Partagez|

merry christmas mais attention, évitons les nausées - riley&pandorà

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Pandorà M. Mendez
avatar
Empire State of Mind
SAY SOMETHING i’m giving up on you
SAY SOMETHING ♥ i’m giving up on you
▌INSCRIT LE : 03/12/2013
▌MESSAGES : 1751
▌AGE DU PERSO : 21
▌CÉLÉBRITÉ : Danielle Campbell
▌SMALL IDENTITY PHOTO :


MessageSujet: merry christmas mais attention, évitons les nausées - riley&pandorà Jeu 4 Déc - 7:55

riley et pandorà
merry christmas mais attention, évitons les nausées
NC’était étrange, j’avais des examens à préparer et mon stage à la morgue et pourtant pour la première fois de ma vie… je ne mettais pas mes études autant en priorités. Je n’avais pas trop le choix en fait. J’avais les nausées qui m’agaçait et des envies étranges qui commençaient peu à peu… Je ne voulais pas vraiment en parler à mes parents, je les évitais un peu. J’avais même décommandé la fête de noël en famille… prétextant que j’étais tout simplement enrhumée ce qui était un peu le cas tout de même. Je prenais des soupes, des laits au miel et toutes les petites choses qui m’aidaient à ne pas tousser comme une enragée. Je prenais soin de moi tout comme je tentais de ne pas trop en demander à Riley. Je ne voulais pas pousser l’asticot trop loin tout de même. J’étais assez cool enfin je crois… je pense que je dormais surtout beaucoup pour ce premier trimestre. J’avais presque l’impression de ne pas arrêter de dormir entre mes cours et mon stage. Enfin je n’avais même pas eue le temps de trouver un cadeau pour mon petit ami… d’ailleurs c’est pourtant j’avais été faire des achats rapidement après les cours avant d’aller attendre dans la salle d’attente de l’hôpital. J’inspirais doucement, j’étais tellement nerveuse, tellement. J’en devenais dingue et encore ce n’est rien de dire que j’en devenais dingue, c’était pire. Je suivais alors le guide pour aller au bon endroit, le bon étage. Je montais donc à cet endroit. J’envoyais même le numéro de l’étage et de l’espace d’attente par sms à Riley. Je m’avançais vers des sièges en glissant mon portable dans ma poche. Dans 2 minutes, on allait m’appeler pour me dire que c’était mon tour. Un paquet de chez Bloomingdale’s à la main, je regardais ma montre en me mettant sur un des fauteuils et inspirant. « Vite, vite, vite… », disais-je avec impatience. Je soupirais doucement en regardant autour de moi. Une jeune femme sortait du bureau en question et le gynécologue serait la main de son mari. Pourquoi mari ? Je remarquais l’alliance à leurs doigts et c’était bizarre. Oui, j’étais enceinte mais même pas mariée. Le voulais-je ? Non pas vraiment. Je n’étais pas prête de grandir aussi vite et j’avais perdue trois années de ma vie. J’inspirais doucement, c’était le 24 décembre et je devais me prendre la tête pour penser à ma grossesse… Non, je ne pouvais pas avoir de trêves pour noël. C’est alors que le gynécologue me regardait en souriant. « Mademoiselle Mendez ? », appelait-il en regardant rapidement son carnet. Je me levais en allant vers elle. « Bonjour, oui, c’est bien moi ! », soufflais-je alors un peu gênée tandis qu’une dame plus âgée me regardait. J’avais tellement l’impression qu’elle me jugeait du regard. Je semblais si jeune et j’étais pourtant enceinte même si cela ne se voyait pas. C’était ma première consultation donc autant dire que c’était stressant. Très. Comment ça se passait ? Je n’en savais rien. Je n’avais personne à qui en parler. J’étais vraiment nerveuse. Je regardais autour de moi en inspirant doucement. Inquiètes. « Mais le… enfin le père… n’est pas encore arrivé ! », elle me regardait, me scrutait en abaissant ses lunettes sur le bord de son nez. Oui c’était une femme. « Ne vous inquiétez pas, on peut attendre une bonne minute… entrez déjà… », disait-elle tandis que j’hochais la tête. Tellement nerveuse. Elle m’invitait à entrer en laissant la porte ouverte et souriant doucement. J’entrais et regardant autour de moi les posters et bibelots, je me sentais comme dans un autre monde. J’inspirais doucement en tournant mon regard vers cette femme. « Ne soyez pas si nerveuse, tout va bien aller ! », disait-elle alors que cela n’aidait pas vraiment mon stress voir pas du tout en fait.


tell me there is hope for me
Can't you hear my call ? Are you coming to get me now ? I've been waiting for, you to come rescue me, I need you to hold, all of the sadness I can not, living inside of me.
Revenir en haut Aller en bas
Riley A. Carter
avatar
Empire State of Mind
▌INSCRIT LE : 03/08/2014
▌MESSAGES : 128
▌AGE DU PERSO : 25
▌CÉLÉBRITÉ : Nate Buzolic
▌SMALL IDENTITY PHOTO :


MessageSujet: Re: merry christmas mais attention, évitons les nausées - riley&pandorà Mar 9 Déc - 2:50

Bordel, j'étais en retard. Nous avions rendez-vous chez le gynécologue et... Non attendez qu'est-ce que je dis, Pandora avait rendez-vous chez son gynécologue pour sa première échographie et je devais l'accompagner. Non car le docteur de moule n'avait rien à vérifier sur moi, je n'étais pas une madame. Non j'étais un mec bien viril, j'avais un pénis ! Ouais un gros même. Enfin d'après moi mais je n'ai jamais fait de comparaison. Enfin bref, je parlais de retard et d'échographie pas de pénis. C'est fou comme ce mot se place facilement dans une phrase... On le remplacera par Pépé. Mais revenons en plutôt à nos moutons, enfin à nos brebis plutôt car Pandora était une femme, la logique aussi faut dire. Si je suis un homme c'est que c'est une femme, comment on aurait fait le bébé sinon... Non mais même sans bébé elle ressemble à une femme, je dis pas qu'elle a un physique masculin bien au contraire elle est carrément trop sexy et... Je m'enfonce là non. Vous avez compris le jeu de mots, je m'enfonce, homme, femme... Bon d'accord c'est nul, donc j'essaye déjà depuis trois fois à présent, revenons-en sur le sujet important, l'échographie. Elle en était à combien de mois déjà? Seulement deux, ou déjà deux ça dépend du point de vue et de mon humeur. Oui ça dépend vraiment de mon humeur. Je me demande si Pandora elle avait hâte de l'expulser ou non . Ah deux mois ça doit pas être gênant un têtard si ? Faudrait que j'essaye un jour, que j'essaye de le demander pas d'être enceinte voyons, je vous l'ai dit c'est impossible. Je m'étais fait à l'idée que j'allais être papa mais si je n'étais pas foutu d'arrivée à l'heure à un rendez-vous quel pitoyable père j'allais faire... Oui je suis un mauvais père... Je suis pitoyable, il ne me reste plus qu'à sombrer dans l'alcool et grossir comme un gros morse affalé sur un fauteuil. Non je plaisante, je suis trop sexy pour devenir gros, ça serait dommage de gâcher ce corps de rêve. Oui je me fais des compliments tout seul mais ça me fait tout aussi plaisir que si c'était quelqu'un d'autre mais Pandora ne m'en fait pas assez. Je suis mal aimé, ou trop aimé ça dépend des moments car des fois elle ne me lâche plus même quand je suis aux wcs, elle me fait la conversation et c'est assez dur de tenir un dialogue dans ces conditions. Je courais dans la rue à toute vitesse sans m'arrêter et je pénétrais dans l'hôpital. Le rendez-vous allait normalement débuter sauf si elle était en retard et mon futur cachalot allait m'en vouloir. Je n'étais jamais allez au service gynécologique et je dus donc chercher pendant au moins deux minutes à quel étage il se situait sur le panneau à coté des ascenseurs et je parvenais même à rentrer dedans sans problème. Courage Riley tu y es presque, tu peux y arriver sans trop de problèmes. Je reprenais ma course vers le cabinet du gynéco en manquant de me manger la porte qui ne se poussait pas mais se tirait. Non mais vraiment, c'est quoi cette organisation ne porte pas pratique pour les pauvres petits amis en retard qui y risquent leur vie, le jour de Noël en plus. J'espérais que mon retard ne jette pas un froid toute la soirée, je lui avais même prévu un petit cadeau, un bijou mais chut, et non je ne comptais pas la demander en mariage. C'était trop tôt surtout et... Déjà que l'on allait devoir gérer un heureux évènement deux à la fois feraient peut-être beaucoup. Bref, j'entrais dans la salle d'attente et je ne voyais plus Pandora et sans hésiter je rentrais dans la salle d'auscultation. "Je suis là!" dis-je sans doute un peu trop fort en manquant de trébucher en avant.
Revenir en haut Aller en bas
Pandorà M. Mendez
avatar
Empire State of Mind
SAY SOMETHING i’m giving up on you
SAY SOMETHING ♥ i’m giving up on you
▌INSCRIT LE : 03/12/2013
▌MESSAGES : 1751
▌AGE DU PERSO : 21
▌CÉLÉBRITÉ : Danielle Campbell
▌SMALL IDENTITY PHOTO :


MessageSujet: Re: merry christmas mais attention, évitons les nausées - riley&pandorà Ven 12 Déc - 3:50

riley et pandorà
merry christmas mais attention, évitons les nausées
Oh mon dieu, j’étais tellement nerveuse mais vraiment. Je l’étais tellement, tellement, tellement mais tellement. Je ne savais pas vraiment comment ça allait se passer. Ce n’était pas comme si j’accouchais tous les jours aussi. Je ne voulais pas trop me prendre la tête, pas du tout et pourtant. Cette femme était sympathique et elle tentait de me détendre. Je soupirais doucement en la regardant, cette femme qui paraissait âgée. 10 ans de plus que moi à peu prés. Bien sûr, j’avais aussi un gynécologue mais sachant que ma famille y allait depuis une dizaine d’année et qu’ils allaient tous savoir ça 20 minutes après. Je ne voulais pas trop leur annoncer. J’inspirais doucement tandis que j’arrivais sur les lieux. Je regardais autour de moi, tout paraissait tellement calme, tellement froid. Oui, des gadgets dans les formes d’utérus sur une sorte de puzzle de pièces. C’était chelou. Je buguais doucement sur les ovaires en tournant mon regard vers la porte alors qu’un vacarme s’entendant dans les couloirs.   Je ne savais pas si c’était lui mais une petite voix en moi se disait que oui avec beaucoup d’espoir. Je ne voulais pas être seule, tellement pas. C’était effrayant, trop effrayant. J’inspirais doucement. J’inspirais doucement, baissant le regard, persuadée que ça ne pouvait pas être lui avait qu’il n’entre en fait dans la pièce en parlant. Je le regardais donc, lui souriant doucement en avançant vers lui et passant mes bras autour de son cou. Je m’en fichais d’être en compagnie d’un docteur mais c’était un soulagement tellement efficace. Je déposais alors un baiser au creux de son cou en souriant avant de reculer. « J’ai failli te tuer par la pensée… », soufflais-je alors délicatement avant de reculer et lâcher mon emprise en souriant à la gynécologue. « Désolée… », disais-je tout de même pour l’indélicatesse de ce rapprochement en sa présence même si nous n’avions pas sortis la crème fraiche pour jouer dedans elle. Ce n’était qu’un câlin mais une part de moi sacrement pudique se sentait mal de cette avalanche d’amour. « Pas de soucis ! Bonjour, jeune homme ! », disait-elle en fermant maintenant la porte alors qu’elle me montrait de la main le fauteuil enfin la table… avec du papier comme drap de lit. Confortable mais on ne sait jamais, je ferais pipi pendant l’échographie. Mieux vaut protéger. Ou pas. Je m’installais alors sagement. « Ouvrez juste les premiers boutons du pantalon et remontez la blouse. Vous pouvez aussi tout simplement la retirer… », disait-elle en me souriant. « Faites à votre aise. » Je la regardais alors attentivement. Je ne savais pas quoi faire à tel point que j’en buguais quelques secondes en la regardant. J’allais m’installer correctement tout en retirant ma blouse. J’étais rouge tomate à l’idée d’être en soutiens à gorge devant cette inconnue mais bon. Je regardais rapidement Riley en lui souriant. « Oh et bien sûr si papa veut aussi retirer sa blouse. », disait-elle alors en nous regardant alors qu’elle riait doucement. « C’est déjà arrivé ! », soufflait-elle alors que je la regardais en arquant un sourcil. « Ça ne finit jamais en partouse, rassurez-moi ? », demandais-je alors que je mettais aussitôt la main sur mes lèvres. « Désolée… », disais-je alors ces mots enfouis sous mes doigts. Depuis quand je disais ça ? Non mais vraiment. Je suis censée croire que le petit-Jésus nait dans des crèches et ne pas dire le mot partouze. J’inspirais doucement, rouge tomate et je me couchais. « Jamais ! », disait-elle en souriant et regardant Riley, elle lui tendait alors une bouteille de gel à l’eau en le regardant. « Vous voulez le faire ? Il faut mettre deux petites noisettes sur le ventre. », proposait-elle en lui montrant ensuite la sonde. « Après, vous pouvez prendre la sonde et la passer sur le ventre sans trop pousser ! », elle souriait. « J’aime bien laisser le papa faire parfois… ça change tout ! », rajoutait-elle en guise d’explication. Je stressais un peu pour ma part. J’avais peur qu’il fasse une bêtise et me tue mon ventre. Il allait sûrement faire une bêtise, oui. Sûrement. Nerveuse, j’attendais.


tell me there is hope for me
Can't you hear my call ? Are you coming to get me now ? I've been waiting for, you to come rescue me, I need you to hold, all of the sadness I can not, living inside of me.
Revenir en haut Aller en bas
Riley A. Carter
avatar
Empire State of Mind
▌INSCRIT LE : 03/08/2014
▌MESSAGES : 128
▌AGE DU PERSO : 25
▌CÉLÉBRITÉ : Nate Buzolic
▌SMALL IDENTITY PHOTO :


MessageSujet: Re: merry christmas mais attention, évitons les nausées - riley&pandorà Sam 3 Jan - 13:06

Un boulet ! C'est totalement ce dont j'étais et je m'énervais de l'être. Bon sang, ce n'était vraiment pas le rendez-vous où il fallait être en retard et pourtant j'étais parvenu à partir à la bourre. Qu'allais-je lui dire comme excuse ? Je n'en avais aucune. Je ne pouvais m'empêcher de pester contre moi-même tous le long du chemin en tentant tant bien que mal de combler mon retard par quelque excès de vitesse puis par une course effrénée dans l'établissement médical. Il n'y avait bien que moi pour faire un tel vacarme dans tout l'hôpital et je n'étais qu'à l'accueil. Je me retrouvais donc devant les différents panneaux d'affichage pour retrouver à quel étage je devais me rendre et sans plus attendre j'empruntais l'ascenseur. Mon retard n'était pas énorme mais à mes yeux c'était déjà trop et je reprenais ma course une fois les portes de l'appareil ouvertes en manquant même de rentrer en collision avec un chariot (il foutait quoi là déjà ?) quand j'arrivais enfin dans le cabinet de gynécologie. Il y avait deux ou trois femmes dans la salle d'attente, l'une d'entre elles me toisa du regard pour être arrivé de façon si bruyante mais je m'en fichais bien. Mon seul et unique objectif restait MA femme, enfin ma copine mais... C'est compliqué. Mais dans ma petite tête c'est très très simple. Enfin bref, Pandora n'était pas dans la salle d'attente et j'allais immédiatement la rejoindre dans le cabinet en entrant comme une furie à la made in Riley. Mon regard croisait tout de suite celui de ma bien-aimée qui semblait soulager de me voir ici allant jusqu'à venir à moi pour passer ses bras autour de mon cou. Je souriais de ce petit câlin tout en m'excusant de mon retard. et je souriais doucement sans réellement faire attention au docteur. "Désolé" lui soufflais-je sincèrement avant d'afficher un sourire gêné au docteur quand Pandora s'excusait à son tour auprès d'elle. C'est vrai que cela devait être gênant pour elle, ce genre d'effusion d'amour dans son cabinet. "Bonjour!" Je me dis que cela devait être pour soutenir un peu la gêne de leur femme... Pandora était-elle assez gênée pour que je retire mon haut ? Mais je tombais de haut en entendant la seule et unique question qui venait dans l'esprit de Pandora. Si madame devait coucher avec toutes ses patientes et les pères des patientes, elle n'aurait pas fini et posséderait tout de même un certain appétit enfin... bref. Je riais en la voyant réalisé ses mots et devenu rouge, heureusement qu'elle ne lui en tenait pas rigueur. Un gynécologue normal nous aurait fichus à la porte. Elle me tendait ensuite un tube de gel en me proposant de le faire. "Bi-Bien sur!" approuvais-je en me relevant et en attrapant le tube. Je me concentrais pour bien le faire et ne pas lui en mettre trop. Je serais bien capable de lui vider le tube sur le ventre. Je déposais donc deux noisettes de ce truc parfaitement dégueulasse et j'attrapais la sonde en l'observant bêtement sans trop savoir d'abord quoi faire avec. J'étais content de le faire mais... Mais c'est un métier trop rude pour moi... C'est notre petit bébé qu'on va voir... Et si je me mets à pleurer comme une fillette . J'ai déjà vu ça à la télé. Non ! Je sais bien que c'est de l'émotion mais j'ai fait la guerre merde ! Je peux bien jouer les gynécos' et lui passer une sonde sur le ventre. J'inspirais doucement en approchant l'objet de son ventre minutieusement pour ne pas lui faire mal. Le souci était que j'étais tellement minutieux que rien n'apparaissait sur l'écran puisque je frôlais son ventre. Je me demandais bien pourquoi rien n'apparaissait, han j'ai fait un bébé invisible à Pandora. La madame me conseillait alors d'appuyer un peu plus. Mais... Mais, je voulais pas que notre enfant se prenne des coups de sonde en pleine figure parce que je suis un boulet qui met trop de force. D'un simple mouvement de main, elle appuyait sur la mienne avant de me laisser continuer lorsqu'une image semblait enfin apparaitre. Je voyais pas trop ce que ça représentait, enfin si un bébé mais je savais pour où on était. Je montais alors à la recherche de la tête en observant l'écran sans réaliser que c'est mon fils (ou ma fille mais bon je n'ai pas cherché à ces endroits-là encore, c'est trop tôt y paraît) et quand je le fis, j'observais Pandora. " C'est... Notre enfant !" Remarque très... inutile, elle devait le savoir je pense. Mais bon !

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Empire State of Mind


MessageSujet: Re: merry christmas mais attention, évitons les nausées - riley&pandorà

Revenir en haut Aller en bas

merry christmas mais attention, évitons les nausées - riley&pandorà

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEW YORK CITY LIFE :: Other Boroughs :: Staten Island :: Richmond Medical Center-