Partagez|

I need to see my son + Tulisa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Tobias J. Waters
avatar
Empire State of Mind


▌INSCRIT LE : 02/04/2014
▌MESSAGES : 284
▌AGE DU PERSO : 28
▌ADRESSE : 4315 york avenue #303, Manhattan
▌CÉLÉBRITÉ : Jamie hot Dornan
▌SMALL IDENTITY PHOTO :


MessageSujet: I need to see my son + Tulisa Mer 29 Oct - 3:21


I need to see my son ∞ Tulisa


I'm ready, I know that I'm ready and I need to see him. I need to see my son. I want to make this happen. ⊹ Je me souviens encore de ce fameux jour de Décembre. C'était le 1er Décembre. Un jour comme les autres pour beaucoup de personnes et pourtant pour moi ce n'était pas un jour si banal. Je n'étais pas prêt à être père et je n'aurais jamais pensé que l'année 2013 fasse de moi un père de famille. J'avais refusé cette idée et pour cause, lorsque Tulisa était venue me faire part de cette nouvelle, j'avais tout de suite annoncé mon envie de rester l'homme que j'étais. Il était hors de question que je devienne papa et c'était soit elle avortait soit je la laissais tomber. Je sais que c'est assez violent comme décision et que je peux choquer les gens avec mes propos mais je n'avais rien demandé et je n'avais pas envie d'avoir un enfant dans ma vie. Ma vie était encore bien trop en bordel pour que j'ai de nouvelles responsabilités. Oui, j'avais couché avec Tulisa et pas qu'une seule fois et j'aurais recommencé si elle ne m'avait pas annoncé cette nouvelles, mais cela m'obligeait il à devoir accepter cet enfant que je ne voulais pas ? Je n'étais pas du tout prêt à un tel changement dans ma vie et j'avais préféré être honnête avec elle. Les choses étaient bien trop compliquées dans le monde actuel dans lequel nous vivions pour l'infliger aussi à un petit être qui n'avait rien demandé. Non, je ne pouvais pas et je ne voulais pas être papa. Pas pour l'instant. Ni même dans un futur proche. Ce 1er Décembre 2013 avait été le début d'une toute nouvelle aventure pour Tulisa. Mais certainement pas pour moi. La jolie brune était venue une nouvelle fois me confronter et me demander de reconnaître l'enfant mais une nouvelle fois cette conversation s'était soldée par une dispute et non des moindres puisque la jeune femme avait fini par perdre les eaux. C'était la première fois de ma vie que je paniquais réellement mais je n'avais rien montré à la jeune femme. J'avais pris ses affaires et les miennes et l'avait emmené à l'hôpital. En chemin, je lui ai bien expliqué ne pas vouloir faire partie de la vie de ce bébé et que je n'avais plus envie non plus de faire partie de sa vie à elle. Je l'avais donc laissé dans cet hôpital, sans me retourner. Je sais que je pouvais passer pour un homme ignoble mais je n'avais guère d'autre choix.  Presque un an après et un tour dans cette maudite librairie, j'avais finalement eu un électrochoc. La jeune femme que j'avais rencontré dans cette libraire m'avait vraiment retourné le cerveau. Et pour cause, sa passion pour les livres m'avait réellement touché et ses mots avaient eu bien trop de sens pour ma petite personne. Moi, l'homme que tout le monde pensait si froid, commençait à avoir du cœur.  Je ne savais pas si c'était une bonne chose de vouloir m'ouvrir un peu plus mais aujourd'hui, j'avais pris cette décision qui allait certainement changer ma vie : Je voulais connaître mon fils. Je voulais le voir et peut-être même plus. Je ne voulais pas pour autant me remettre avec Tulisa, loin de là. D'ailleurs nous ne nous étions même pas revu depuis et je ne sais pas si elle allait apprécié mon arrivée. Je ne savais pas moi même si c'était réellement une bonne idée mais j'avais envie de rencontrer mon fils. Je voulais faire partie de sa vie. Je détestais déjà cette libraire de m'avoir donné cette once d'humanité mais maintenant que j'avais cette idée derrière la tête, je n'allais plus la lâcher. Une fois en bas de chez elle, je pris une profonde respiration et monta jusqu'à son appartement. Je ne savais pas si c'était une bonne idée mais je n'allais pas faire marche arrière à présent. Je sonne alors à la porte attend une réponse. Une fois face à moi, je sais qu'elle va vouloir me claquer la porte au nez, et je ne mérite que çà finalement mais je vais tout de même essayer. Son caractère et le mien vont de nouveau être explosifs...  « Bonjour Tulisa » restons tout de même polis, même si la situation est réellement très... étrange.  « Ne ferme pas la porte, je sais que tu as toutes les raisons de m'en vouloir, parce que je ne suis pas resté auprès de toi alors que tu allais avoir ce bébé... mais ne ferme pas cette porte, laisse moi une chance de m'expliquer »




Revenir en haut Aller en bas
Tulisa A. Errington
avatar
Empire State of Mind
once, twice, three times a lady
∞ once, twice, three times a lady
▌INSCRIT LE : 09/01/2013
▌MESSAGES : 11668
▌AGE DU PERSO : 27
▌ADRESSE : 1556 Ocean Parkway #402, Brooklyn avec baby Raphaël <3
▌CÉLÉBRITÉ : Sophia Anna Bush
▌SMALL IDENTITY PHOTO :


MessageSujet: Re: I need to see my son + Tulisa Ven 7 Nov - 18:24


“you wanna see your son huh ? well you should have thought about it sooner !” △ Cela faisait qasiment un an maintenant que mon petit homme était arrivé dans ma vie. Un an qu'il la remplissait d'un bonheur absolu et qu'il avait prit la place la plus importante dans mon cœur et mes pensées. Un an que plus rien n'avait d'importance à côté de son bonheur, son sourire et sa santé. Raphaël avait beaucoup grandi. Plus que ce que je m'été imaginé un bébé grandir en si peu de temps. Il avait grandi, grossi, et il commençait à avoir des dents. Il avait commencé à ramper quelques mois auparavant, et depuis quelques jours, il tentait de se mettre debout pour peut-être marcher. C'était un émerveillement un peu plus grand chaque jour. Un tel bonheur à voir et j'étais absolument ravie d'en être témoin et surtout, d'être la maman du plus beau bébé du monde. Tout était parfait. Et malgré le fait qu'il n'y avait pas de père pour s'occuper de cette merveille correctement, j'avais toute ma famille derrière moi, ainsi que mes amis, et Madison. Il était parfait. Sa petite choute était également parfaite, et j'étais tellement contente de l'avoir à mes côtés !

J'avais donc tout géré toute seule, et ça n'était pas non plus facile tous les jours. J'avais évidemment repris le boulot, et étant donné ma promotion, les heures se faisaient plus nombreuses, et surtout beaucoup plus compliquées. Je devais me donner encore plus qu'avant, et ça n'était pas toujours simple. J'avais également sous mon aile des stagiaires, des journalistes et un tas de personnes de qui je devais m'occuper sans compter. Sans parler des heures supplémentaires pour finir des papiers commencés un peu trop tard. Heureusement que j'avais avec moi les meilleurs frères et sœurs jamais vus pour me garder mon bébé à tour de rôle et faire en sorte que je ne me noie pas sous le poids des responsabilités.

Mais ce qui allait arriver ce jour-là, je ne m'y attendais certainement pas ! J'avais entendu sonner à la porte et j'étais donc aller répondre assez rapidement. Raphaël venait tout juste de renverser la bouteille de talc dans la salle de bain et je m'été mise à tout nettoyer, gants sur les mains et cheveux en bataille. Je n'étais pas vraiment présentable, mais peu importe. La personne qui se présenta à la porte était la dernière que je pensais voir ici. Tobias Waters. Le père de Raphaël, qui m'avait lâchement abandonnée dès l'annonce de la naissance. Je ne répondit évidemment pas à sa salutation, commençant à pousser la poignée de la porte pour la lui fermer au visage. « Ne ferme pas la porte, je sais que tu as toutes les raisons de m'en vouloir, parce que je ne suis pas resté auprès de toi alors que tu allais avoir ce bébé... mais ne ferme pas cette porte, laisse moi une chance de m'expliquer » Ma bouche était grande ouverte. Je n'en revenais pas. Comment osait-il se pointer comme une fleur, après presque un an sans nouvelles. Comment osait-il demander à pouvoir s'expliquer après ce qu'il avait fait ?! Je restai quelques secondes sans bouger, puis finis par secouer la tête, me retournant et claquant la porte derrière moi.




Dernière édition par Tulisa A. Errington le Dim 16 Nov - 19:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tobias J. Waters
avatar
Empire State of Mind


▌INSCRIT LE : 02/04/2014
▌MESSAGES : 284
▌AGE DU PERSO : 28
▌ADRESSE : 4315 york avenue #303, Manhattan
▌CÉLÉBRITÉ : Jamie hot Dornan
▌SMALL IDENTITY PHOTO :


MessageSujet: Re: I need to see my son + Tulisa Dim 16 Nov - 18:56


I need to see my son ∞ Tulisa


I'm ready, I know that I'm ready and I need to see him. I need to see my son. I want to make this happen. ⊹ J'avais un passé assez douloureux, j'avais vécu des choses que je ne voulais même pas que mon pire ennemi puisse vivre. Mes démons du passé refaisaient par moment surface et j'avais l'impression que ma vie était un vrai champs de mine. Ma vie n'est pas aussi belle que l'on peut le penser mais j'essaie de toujours montrer que tout va bien malgré mon mauvais caractère et ma froideur légendaire au bureau. Je ne suis pas forcément quelqu'un de plaisant et je devrais tout de même plus ouvert aux autres mais mon passé fait que je reste cantonner à l'idée que les Être humains ne sont pas forcément bons. Je me méfie à peu près de tout le monde et j'essaie de changer mais ce n'est pas la chose la plus facile qui soit. Je sais que je ne suis pas toujours très cool, que je peux faire des erreurs et que j'en ai fais pas mal surtout envers Tulisa qui n'avait jamais rien demandé. Je l'ai tout de même lâchement abandonner une fois qu'elle m'a dit pour sa grossesse et je l'ai laissé seule dans cet hôpital alors qu'elle était en train de donner la vie à notre enfant. Un petit garçon, ce petit bout que j'avais refusé de reconnaître car je ne me voyais absolument pas père de famille et que je ne voulais pas faire semblant. J'ai déconné, je le sais, et je sais que le chemin vers elle sera semé d’embûches. Ce ne sera pas du tout simple car elle va refuser de me parler, je le sais et elle aurait raison car j'ai agis comme le pire des crétins mais je vais tout de même essayer parce que tout le monde mérite une seconde chance non ? Je dis çà mais lorsque Loan s'est pointé devant ma porte il y'a quelque jours, je l'ai très mal accueilli et j'avais toutes les raisons de le faire de toute manière. J'avais tout de même essayé de me contenir malgré la rage qui s'était emparé de moi bien trop rapidement. J'avais eu envie de l'écouter même si je savais que rien n'y ferait, et que jamais, non jamais, je ne pourrais lui pardonner ce qu'elle avait pu faire même sous l'emprise de son père. Une fois devant chez elle, j'ai d'abord hésité à frapper mais je n'allais tout de même pas faire marche arrière. Il fallait que je réussisse. Finalement face à moi, j'avais tenté de lui dire bonjour même si je sais qu'elle n'allait certainement pas être aussi courtoise qu'elle ne l'est envers les autres, envers moi. Je la comprend, j'ai fais des conneries, j'ai mal agis et finalement après m'avoir regardé avec dédain et mépris accompagnés d'une once de surprise, elle avait fini par fermer la porte. Je ne veux pas me démonter, il fallait qu'elle m'écoute même si je devais tenir cette porte. Je frappe une nouvelle fois attendant qu'elle ouvre, si elle ouvre.  «  Tulisa.. je sais que j'ai un sacré toupet de venir ici et d'essayer de vouloir te parler, mais je sais aussi qu'on a tous le droit à une seconde chance tu ne penses pas ? Si tu n'ouvre pas cette porte, tant pis, je vais rester ici et parler devant cette porte. Tu sais que je ne vais pas me lasser, je ne suis pas du genre à me lasser aussi facilement.. » j'espère tout de même qu'elle va ouvrir cette porte et même si elle ne me fait pas entrer, je suis tout de même prêt à lui parler sur le pallier.  «  Je sais que j'ai merdé, je sais que je suis le pire des crétins et que je n'aurais jamais dû te laisser dans cet hôpital toute seule. J'aurai dû être là pour toi comme pour le bébé. Mais je n'étais tout simplement pas prêt à être père, je ne sais même pas si je serai un bon père pour ce bébé, mais j'ai envie d'essayer de me rattraper.. tu ne penses qu'on devrait essayer ? Au moins pour le bébé ? »




Revenir en haut Aller en bas
Tulisa A. Errington
avatar
Empire State of Mind
once, twice, three times a lady
∞ once, twice, three times a lady
▌INSCRIT LE : 09/01/2013
▌MESSAGES : 11668
▌AGE DU PERSO : 27
▌ADRESSE : 1556 Ocean Parkway #402, Brooklyn avec baby Raphaël <3
▌CÉLÉBRITÉ : Sophia Anna Bush
▌SMALL IDENTITY PHOTO :


MessageSujet: Re: I need to see my son + Tulisa Sam 27 Déc - 20:22


“you wanna see your son huh ? well you should have thought about it sooner !” △ Elle était là, plantée devant la porte d'entrée, le dos à la porte, la bouche grande ouverte. Elle n'en revenait pas, et en même temps, le fait d'avoir ce visage en face des yeux à ce moment-là lui avait fait remonter tout un tas de souvenirs et d'émotions. Elle s'été sentie submergée pas tant de sentiments à la fois qu'elle ne savait plus vraiment comment les gérer. Tout était simplement en train de se concentrer en une boule de colère qui grossissait au fur et à mesure des pensées qui animaient son cerveau. Mais malgré le fait qu'elle lui avait fermé la porte au nez, espérant par la même occasion qu'elle lui avait claqué sur le nez, elle l'entendait tout de même parler. Sa voix était étouffée, mais elle distinguait toujours bien chaque mot qu'il prononçait. Elle avait l'impression d'halluciner un peu plus à chaque phrase. Elle le laissait donc parler, enregistrant chacune de ses paroles qui étaient lourdes de sens pour la jeune femme. Et plus elle en entendait, plus elle avait envie de vomir. Il s'écoula alors une trentaine de seconde après la fin de sa dernière phrase, puis la jeune femme se tourna violemment, attrapant la poignée de la porte qu'elle ouvrit avec autant de violence qu'elle était en colère.

Se retrouvant finalement face à lui, elle due déglitir difficilement avant de pouvoir prendre la parole. « Non tu n'as strictement aucuns droit. A partir du moment où tu t'es cassé après m'avoir déposée à l’hôpital sans jamais revenir, tu as perdu tout tes droits. Quant à une seconde chance, il n'y a que les personnes qui le méritent à qui je la donne: ce qui n'est certanement pas ton cas. » Ce rendant compte qu'elle était littéralement en train de crier, la jeune femme tourna la tête en direction de l'appartement. Elle avait peur que Raphaël ne se réveille et la réclame. Il lui était déjà arrivé de s'engueuler avec un de ses frère ou sœur par téléphone, et l'entendant, Raphaël se mettait à pleurer et il était assez compliqué de le calmer. De plus, elle n'avait pas envie que Tobias l'entende. Elle ne voulait pas lui donner le plaisir de voir son fils, mais pas non plus d'entendre sa voix. Elle ferma alors la porte, se retrouvant seule avec Tobias sur le palier de la porte.

« Tu te pointes comme une fleur devant ma porte en espérant que je te laisse voir mon fils ? Tu te rentre le doigt bien profond dans l’œil mon gars ! C'est pas si simple ! Tu as quasiment un an à rattraper, et ça ne va pas se faire en un claquement de doigt. Alors si tu voulais que les choses soient faciles, tu n'avais qu'à y réfléchir bien plus tôt ! » Elle prit finalement une voix un peu moins forte, mais avec toujours autant de poigne. « Il va en falloir largement plus pour me convaincre, crois-moi ! »


Revenir en haut Aller en bas
Tobias J. Waters
avatar
Empire State of Mind


▌INSCRIT LE : 02/04/2014
▌MESSAGES : 284
▌AGE DU PERSO : 28
▌ADRESSE : 4315 york avenue #303, Manhattan
▌CÉLÉBRITÉ : Jamie hot Dornan
▌SMALL IDENTITY PHOTO :


MessageSujet: Re: I need to see my son + Tulisa Jeu 29 Jan - 5:50


I need to see my son ∞ Tulisa


I'm ready, I know that I'm ready and I need to see him. I need to see my son. I want to make this happen. ⊹  « Je sais.. » je ne savais pas quoi dire de plus. Elle était en colère et je ne pouvais absolument pas lui en vouloir. J'avais merdé sur toute la ligne et j'allais très certainement ramer le plus possible avant de pouvoir voir mon fils et surtout que nous puissions avoir une discussion bien plus calme mais j'étais prêt à essayer. Je n'allais pas faire marche arrière cette fois. Il fallait que je tienne que ce soit pour elle, pour l'enfant et pour moi.  « Laisse moi où moins parler, laisse moi te dire pourquoi je suis là, pourquoi je reviens vers toi. » elle n'était pas obligée de me laisser le temps de parler mais j'avais besoin de lui parler et elle aussi en avait besoin, sauf qu'elle ne savait tout simplement pas encore. Elle ne connaissait pas mon passé et je n'allais pas lui sortir tout çà sur le bas de sa porte, alors qu'elle était en colère, je le lui dirais.. du moins un jour peut-être.  « Je sais que j'ai merdé, je sais que je n'aurais jamais dû partir comme çà, que j'aurais dû être présent pour toi quand il le fallait mais... ce n'était pas moi, je n'ai jamais été cet homme là et je ne voulais pas que tu penses que je pouvais être un jour là pour toi et pour lui autrement que comme moi je pouvais le voir. J'ai pris peur, sacrément peur, je ne savais pas comment réagir, alors j'ai pensé que la fuite serait bien plus instructive que le reste et je sais que je n'aurais jamais dû faire çà. Je sais que tu peux me donner une seconde chance, tu ne le sais pas pour le moment parce que tu vois bien trop rouge pour réfléchir proprement et je ne t'en veux pas d'agir comme çà parce que je serais pareil si c'était moi à ta place.. Je suis là, je veux que tu le saches, je suis là et je ne vais nulle part, je ne fuis plus mes responsabilités. Je sais que tu n'as pas du tout confiance en moi, que je ne gagnerais peut-être jamais ta confiance de nouveau mais si seulement tu pouvais essayé ne serait-ce qu'une fois pour voir ce que çà pouvait donner... » je repris doucement mon souffle. Mon monologue commençait à être bien trop long. Je faisais un effort, je n'avais jamais autant parler, jamais et elle même le savait très bien. C'était un très lourd effort et je prenais sur moi pour ne pas partir.  « Dis moi au moins comment il s'appelle ? Comment il va ? Dis moi quelque chose … » contrairement à elle, je ne criais pas, je n'en avais pas envie. Avais-je déjà réellement crier ? Je ne sais même plus. Je n'étais pas du genre à m'emporter très rapidement sauf quand c'était mon passé qui pouvait refaire surface.  « Je savais très bien qu'en arrivant ici ce soir tu ne m'accueillerait pas les bras ouverts. Je ne suis pas bête mais je n'allais pas non plus t'appeler sachant très bien que tu ne répondrais pas et que tu ne voudrais pas avoir un rendez-vous avec moi. » je ne voulais pas voir tout de suite, enfin si je le voulais mais je savais très bien qu'elle n'allait pas me laisser le voir.  « Je savaistrès bien qu'en venant ici je n'aurais pas pu le voir, Je voulais d'abord que l'on parle tous les deux, que l'on puisse essayer de voir les choses ensemble.  » je ne savais pas si je devais dire cela comme çà mais tant pis c'était sortir de cette façon et sans le savoir j'appréhendais un petit peu sa réponse.  « Je sais que j'ai tout à rattraper, que ce ne sera pas forcément facile mais laisse moi essayer. S'il te plaît. » soupirais-je. Je commençais à sentir ma patience se rétracter avec les propos de la jeune femme.  « Tulisa.. Je ne t'ai pas demandé de me montrer mon fils là tout de suite » mon ton était monté d'un cran sans être pour autant très fort et trop virulent  « Qu'est-ce que je dois faire pour te convaincre ? »





Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Empire State of Mind


MessageSujet: Re: I need to see my son + Tulisa

Revenir en haut Aller en bas

I need to see my son + Tulisa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEW YORK CITY LIFE :: Other Boroughs :: Brooklyn :: Kensington-