons ni le destin, ni le temps, ni toutes ces petites choses autour de nous. Mais, nous pouvons choisir les personnes qui font parties de notre vie. Nous pouvons choisir quoi dire, quoi faire. J’aime avoir le pouvoir. Savoir que je peux contrôler une conversation ou que je peux pousser mes connaissances/ami(e)s là où je veux… Certains penseront sans doute que je suis une maniaque du contrôle. Mais, en vérité, je veux juste avoir le pouvoir et l’envie de décider quand je sombre. Peut-être que c’est simplement ma façon à moi de me protéger.
product by © new york city life


i'm a fire starter.
i am an inferno, i am a tempest. i am venom and fangs and claws. i am lightning and starlight, and i am hell in high heels.@ ALASKA.

Revenir en haut Aller en bas
Aksel E. Moriarty
avatar
Empire State of Mind
i'm a survivor.
i'm a survivor.
▌INSCRIT LE : 21/07/2013
▌MESSAGES : 2361
▌AGE DU PERSO : 24
▌ADRESSE : 5200 blackstone avenue #202, the bronx.
▌CÉLÉBRITÉ : dylan cutie o'brien.
▌SMALL IDENTITY PHOTO :


MessageSujet: Re: Humans of New-York Dim 18 Jan - 16:51


Humans of New-York
mois de janvier.

Micah Walton Jr


« Si tu pouvais donner un conseil à un grand groupe de personnes lequel serait-ce et pourquoi ? »

Ca va être cliché ce que je vais dire, mais on ne le répète pas assez dans ce monde. « Soyez vous même et arrêtez de réfléchir à ce que les autres vont penser de vous. ». Voilà ce que je dirai aux gens. Tout le monde est stressé par ce que la société nous dicte. Par ce qu'on dit être « la normalité ». On passe plus de temps à se stresser et réfléchir à des choses futiles plutôt qu'à profiter de la vie et prendre du bon temps. Moi même je dois me faire quelques rappels de temps à autre car je ne suis pas différent. Il faut juste prendre le temps d'arrêter de courir dans tous les sens pour se remettre les idées au clair.

« Quel est ton meilleur/pire souvenir ? »

C’est marrant parce que mon meilleur et mon pire souvenirs sont le même souvenir. C’est le jour où j’ai eu mon coming out forcé par la presse. Sur le moment c’était vraiment horrible. J’aurai préféré faire ça en mes termes, dans une interview officielle ou quoi, quand j’aurai été vraiment prêt. Mais au final c’est une faveur qu’ils m’ont fait. Au moins j’étais débarrassé de ce lourd secret que je traînais depuis trop longtemps. C’était le premier jour de ma liberté. Je n’avais plus cet énorme poids sur mes épaules et je ne savais pas que c’était possible de se sentir aussi légé. C’est con parce qu’on a beau savoir qu’on sera certainement mieux après, c’est toujours quelque chose de très effrayant quand on a été conditionné à penser qu’être gay c’est le mal. C’est très dur de réussir à passer au dessus de ce harcèlement moral.

« Selon toi, quelle est la chose la plus importante dans ta vie et pourquoi ? »

Sans me vanter je peux dire que de part mon vécu je peux donner des conseils à ceux qui en ont besoin. Je suis une figure connue du grand public grâce à mon nom de famille. Je peux aider les gens avec une simple conversation. Les gens savent ce que j'ai traversé car c'est partout dans les journaux et ils osent me contacter. Savoir que toute cette merde que j'ai traversé et surmonté peut aider des gens c'est très important pour moi. Ca n'aura pas servi à rien.
product by © new york city life


i am a warrior.
good times and bum times, I've seen them all, And my dear, I'm still here.@ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Empire State of Mind


MessageSujet: Re: Humans of New-York

Revenir en haut Aller en bas

Humans of New-York

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
NEW YORK CITY LIFE :: The beginning :: Administration :: Annonces-
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet