Partagez|

⊹ it's hard to dance with a devil on your back.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Empire State of Mind
Invité


MessageSujet: ⊹ it's hard to dance with a devil on your back. Lun 8 Déc - 21:48

Miles
Caldwell
FEAT. JENSEN ACKLES
âge →27 ans
Né à→ Beverly Hills
le → 17/02/1987
Métiers → reporter pour The New Yorker
Statut → célibataire
Orientation → pansexuel
Groupe → grosse pomme
Quelles sont tes caractéristiques ?
la peau de miles semble avoir toujours été habituée à la chaleur du soleil, notamment lors de ses déplacements au moyen-orient, aussi garde-t-il toujours le hâle des jours d'été. ○ ne lui demander pas de faire un effort vestimentaire car Miles ne vous écouterait pas. il se fiche bien d'accorder les couleurs, les formes, se bornant en général de simples jean levi, polo et sweat ○ sportif depuis son plus jeune âge, Miles commence bien souvent ses journées par un jogging, s'amuse parfois à retrouver ses années lycéennes en jouant au football avec ses cousins, ou au soccer quand il foule d'autres pays que le sien. tout cet exercice lui permet de conserver sa silhouette athlétique. ○ Miles est fumeur, mais s'est toujours assez restreint sur sa consommation. aussi ne fume-t-il que quelques cigarettes par jour, lui évitant ainsi de souffrir l'enfer quand il va courir le matin. en général, il aime se griller une lucky strike quand il bosse, assis à son bureau, ou durant les soirées entre amis. ○ on le verra souvent passer sa main sur son front, contracter la mâchoire quand la tension le gagne et que la colère menace d'éclater. un tic nerveux qu'il garde depuis des années. ○ quand il était adolescent, il s'était fait tatouer sur l'omoplate. un tatouage qu'il regretta par la suite et décida de se faire enlever. il garde de cette expérience une fine cicatrice.


Quel est le caractère de ton personnage ?
you terrorized the Big Apple
indépendant ; Miles est un homme des plus autonome. dès la fin de ses années lycéennes, il dû trouver un travail pour financer ses études, quittant le domicile familial et enchaînant cours et heures passées dans un bar pour s'assurer l'avenir qu'il désirait. diplôme en poche, il fut engagé par un grand magazine new-yorkais qui lui permit de multiplier les voyages. Couvrant des zones de guerre, Miles prouva plus d'une fois sa capacité à se prendre en charge, écartant souvent, par orgueil, les mains tendues. fier ; depuis son enfance, on lui dit d'être fier de ce qu'il était et de ce qu'il deviendrait. une promesse qui ne tomba pas dans l'oreille d'un sourd. quand certains tacheraient de noyer les compliments derrière un sourire, Miles assume et affirme ce qu'il est. certains verront dans ce trait de caractère des aspects de sa vanité, il vous répondra dans un rire qu'il ne se cache simplement pas derrière la très répandue fausse modestie. beau parleur ; souvent, il put entendre sa mère lui dire qu'il aurait pu devenir acteur. le jeune homme a toujours su manier l'art du langage, et son verbe sait prendre les formes attendues pour pouvoir en tirer profit. éloquent comme peuvent l'être les mots qu'il couche sur papier, Miles sait se faire séducteur quand la situation le demande. obstiné ; terriblement buté, dès qu'une idée s'impose dans son esprit, il faut absolument qu'il aille au bout de ses désirs. Miles a cette fâcheuse habitude de rester fixé sur certaines idées, refusant de lâcher prise et finissant parfois terriblement déçu et énervé quand il échoue dans ses objectifs. franc ; le jeune homme vous mettra sûrement garde lui même, il est inutile de lui poser une question si vous désirez une autre réponse que l'honnêteté. évitons ainsi de lui demander si cette robe nous fait un énorme fessier, ou s'il trouve nos propos intelligents. audacieux ; allant de paire avec sa fierté bien connue, Miles est un digne représentant de l'espèce des audacieux. Tête brûlée, le risque ne fait pas parti de son vocabulaire ou, du moins, il le laissera de côté. Un trait de caractère qui lui valu autant de succès que d'emmerdes. À quoi bon être reporter si l'on se complet dans son petit bureau et dans sa lâcheté, vous dira-t-il. le jour où il ne prendra plus de risque, il se fera muter dans la section des chroniques gastronomiques. grande gueule ; s'il assume tous les propos qui pourront s'échapper de ses lèvres, certains mots dépassent bien souvent la pensée et mieux vaut attendre avant qu'il ne s'excuse. parfois terriblement impertinent et désinvolte, Miles n'a jamais aimé passer inaperçu.

Well... It's my story !
and as charming as sad as it is, plays !
it does not begin with once upon a time

Veuillez écrire ici l'histoire de votre personnage. 30 Lignes complètes minimum.

Ton prénom ou ton pseudo & ton âge  → raphaëlle, vingt-deux ans.
Comment es-tu arrivée ici ? → grâce à dawn chérie.
Ce personnage est-il un double compte ? → non.
Présence sur le forum → 5/7.
Personnage inventé ou scénario ? → inventé.
Crédit images → crick.

Mon exemple de RolePlay:
 

[/b][/b]


Dernière édition par Miles Caldwell le Jeu 11 Déc - 17:31, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Empire State of Mind
Invité


MessageSujet: Re: ⊹ it's hard to dance with a devil on your back. Lun 8 Déc - 21:48


Well... It's my story !
and as charming as sad as it is, plays !
it does not begin with once upon a time

Il poussa une chaise du pied, se laissa tomber dessus en posant les trois verres qu'il tenait avec habileté entre ses mains. Vince se redressa alors, étendant ses bras vers le plafond comme s'il avait tenté d'y poser ses mains, les os de ses doigts craquant légèrement sous la pression. Peter allongea le bras pour attraper son verre, le levant comme toast muet à ses deux camarades. Malgré la protection que leur offrait cette salle de bar, il faisait une chaleur étouffante, et sur les fronts de chacun on pouvait voir de minuscules perles de sueur. - t'étais serveur mon pote ? demanda Peter en tournant les yeux vers Miles, plongeant ensuite ses lèvres dans la bière fraiche. Sa question ressemblait plus à une sorte de vague affirmation, sûrement liée au fait qu'il ne se soit pas écroulé avec les verres dans son trajet du comptoir à la table comme l'avait fait hier Vince qui tira un sourire en coin à ce souvenir. Miles haussa les épaules. - quand j'étais plus jeune, pendant quelques années. Ça m'a permis de payer mes études. Si l'on pouvait affirmer quelque chose, c'était bien que les Caldwell n'aurait jamais eu assez d'argent pour envoyer leur fils à l'université. Cette question avait toujours rongé les esprits ; on pensait souvent qu'il prendrait la suite de ses parents dans leur petite librairie, qu'il s'installerait à son compte et suivrait le même chemin qu'eux. Enfant unique, il leur permettrait de perpétuer ce qu'ils avaient eux même hérité du père de son père. Pendant un temps, Miles avait songé à cette éventualité, pensé qu'il finirait un jour par se résigner à prendre leur suite. Vivre entre des rayons de bouquin, passer ses jours à dévorer les ouvrages qui lui tomberaient entre les mains, se serrant parfois la ceinture en fin de mois ne semblait pas être le pire des sorts. Il se serait trouvé une femme, aurait fait des enfants, et n'aurait lui même pas pu les envoyer à l'université. Pourtant, c'était une autre passion qui animait le jeune homme. Miles avait envie de réussir, de se libérer de sa classe sociale pour en frôler une autre. Ce qu'il voulait, c'était devenir journaliste, grimper les échelons et voyager à travers le globe. Alors il prit un petit boulot de barman dans un bar de Beverlly Hills, et put, en faisant également un emprunt étudiant, accéder aux études qu'il désirait. Miles se révéla rapidement être un étudiant appliqué, audacieux, intelligent et à l'esprit assez critique et désinvolte pour être nourrit de sa plume et de ses reportages. Parmi les meilleurs étudiants de sa promo, on le repéra rapidement dans la ville qu'il habite depuis des années, à New-York. Le New-Yorker lui proposa un poste de reporter et l'envoya couvrir, à son désir, les zones de guerre. Enchaînant des périodes de repos, « au vert » comme il aime à les appeler dans la Grosse Pomme, et celles de boulot dans les plaines du Moyen-Orient.

(2014)
Traversant le couloir, jetant parfois un coup d'œil à l'intérieur des bureau, s'arrêtant quelques secondes pour discuter avec l'un de ses collègues qu'il n'avait pas vu depuis déjà quelques mois, Miles savourait la sensation d'être rentré au bercail. Un sentiment qui prenait toujours aussi bien à la gorge qu'aux tripes, comme les jours de départs, quand on quittait de nouveau ce foutu bercail. Miles était l'oiseau qui foutait joyeusement le cul du nid, pour mieux pouvoir s'y nicher une fois rentré. On lui tapait sur l'épaule, on lui serrait la main, certaines de ses collègues allaient même jusqu'à embrasser ses joues, plissant les yeux du contentement sincère de le revoir, comme chaque journaliste qui s'enfuyait à l'autre bout du monde avec son calepin, ordinateur, appareil photo et sa vie au creux des mains. Certains diraient : et leur lucidité entre des doigts écartés, déjà à moitié au sol et foulée du talon de chaussure. Après tout, il revenait à chaque fois ; devoir journalistique ou pas, rester terré à New York, à errer entre les rues de la grosse pomme cigarette au coin des lèvres n'avaient rien d'un petit miracle, ni même du plus enviable des sorts à ses yeux. Certains s'en contentaient, plusieurs de ses potes s'étaient, au fil des années, construit une jolie situation, habitaient des appartements aux étages lunaires, couvant de leurs regards les allées de Central Park -ou à défaut, du gratte ciel d'en face-. Lui préférait sentir son dos lui faire souffrir les pires des maux en frappant contre le siège d'un quatre-quatre lancé sur des routes peu praticables, sentir le soleil brûler sa peau et sa rétine, découvrir ce que certains préféreraient ne pas savoir découvert. Il arrêta sa course face au bureau du grand patron du journal, poussa la porte après avoir toqué deux bref coups. « Caldwell, entre. » il s'exécuta, tirant une chaise vers lui et se vautrant sur son siège, jambes négligemment croisés, regard interrogateur. « ton petit voyage en bordure syrienne a fait des émules. » un sourire amusé s'invita sur les lèvres de Miles. « c'est pour ça que tu me payes Jeff. » l'homme lui retourna un regard ironique, haussa ensuite les épaules avec gravité, un penchant un peu trop théâtral, comme si le monde était venu se loger entre ses omoplates. « sauf que tu vois, on m'a demandé de te tenir à carreau Caldwell. Et te tenir à carreau, ça veut dire te coincer dans le berceau, tu comprends ? » bien sûr qu'il comprenait. Mâchoire contractée par l'irritation qui le gagnait, Miles se redressa sur sa chaise, toisant son patron d'un regard animé. « et on y reste combien de temps dans le berceau, neuf fichus mois ? » Jeff éclata de rire, claquant la paume de ses deux mains sur le bureau. « y'a pire, Caldwell. Maintenant dégage de là tu veux ? »


[/b][/b]


Dernière édition par Miles Caldwell le Mer 10 Déc - 13:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Empire State of Mind
Invité


MessageSujet: Re: ⊹ it's hard to dance with a devil on your back. Lun 8 Déc - 22:17

Bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas
Katerina M. Lehtonen
avatar
Empire State of Mind
what doesn't kill you makes you stronger
what doesn't kill you makes you stronger
▌INSCRIT LE : 15/04/2012
▌MESSAGES : 6549
▌AGE DU PERSO : 19
▌ADRESSE : 5614 Dodgewood Road #404, Bronx. avec un enfoiré & un tatoué.
▌CÉLÉBRITÉ : Demetria Devonne Lovato.
▌SMALL IDENTITY PHOTO :


MessageSujet: Re: ⊹ it's hard to dance with a devil on your back. Lun 8 Déc - 22:25

so shake it off oh oh ! bienvenue !


and at last all the pictures have been burned and all the past is just a lesson that we've learned ▵ ©endlesslove.
i won't forget, please don't forget
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Empire State of Mind
Invité


MessageSujet: Re: ⊹ it's hard to dance with a devil on your back. Lun 8 Déc - 22:27

Citation :
COMMENT ES-TU ARRIVÉE ICI ? → grâce à dawn chérie.
mon chat
bienvenue, ça va être génial bounce
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Empire State of Mind
Invité


MessageSujet: Re: ⊹ it's hard to dance with a devil on your back. Lun 8 Déc - 22:57

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Aksel E. Moriarty
avatar
Empire State of Mind
i'm a survivor.
i'm a survivor.
▌INSCRIT LE : 21/07/2013
▌MESSAGES : 2361
▌AGE DU PERSO : 24
▌ADRESSE : 5200 blackstone avenue #202, the bronx.
▌CÉLÉBRITÉ : dylan cutie o'brien.
▌SMALL IDENTITY PHOTO :


MessageSujet: Re: ⊹ it's hard to dance with a devil on your back. Lun 8 Déc - 23:07

ackles

bienvenue parmi nous & bonne chance pour ta fiche I love you


i am a warrior.
good times and bum times, I've seen them all, And my dear, I'm still here.@ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Charlotte Z. Lannister
avatar
Empire State of Mind
sticks and stones may break my bones ♫
sticks and stones may break my bones ♫
▌INSCRIT LE : 03/06/2013
▌MESSAGES : 2413
▌AGE DU PERSO : 26
▌ADRESSE : uc
▌CÉLÉBRITÉ : Emily Jean Stone
▌SMALL IDENTITY PHOTO :


MessageSujet: Re: ⊹ it's hard to dance with a devil on your back. Mar 9 Déc - 0:01

Ackles ! En duo avec Bilson en plus, c'est canon !
Bienvenue, et si tu as des questions, n'hésite pas !


Revenir en haut Aller en bas
Milo Mitford-Douglas
avatar
Empire State of Mind
▌INSCRIT LE : 13/11/2014
▌MESSAGES : 134
▌AGE DU PERSO : 25
▌CÉLÉBRITÉ : Kit Harington
▌SMALL IDENTITY PHOTO :


MessageSujet: Re: ⊹ it's hard to dance with a devil on your back. Mar 9 Déc - 1:31

Bienvenu sur le forum I love you
Revenir en haut Aller en bas
Dean R. Westfield
avatar
Empire State of Mind
▌INSCRIT LE : 03/12/2013
▌MESSAGES : 1586
▌AGE DU PERSO : 26
▌ADRESSE : 4410 Auburndale Lane, #204, Flushing.
▌CÉLÉBRITÉ : shiloh fernandez.
▌SMALL IDENTITY PHOTO :


MessageSujet: Re: ⊹ it's hard to dance with a devil on your back. Mar 9 Déc - 12:25

Bienvenue Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Kajsa Ehrensvärd
avatar
Empire State of Mind
big lights will inspire you i'm done with systems as i'm done with reasons
▌INSCRIT LE : 19/10/2014
▌MESSAGES : 842
▌AGE DU PERSO : 22
▌ADRESSE : Yeomalt Avenue #314, Staten Island
▌CÉLÉBRITÉ : a. krivosheeva
▌SMALL IDENTITY PHOTO :


MessageSujet: Re: ⊹ it's hard to dance with a devil on your back. Mar 9 Déc - 14:51

Bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Empire State of Mind
Invité


MessageSujet: Re: ⊹ it's hard to dance with a devil on your back. Mar 9 Déc - 18:57

Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Empire State of Mind
Invité


MessageSujet: Re: ⊹ it's hard to dance with a devil on your back. Mer 10 Déc - 13:04

mais vous êtes tous beaux par ici, dites moi
merci tout le monde pour l'accueil
Revenir en haut Aller en bas
Leah M. Cox
avatar
Empire State of Mind


▌INSCRIT LE : 01/09/2010
▌MESSAGES : 3034
▌AGE DU PERSO : 27
▌ADRESSE : 1296 Kermit Place #204, Brooklyn
▌CÉLÉBRITÉ : KristenHOTStewart
▌SMALL IDENTITY PHOTO :


MessageSujet: Re: ⊹ it's hard to dance with a devil on your back. Jeu 11 Déc - 14:09

Bienvenuue Smile
Avant de te pré-valider il te manque la petite icons en bas et ça sera bon Very Happy




(c) Boo
Revenir en haut Aller en bas
http://leblogdelanimoise.blogspot.fr
Invité
Empire State of Mind
Invité


MessageSujet: Re: ⊹ it's hard to dance with a devil on your back. Jeu 11 Déc - 17:31

c'est fait I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Aksel E. Moriarty
avatar
Empire State of Mind
i'm a survivor.
i'm a survivor.
▌INSCRIT LE : 21/07/2013
▌MESSAGES : 2361
▌AGE DU PERSO : 24
▌ADRESSE : 5200 blackstone avenue #202, the bronx.
▌CÉLÉBRITÉ : dylan cutie o'brien.
▌SMALL IDENTITY PHOTO :


MessageSujet: Re: ⊹ it's hard to dance with a devil on your back. Jeu 11 Déc - 21:04


ceci est le début d'une longue histoire
bienvenue dans la famille.


Validé !

Un système d'intégration est mis en place sur le forum sous forme de flood d'intégration, mélangeant anciens et nouveaux membres, n'hésite pas à t'y inscrire ! N'oublie pas de compléter ta fiche personnage, ton profil et de faire toutes les demandes nécessaire. Si tu as la moindre question ou problème, tu peux bien sur contacter un membre du staff par MP. Nous t'invitons aussi à aller lire ce sujet premiers pas sur le forum
Pense également à faire un tour dans les défis, cela pourrait t'aider à booster ton jeu parmi nous.


Ce qu'il se passe sur NYCL en ce moment:
- Un calendrier de l'avent a été mis en place pour le mois de décembre, mais au lieu de découvrir un chocolat chaque jour, nous vous offrons la possibilité de gagner des points et autres récompenses en réalisant un petit défis ! Va donc voir dans le sujet du calendrier pour en savoir plus ! I love you
- De plus, l'intrigue spécial hiver et Noël est commencé dans ce sujet, nous t'y attendons donc avec impatience !

Et puis tu peux bien sur voter toutes les deux heures pour aider le forum en cliquant ici :

Have Fun ! bounce I love you
product by © new york city life


i am a warrior.
good times and bum times, I've seen them all, And my dear, I'm still here.@ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Empire State of Mind
Invité


MessageSujet: Re: ⊹ it's hard to dance with a devil on your back. Ven 12 Déc - 13:31

merci beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Empire State of Mind


MessageSujet: Re: ⊹ it's hard to dance with a devil on your back.

Revenir en haut Aller en bas

⊹ it's hard to dance with a devil on your back.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEW YORK CITY LIFE :: Archives :: Corbeille :: Fiches Abandonnées-