Partagez|

(hot) we've got tonight babe (marc&ana).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Ana M. Fitzherbert
avatar
Empire State of Mind
i'll be the best or nothing at all.
i'll be the best or nothing at all.
▌INSCRIT LE : 31/05/2014
▌MESSAGES : 1151
▌AGE DU PERSO : 23
▌ADRESSE : 2515 lexington avenue, #303, manhattan, avec alice.
▌CÉLÉBRITÉ : lea michele sarfati.
▌SMALL IDENTITY PHOTO :


MessageSujet: (hot) we've got tonight babe (marc&ana). Sam 20 Déc - 18:09



Il y avait différentes sortes de clients. Au début, ce n’était pas toujours facile de les différencier, et de savoir quel comportement adopter avec chacun. Avec l’expérience, il suffisait désormais d’un seul coup d’œil à Ana pour savoir comment se comporter et surtout si oui ou non, elle allait bien s’entendre avec les futurs mariés. En règle générale, elle avait toujours un bon feeling, sachant être très professionnelle et sa franchise étant appréciée. Bien entendu il y avait toujours des abrutis, des snobs ou des gens vraiment très susceptibles, et dans ce cas-là, Ana devait prendre sur elle pour qu’ils n’aillent pas voir la concurrence. Vraiment, c’était le contraire total de sa nature que de sourire poliment quand en réalité, elle avait envie d’arracher les yeux à cette pauvre femme étriquée d’esprit qui ne comprenait rien. Ana était d’une franchise à toute épreuve, mais elle avait bien vite compris qu’elle allait perdre beaucoup trop de clients si elle ne fermait pas sa gueule quand il le fallait. Heureusement en ce moment, avec les fêtes de Noël, les couples étaient du genre bien plus gentils et ouverts. Ana avait remarqué que ceux qui se mariaient pendant les périodes des fêtes de fin d’année étaient bien plus sympathiques. Elle ne savait pas si c’était une généralité ou un simple hasard, mais elle appréciait énormément cela, car elle détestait devoir se prendre la tête dans son boulot, alors qu’elle l’adorait.

C’était d’ailleurs grâce à cela qu’Ana s’était retrouvée invitée à l’enterrement de vie de jeune fille de Louisa, une fiancée dont elle s’occupait en ce moment. Elle s’entendait merveilleusement bien avec elle, la jeune femme l’écoutait et prenait tous ses conseils en compte, aimait en général tout ce qu’elle pouvait lui proposer et Ana n’avait aucun mal à faire avancer les préparatifs. La date était fixée pour le vingt-huit décembre, et c’était donc huit jours avant le jour J que les deux enterrements – de vie de jeune fille et de vie de garçon – avaient été prévu. Ana avait été touchée de recevoir une invitation, car cela n’était bien entendu pas obligatoire. Elle organisait une bonne partie – aidée des amies de la future mariée bien entendu – mais mis à part sa présence au mariage, elle n’était pas obligé d’être invitée partout. Fêtarde dans l’âme, Ana n’avait pas raté l’occasion. Surtout quel l’événement se déroulait au 40/40, et qu’Ana adorait littéralement ce club.

En fait, elle était même VIP. Elle n’était pas célèbre à son grand désespoir – même si ce n’était pas non plus son but ultime dans la vie – mais sa relation avec le gérant de l’endroit lui permettait de se pointer ici quand elle le voulait. Elle connaissait le moindre recoin de la boîte, ainsi que toutes les serveuses et les DJs réguliers, voir même plusieurs habitués, comme elle. Louisa était déjà un peu pompette en arrivant – la bouteille de champagne qu’elle s’était enfilée aidant – et Ana rigolait de bon cœur avec la meilleure amie de cette dernière, commentant le fait qu’elle allait sûrement comater le lendemain, sachant que la fiancée ne tenait pas vraiment l’alcool. Louisa avait beau être sa cliente, Ana était là ce soir en tant qu’ami et elle allait donc envoyer son comportement professionnel – bon pas trop non plus, elle pourrait toujours intervenir s’il y a avait un problème au cours de la soirée – et s’amuser comme il le fallait.

Tout de rouge vêtue, elle n’hésitait pas à remuer des hanches tandis qu’elle ramenait des boissons à leur table, un sourire victorieux accroché aux lèvres et captant le regard de plusieurs hommes. Ils n’étaient certes pas tous à son goût – en réalité seul un était potable à son avis – mais cela était toujours agréable de se faire reluquer et remarquer. Les verres s’enchaînèrent et le petit groupe se dispersa pour aller danser sur la piste. Malheureusement pour Ana, aucun garçon qui ne l’avait abordé ne lui donnait envie d’aller plus loin et elle finit par s’ennuyer quelque peu, déçue de ne rien trouver à son goût. Finalement, elle se fraya un chemin vers le comptoir, hélant une de serveuses qui la connaissait bien. « Hey, Marc est là ? » La musique était certes forte, mais les deux jeunes femmes étaient habituées. « Ouais, il est dans son bureau. Tu veux que je le fasse venir ? » Ana sourit, hochant la tête. « Ouais, et puis donne-moi un Martini en l’attendant. » S’installant sur un tabouret qui venait de se libérer, Ana croisa les bras sur le comptoir, attendant plus ou moins patiemment que le gérant du club arrive.


i'm a fire starter.
i am an inferno, i am a tempest. i am venom and fangs and claws. i am lightning and starlight, and i am hell in high heels.@ ALASKA.



Dernière édition par Ana M. Fitzherbert le Lun 22 Déc - 0:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Empire State of Mind
Invité


MessageSujet: Re: (hot) we've got tonight babe (marc&ana). Sam 20 Déc - 21:35

Marc & Ana
we've got tonight babe


J'aime ce que je fais et jamais je n'aurais penser il y a un an en venant m'installer ici à New-York, être à la tête d'un des clubs les plus chics et fréquentés de la grosse pomme. C'est vrai que le 40/40 Club à toujours eu son quota niveau clients et réputation, et ses chiffres d'affaire ont doublés depuis que j'ai repris les reines il y a un an, oui j'ai eu le coup de cœur pour ce club et très clairement le gérant de l'époque avait le choix, rester et me foutre à la porte ou me laisser les reines et accepter le petit chèque que je lui ai fais à six zéros, inutile de vous préciser son choix. Je bouge souvent, aller dans d'autres clubs partenaires ou concurrents pour parler business en général et quand je suis au club, je passe la soirée, le cul dans mon bureau à avoir la tête plongée dans la paperasse, à scruter la boite depuis mon bureau ou aussi à profiter de mon propre club à venir parmi toute la populace à boire mon petite verre de whisky et à prendre des nouvelles de mes videurs, serveurs, serveuses, j'adore.

Et ce soir, c'est de nouveau parti pour une soirée et une nuit qui s'annonce longue, il est vingt-trois heures quand j'arrive au club, je fais la bise à toute l'équipe qui s'active pour la longue nuit qui les attends et je file monter dans mon bureau pour voir où j'en suis dans les comptes et la recette de ce mois-ci. C'est constant, pas de baisse ou d'augmentation, un taux régulier et un chiffre d'affaire toujours aussi élevé, y a pas à se plaindre, je range tous les documents et je descend au comptoir me servir un whisky, buvant mes gorgées regardant le DJ installer sa table de mixage et se préparer, les serveuses et serveurs ranger le bar et les videurs fumer leurs clope à l'extérieur. Et voilà ça se rempli maintenant, il est minuit passé, et en à peine quinze minutes c'est déjà la folie, je suis bien content pour la peine d'être dans mon bureau avec mon verre de whisky, ma clope au bec en train de faire l'inventaire. Marc, t'as Ana qui te demande au bar. venait de me dire Vanessa, une des serveuses J'arrive. lui répondais-je, elle redescendait derrière le comptoir, j'écrasais la fin de ma clope dans le cendrier puis je quittais le bureau pour descendre les escaliers, pousser la porte et arriver juste à côté du comptoir où m'attendait Ana avec son verre de martini, je souriais, oui parce qu'elle et moi avons une relation particulièrement intéressante, une amie que j'apprécie beaucoup et avec qui je suis proche, même sous les draps et régulièrement et c'est avec plaisir que je viens prêt d'elle Je suis là ma beauté. lui répondais-je, sourire aux lèvres.

Revenir en haut Aller en bas
Ana M. Fitzherbert
avatar
Empire State of Mind
i'll be the best or nothing at all.
i'll be the best or nothing at all.
▌INSCRIT LE : 31/05/2014
▌MESSAGES : 1151
▌AGE DU PERSO : 23
▌ADRESSE : 2515 lexington avenue, #303, manhattan, avec alice.
▌CÉLÉBRITÉ : lea michele sarfati.
▌SMALL IDENTITY PHOTO :


MessageSujet: Re: (hot) we've got tonight babe (marc&ana). Dim 21 Déc - 17:27

Ana était une fille facile. Enfin, pas tant que ça non plus, mais si un mec lui plaisait, il était très rare qu’elle dise non. C’était comme ça, et elle n’en avait pas spécialement honte. C’était sa réputation au lycée déjà, et toutes les mauvaises langues ne se gênaient pas pour en mettre des couches sur son dos, n’hésitant pas à raconter des histoires totalement fausses à son sujet et ses prouesses sexuelles. Mais Ana savait que toutes ces filles étaient mauvaises, qu’elles étaient jalouses d’elle et de sa popularité, de son succès auprès des mecs et à sa tendance à rendre tous les petit-copains infidèles. Elle avait toujours été la reine de sa promo, et avait toujours croisé les regards de jalousie des autres, de celles qui tentaient d’être au sommet de la chaîne alimentaire et qui estimaient qu’elle n’avait rien à faire là. Cela amusait beaucoup Ana, qui avec sa grande gueule légendaire, n’avait pas peur des affrontements verbaux dans un couloir. Elle n’en sortait pas toujours vainqueur, mais elle savait se venger et cela était suffisant pour elle. Les bombes de peinture dans les casiers, les bombes à eau dans les toilettes, le produit chimique sur la robe, Ana était la reine des coups foireux envers ceux –enfin surtout celles – qui osait s’en prendre à elle.

C’était sûrement pour cela qu’elle n’était pas capable de se poser avec un garçon, aimant bien trop batifoler un peu partout et profiter de sa jeunesse. Surtout quand il y avait tellement de beaux garçons à faire craquer. Et pour les meilleurs, les plus appétissants, les plus intéressants, Ana avait découvert le merveilleux mot sexfriend et tous les avantages qui allaient avec. Il fallait simplement ne pas laisser les sentiments s’infiltrer, mais Ana était plutôt bonne à cela en règle générale. Son cœur était bien en sécurité dans sa poitrine et elle ne risquait pas de le donner au premier venu. "Je suis là ma beauté." Un sourire envahit les lèvres d’Ana et elle se tourna vers le nouveau venu, lui plantant un rapide baisé sur les lèvres. « Salut toi, tu m’aurais presque fait attendre dis donc. » Elle sirota son Martini, le déshabillant des yeux, bien contente d’être capable de faire revenir de nombreuses fois un mec aussi beau entre ses bras. « Tu es occupé, ou tu as un peu de temps pour moi ? » Elle croisa ses jambes dans l’autre sens, collant son pied à sa jambe, toujours aussi souriante. Rien que l’accent du gérant la faisait craquer, et que dire de son corps d’Apollon.


i'm a fire starter.
i am an inferno, i am a tempest. i am venom and fangs and claws. i am lightning and starlight, and i am hell in high heels.@ ALASKA.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Empire State of Mind
Invité


MessageSujet: Re: (hot) we've got tonight babe (marc&ana). Dim 21 Déc - 17:48

Marc & Ana
we've got tonight babe


Je suis réputé ici pour être un homme de la nuit, ouais ça pourrait paraître bizarre dit comme ça mais disons que je suis un de ces hommes qui vivent la nuit, d'où ce terme, et c'est cette routine depuis un an, ma vie se construit la nuit à New-York, j'ai racheté ce club, de ma vie, ça a été mon premier investissement et je crois avoir touché le jackpot parce qu'il me rapporte une blinde. Je me rappelle encore avoir fais la une du New-York Times quand c'est arrivé, 'un jeune français de vingt-cinq ans rachète le 40/40 Club' et je ne pensais pas à avoir le droit à autant d'interview et de shooting photo, mon nom de famille à quand même bien aidé, mais j'ai réussis à forgé ma propre notoriété ici et ma réussite avec les filles n'a jamais été aussi en hausse. Je veux dire depuis Apolline je n'ai jamais voulu me remettre en couple ne voulant pas faire souffrir ou souffrir, surtout si l'histoire est très sérieuse et dure sur plusieurs années, mais je n'ai jamais refusé une fille, je suis un homme après tout, j'ai des pulsions sexuelles, des plaisirs, je dois les satisfaire, et en un an je compte déjà un certain nombre de conquêtes et quelques rares sexfriends, oui c'est différent. Être avant tout amis, s'entendre très bien et éprouver une certaine attirance physique qui nous entraînent sous les draps, plus d'une fois, c'est la définition propre des sexfriends et bien c'est ma relation avec Ana qui m'attends au comptoir, c'est une VIP ici, pas dans ce sens où tout le monde l'a connait mais dans celui où si elle vient là quoiqu'il arrive elle rentre et elle ne s'en plein jamais, surtout quand elle est accompagnée de ses amis qui l'adore encore plus.

Je quitte mon bureau pour aller la retrouver dans le club, passant la porte je longe le bar et je viens m'asseoir à côté d'elle où elle dépose rapidement ses lèvres sur les miennes, je ne peux m’empêcher de sourire J'avais pas mal de paperasses à régler désolé. et ouais être gérant à ses avantages mais aussi ses inconvénients, à peu près comme toute profession non ?Enfin bref, je ne la quittais pas des yeux, sentant son pied se coller à une de mes jambes Je peux prendre un peu de temps pour toi je pense, ça fait longtemps. lui répondis-je posant ma main sur sa cuisse T'es toute seule ? lui demandais-je, histoire d'être fixé, au passage je demandait à Vanessa de me servir un whisky, oui encore un.

Revenir en haut Aller en bas
Ana M. Fitzherbert
avatar
Empire State of Mind
i'll be the best or nothing at all.
i'll be the best or nothing at all.
▌INSCRIT LE : 31/05/2014
▌MESSAGES : 1151
▌AGE DU PERSO : 23
▌ADRESSE : 2515 lexington avenue, #303, manhattan, avec alice.
▌CÉLÉBRITÉ : lea michele sarfati.
▌SMALL IDENTITY PHOTO :


MessageSujet: Re: (hot) we've got tonight babe (marc&ana). Dim 21 Déc - 19:38

Être VIP, c’était quand même la classe. Ana adorait le fait de pouvoir doubler toute la file à l’entrée du club et de ne même plus avoir besoin de donner son nom au videur car il la connaissait parfaitement – et le fait qu’ils se soient envoyé en l’air une fois dans les vestiaires n’y était pour rien, vraiment. La brune n’avait jamais eu comme ambition de devenir une grande célébrité, simplement de prouver à sa famille qu’elle était capable de faire de grandes choses elle aussi. Elle était peut-être pas faite pour les études, la musique ou le sport, mais il y avait bien des domaines où elle était douée et elle comptait sur eux pour briller. Elle avait essayé les études de sexologie, mais cela était trop compliqué pour elle au final, et elle avait par y aller uniquement pour s’envoyer en l’air avec un de ses profs. Vraiment, elle ne faisait que perdre son temps. Et puis elle avait trouvé cette place de wedding planner, d’abord en stage et puis en job permanent. Et franchement, elle adorait cela. Elle allait ouvrir sa propre boîte un jour, elle le savait.

« J'avais pas mal de paperasses à régler désolé . » Ana hocha longuement de la tête, un air mutin sur le visage. « Est-ce que cette paperasse avait des gros seins et une longue paire de jambe ou est-ce que c’était de la vraie paperasse ? » Après tout, Ana savait bien que Marc ne se gênait pas pour enchaîner les filles, et cela ne la dérangeait pas plus que cela. Tant qu’elle pouvait se pointer un peu n’importe quand et avoir ce qu’elle voulait, il pouvait très bien aller voir ailleurs, ils n’étaient que des amis après tout, s’envoyant en l’air quand bon leur semblait. « Je peux prendre un peu de temps pour toi je pense, ça fait longtemps » Elle eut un sourire en coin, un frisson remontant le long de son dos en sentant sa main sur sa peau nue. « Vous m’en voyez flatté mon cher. » Elle remonta un peu son pied le long de sa jambe, le redescendant doucement, rien d’énorme mais une simple façon de lui montrer qu’ils allaient bien s’amuser plus tard. « T'es toute seule ? »« Non, une de mes clientes m’a invité à son enterrement de vie de jeune fille. Elles doivent toutes être quelque part dans le coin. » Elle reposa son verre sur le comptoir, scannant rapidement la salle des yeux mais elle ne parvint pas à les voir parmi la foule. « Mais je suis là pour m’amuser, pas pour travailler. » Elle lui lança un regard équivoque et descendit de son tabouret, avant de glisser sa main dans la nuque du brun, l’attirant à lui pour l’entrainer dans un long baiser. « Tu danses avec moi un peu ? »


i'm a fire starter.
i am an inferno, i am a tempest. i am venom and fangs and claws. i am lightning and starlight, and i am hell in high heels.@ ALASKA.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Empire State of Mind
Invité


MessageSujet: Re: (hot) we've got tonight babe (marc&ana). Dim 21 Déc - 20:22

Marc & Ana
we've got tonight babe


En arrivant à New-York, je n'avais vraiment pas prévu de racheter ce club, non je venais juste d’être diplôme d'études de droit à la Sorbonne et je n'avais pas vraiment envie de me lancer dans une carrière professionnelle touchant le droit puis fallait que je m'éloigne de Paris après mon histoire avec Apolline, j'avais besoin de prendre du recul, et c'est la raison pour laquelle j'ai un immense et somptueux appartement dans Upper East Side, pour laquelle j'ai investis dans ce club et pour laquelle depuis un an, chaque jour devant le miroir je me dis que j'ai une chance de fou et que je profite de chaque seconde de cette vie ici. Je n'ai aucune compétence en gestion, en commerce, en management ou dans les finances, c'est sur un coup de tête que j'ai racheté ce club, je suis passé devant, il dégageait quelque chose, son enseigne ou je ne sais quoi puis l'intérieur quoi, ça me rappelait ma vie nocturne parisienne quand je sortais avec mes amis, c'est peut-être pour me rappeler de ma vie d'avant que j'ai racheté le club, et je ne m'en suis jamais plains c'est mon gagne-pain, un très très bon gagne-pain.

Un gagne-pain qui m'a fait rencontrer une excellente amie maintenant, Ana. Notre rencontre remonte à l'année dernière, même pas un mois après la ré-ouverture du 40, elle m'a tapée dans l’œil quand je l'ai vu assise au comptoir, exactement et toujours de cette même manière qui n'a pas changée en un an, et après quelques verres, quelques discussions, quelques pas de danses, nous avons finis par coucher ensemble, chez moi à l'époque et je ne pensais pas que ça ne s'arrêterait pas qu'à une nuit, il y en a eu d'autres, beaucoup et pas forcément à chaque fois dans un lit, souvent dans le club ou aux alentours, avec elle, j'ai toujours mon lot de surprise mais bref. Ça me blesse que tu penses que je ne suis doué que pour ce genre de paperasse, tu sais j'ai un club à faire tourner, des dossiers à étudier. je lui souriais, la taquinant au passage parce que ce que j'adore avec elle c'est qu'il n'y a ni jalousie, ni possession, bon de mon côté légèrement, normal c'est une amie importante avec mes yeux et ce petit plus entre nous fait que voilà, j'y suis obligé mais on peut aller voir ailleurs sans problèmes tant que quand on en a besoin, on se voit, point barre. C'est posant ma main sur sa cuisse à moitié nue - c'est que sa robe rouge était moulante et était remontée légèrement lorsqu'elle s'était assise, loin de là à me déplaire hein, du moins passons - que je lui disais que je pouvais prendre du temps pour elle, elle souriait, ravie de l'apprendre au point de me le montrer en remontant et redescendant légèrement son pied contre ma jambe, je sais que dans le fil de la soirée nous allons trouvés notre bonheur je ne sais où. Ah très bien ça. dis-je après avoir eu ma réponse, elle n'était pas seule et selon ses dires, même si elle était venu avec sa cliente, c'était pour s'amuser, non pour travailler A vôtre tour vous m'envoyez ravie ma chère. dis-je avant de la voir descendre de son tabouret pour se coller quasiment à moi en passant sa main dans ma nuque et ses lèvres contre les miennes pour un baiser long et équivoque et me dire relâchant le contact de venir danser avec elle, je la scrutait de haut en bas, mes mains sur sa taille Je sais que c'est mon club, que je peux faire ce que je veux mais ce serait mal vu de m'amuser sur la piste alors que toute l'équipe bosse, ils dépendent de moi tu comprends ? mes lèvres revenaient rapidement porter un baiser sur les siennes J'en ai très envie mais je suis venu ici pour travailler. Va t'amuser avec tes amis Ana. Plus que jamais depuis un an j'avais un sens des responsabilités intraitable, j'étais un homme important ici maintenant, il fallait que je garde maintenue cette notoriété, la mienne comme celle de mon club.

Revenir en haut Aller en bas
Ana M. Fitzherbert
avatar
Empire State of Mind
i'll be the best or nothing at all.
i'll be the best or nothing at all.
▌INSCRIT LE : 31/05/2014
▌MESSAGES : 1151
▌AGE DU PERSO : 23
▌ADRESSE : 2515 lexington avenue, #303, manhattan, avec alice.
▌CÉLÉBRITÉ : lea michele sarfati.
▌SMALL IDENTITY PHOTO :


MessageSujet: Re: (hot) we've got tonight babe (marc&ana). Dim 21 Déc - 20:48

Elle était une joueuse, et lui aussi. Elle était déterminée, professionnelle mais malgré tout aventureuse, et lui aussi. Ils étaient franchement fais pour s’entendre, et il n’avait pas fallu longtemps à Ana pour le comprendre. Et même au lit, cela collait parfaitement – enfin cela semblait évident vu leur relation actuelle. Elle appréciait autant coucher avec lui que de discuter pendant un moment, tout simplement car ils étaient semblables sur bien des points et que le flirt constant entre eux était des plus agréables. Elle appréciait énormément les manières qu’il possédait, qui montrait qu’il venait de la haute société et qu’il n’était pas un de ces arrivistes qui déplaisaient tant à Ana. Elle n’était peut-être pas de la haute société, et ses parents n’avaient jamais été les plus riches du monde, mais ils s’en étaient toujours sorti et désormais, chaque membre de la famille vivait convenablement. Ana avait appris la valeur de l’argent et même si parfois elle le dépensait sur un coup de tête, elle n’oubliait pas le fait qu’il fallait travailler pour pouvoir profiter ainsi. Elle se sentait bien plus à l’aise chez des riches que chez des pauvres, mais elle n’appréciait pas pour autant la snobardise de certains – même si c’était très drôle de les critiquer devant leur nez. Marc n’était pas comme ça – du moins elle n’avait jamais vu un tel trait de personnalité chez lui – et c’était très bien ainsi.

« Oh, ton pauvre petit égo est blessé ? Il veut un bisou magique pour guérir plus vite ? » Elle se moquait clairement de lui, un sourire espiègle sur le visage et les yeux brillant de joie. Elle était heureuse d’être avec lui, de se sentir bien, libre, forte, femme. Il avait cet effet sur elle, et c’était bien agréable – même si Ana avait déjà une très bonne estime de soi en général. Il était simplement qui il était, avec ses manières, sa belle gueule, ses habitudes, son argent, son caractère et tout cela combinait avait juste un effet très positif sur Ana – et il fallait l’avouer, très excitant également. Surtout quand il la regardait comme ça, avec ses foutus traits de mannequin qui donnait envie à Ana de lui demander de la renverser sur le comptoir et de la faire grimper au rideau. A la place, elle s’empara de ses lèvres, sentant le goût de Whisky encore présent. Elle fit la moue en entendant sa réponse, boudant comme une enfant pendant un moment. Rapidement cependant, son air mutin revint et elle glissa ses main sur son torse, semblant de rien. « Je comprends oui, tu dois travailler. Du coup je suppose qu’il n’y a pas moyen qu’on se trouve un coin tranquille – comme le canapé de ton bureau qui est tellement confortable – et qu’on s’amuse un peu n’est-ce pas ? » Elle prit un faux air contrarié, glissant ses deux mains dans sa nuque, se hissant légèrement sur la pointe pour atteindre son oreille. « Et dire que j’ai oublié de mettre des sous-vêtements… enfin bon, je suppose que quelqu’un d’autre va profiter de cette chance… »


i'm a fire starter.
i am an inferno, i am a tempest. i am venom and fangs and claws. i am lightning and starlight, and i am hell in high heels.@ ALASKA.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Empire State of Mind
Invité


MessageSujet: Re: (hot) we've got tonight babe (marc&ana). Dim 21 Déc - 21:31

Marc & Ana
we've got tonight babe


Ma relation avait Ana était basique, des amis qui couchent ensemble, c'est un résumé mais pour moi, ça va plus loin que ça, je suis bien en sa présence, attention cela ne veut absolument pas dire que j'ai des sentiments qui se développe pour elle, hors de question, elle a beau me plaire totalement autant physiquement que caractériellement, elle a beau être une très bonne amie, rien n'y fait, je me suis juré de ne plus ressentir de sentiments pour une quelconque fille depuis ma rupture avec Apolline, c'est la seule que j'ai aimé et que j'aimerai, je ne veux pas d'autres souvenirs d'amours, d'autres femmes, du moins pas pour le moment, je ne me sens pas prêt. Mais avec Ana rien n'empêche une osmose parfaite au lit, des ébats aussi intenses que bestiaux, n'importe où et même si on ne couchent pas ensemble, en dehors des draps, de l'arrière des voitures, des canapés et j'en passe de tous ces lieux qu'on a redécouvert d'une autre façon, tout se passe pour le mieux, une complicité et un feeling que j'adore.

Et ce soir, elle m'a demandée, parce qu'elle avait envie de me voir et que quand elle vient ici, accompagnée ou non, c'est obliger qu'elle me voit puis j'avoue que récemment ça fait pas mal de temps que je jongle entre mon appartement -soit dit en passant elle a déménager dans la même résidence que moi il y a peu et même avec ça, on ne s'est quasiment pas vu- et la boite, j'ai pas mal de boulot vu que c'est le rush de fin d'année. Mais bon, je suis heureux qu'elle soit là, de la voir habillée dans sa très belle robe rouge moulante qui lui va à la perfection et notre petit jeu se met très vite en place, son pied qui remonte et redescendant le long de ma jambe doucement, ma main qui se joue sur sa cuisse, des regards, des sourires, le charme fait toujours effet entre nous Et encore ce serait que le minimum, là tu m'as vraiment fait mal. je lâchais un petit rire après quelques secondes de sérieux, je prenais une gorgée de mon whisky que j'avais demandé à une des serveuses puis même si elle était venue accompagnée d'une de ses clientes, elle était là pour s'amuser et elle s'était levée pour passer ses mains derrière ma nuque et poser ses lèvres sur les miennes pour me demander de venir danser avec elle mais je ne pouvais pas ce soir, contrairement à elle, j'étais là pour le travail et elle jouait les mines boudeuses après m'avoir entendue. Mais ses mains revenaient vite se placer sur mon torse, elle me regardait, sa mine boudeuse disparaissant pour laisser place à celle qui s'est ce qu'elle veut et je souriais à ce qu'elle venait de dire Je pense que ce soir, c'est cuit. mais à croire que la suite de ses paroles murmurer au creux de mes oreilles avec la douceur de ses lèvres me fit vite changé d'avis. Oui, elle s'était hisser sur la pointe des pieds pour me chuchoter ça à l'oreille, que ça rentre encore plus dans ma petite tête, cette idée qu'elle ne porte pas de sous-vetements et qu'un autre profite de son corps, elle n'était pas à moi, j'étais pas amoureux d'elle mais c'était plus fort que moi, je ne partage pas, c'est comme ça Va voir tes amis, trouve une excuse bidon et viens dans mon bureau, tu connais le chemin. je souriais, déposant mes lèvres sur les siennes et je passais ma main en dessous de sa ceinture, vérifier ses dires Mais c'est qu'elle ne blaguait pas. dis-je de cet air coquin avant de la quitter pour monter à mon bureau.

Revenir en haut Aller en bas
Ana M. Fitzherbert
avatar
Empire State of Mind
i'll be the best or nothing at all.
i'll be the best or nothing at all.
▌INSCRIT LE : 31/05/2014
▌MESSAGES : 1151
▌AGE DU PERSO : 23
▌ADRESSE : 2515 lexington avenue, #303, manhattan, avec alice.
▌CÉLÉBRITÉ : lea michele sarfati.
▌SMALL IDENTITY PHOTO :


MessageSujet: Re: (hot) we've got tonight babe (marc&ana). Dim 21 Déc - 22:12

Elle était le genre de filles à savoir ce qu’elle voulait, et à tout faire pour l’obtenir. Il était rare qu’on lui résiste, car elle avait toujours le chic pour trouver les bons arguments et surtout elle était très, très têtue. Bien entendu il y avait toujours certaines personnes qui semblaient immunisé face à sa force de persuasion, mais elles restaient relativement rare et Ana adorait voir les gens craquer, malgré les réticences qu’ils avaient pu avoir. Cela lui avait souvent servi quand elle était petite pour obtenir les cadeaux qu’elle voulait de ses parents, ou encore pour rendre son devoir plus tard à un professeur, voir même se permettre d’arriver vingt minutes en retard et de ne pas se voir refuser l’entrée d’un cours. Il n’y avait que dans son métier qu’elle évitait d’utiliser ce petit don, car elle était là pour se conformer aux idées des futurs mariés, pas l’inverse. Même si franchement, des fois, leurs idées étaient complétement débiles et à l’opposé des goûts de la brune.

Elle rigola avec Marc, sachant parfaitement qu’ils plaisantaient autant l’un que l’autre et c’était aussi pour cela que leur relation était si intéressante. Cela faisait toujours du bien de rire avec un ami, surtout un ami que l’on connaissait si intimement. Et même s’il disait que ce soir il voulait rester professionnel et l’encourageait à aller s’amuser avec ses amis, Ana ne voulait pas en démordre et savait parfaitement les arguments qui allait le faire craquer. Sa stratégie fut un succès total, et un sourire victorieux s’étira sur ses lèvres lorsqu’il lui ordonna presque de venir le rejoindre dans son bureau. Elle eut un petit soupir à la fois ravi et surpris et sentant cette main inquisitrice, mais sa remarque ne fit qu’augmenter son sourire en coin. Elle le regarda s’éloigner d’elle un bref instant, reprenant un peu ses esprits, puis elle se décida finalement à bouger. Retrouver Louisa et les choses n’allaient définitivement pas être chose facile, mais Ana était prête à relever le défi. Malheureusement pour elle, elle était plus petite que la moyenne et ses talons hauts lui permettaient seulement d’atteindre la taille d’un homme normal – surtout qu’elle n’avait pas mis les plus hauts qu’elle possédait. Il lui fallut cinq bonnes minutes avant de repérer la chevelure blonde de la future mariée, entourée de ses amis. Visiblement elles s’amusaient comme des petites folles et cela rassura Ana : elles n’allaient pas chercher les raisons de sa disparition trop loin. « Je vais prendre l’air, ne me cherchez pas ! » « Tu veux qu’on t’accompagne ? » « Non merci ça ira, j’aimerai être un peu seule ! » Elle ne laissa pas une des filles répliquer et se faufila à nouveau dans la foule, direction le bureau qu’elle connaissait si bien. Aucun employé ne fit la remarque de la voir passer derrière le comptoir et de rejoindre le bureau du big boss, après tout, ils étaient tous habitués. Elle ouvrit délicatement la porte et se glissa dans le bureau, la refermant derrière elle.


i'm a fire starter.
i am an inferno, i am a tempest. i am venom and fangs and claws. i am lightning and starlight, and i am hell in high heels.@ ALASKA.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Empire State of Mind
Invité


MessageSujet: Re: (hot) we've got tonight babe (marc&ana). Dim 21 Déc - 22:39

Marc & Ana
we've got tonight babe


J'étais un ténueux, un mec qui lâche rien du tout et qui a toujours ce qu'il veut, j'ai mon caractère, mes manières, je sais toujours ce que je veux et chaque chose que je fais à un but précis, je ne fais jamais rien par le simple hasard ou que rarement, j'avoue aimer l'inconnu par moment, la dose d'adrénaline n'en est que plus meilleure. Manipuler, utiliser les mots à ma manière pour m'attirer les faveurs des autres, c'est comme ça que j'ai eu le club et c'est par cette façon qu'Ana, ce soir à réussi à me faire céder à ce qu'on passent un petit moment tous les deux, je déteste ça céder, paraître faible mais elle s'est très bien utiliser les mots et les jouer à sa façon aussi bien que je sais le faire, ça m'énerve mais ça me fait prendre en compte qu'elle et moi, on se ressemblent beaucoup sur certains points de nos caractères et c'est pour ça que notre relation est si intéressante jusqu'à l'intime.

Elle a réussit à me faire céder, reposer ses talons au sol, tirer un sourire victorieux, c'est ce qu'elle a fait quand elle m'a entendu lui dire de me retrouver dans mon bureau dès qu'elle peut, qu'elle doit sortir une excuse à ses amis et juste avant de m’éclipser, j'avais jouer de mon tact en passant ma main en-dessous de sa ceinture, vérifiant ainsi ses dires comme quoi elle ne portait pas de culotte et c'est le sourire aux lèvres que je la quittais pour retourner dans mon bureau. C'était quand même le bordel alors le temps qu'elle retrouve ses amies pour leur sortir un mytho pour me rejoindre, je pouvais en profiter pour ranger un peu, surtout le canapé, recouvert de dossiers empilés, je n'aurais jamais penser dans ma vie scruter des tonnes de dossiers pour faire marcher un business qui me rapporte de l'or, je peux être fier de moi je crois. En cinq minutes, après un ménage rapide, juste faire de la place et m'occuper du vrai rangement plus tard parce que là j'ai mieux à faire, je me sers un verre de whsiky, un fond, de ma réserve personnelle et je m'allume une clope, profiter de ces quelques instants seul avant de me retrouver dans ses bras, entre ses cuisses, sur elle pendant je ne sais combien de temps et justement là voilà qui ouvre la porte et la referme, je tourne la tête légèrement la voyant, souriant, buvant une gorgée de whisky et tirant sur ma clope Laisse-moi deviner... tu leur a dit que t'allais prendre l'air ?.

Revenir en haut Aller en bas
Ana M. Fitzherbert
avatar
Empire State of Mind
i'll be the best or nothing at all.
i'll be the best or nothing at all.
▌INSCRIT LE : 31/05/2014
▌MESSAGES : 1151
▌AGE DU PERSO : 23
▌ADRESSE : 2515 lexington avenue, #303, manhattan, avec alice.
▌CÉLÉBRITÉ : lea michele sarfati.
▌SMALL IDENTITY PHOTO :


MessageSujet: Re: (hot) we've got tonight babe (marc&ana). Dim 21 Déc - 22:54

L’excuse était minable, Ana devait l’avouer, mais tant pis. Surtout qu’elle n’avait même pas son portable avec elle – enfin si, dans son manteau, au vestiaire- alors s’il y avait un souci, elle était totalement injoignable. Chose totalement irresponsable, il fallait bien l’avouer. Mais rien ne risquait d’arriver à sa cliente dans ce club, et puis de toute manière, elle n’était pas seule. Il y aurait toujours une de ses amies assez sobre pour prendre la situation en main en cas de besoin. Là, pour le moment, Ana était indisponible. Elles n’avaient qu’à faire avec. Elle n’était pas une baby-sitter, et puis de toute manière elle était là en tant qu’amie, alors elle ne pouvait pas la blâmer de ne pas être tout le temps avec elle. Et puis franchement, Marc était une excuse parfaite pour s’éclipser. Sérieusement, ce corps quoi. Les yeux d’Ana brillèrent en le voyant appuyé sur son bureau et elle se mordit la lèvre inférieure, le déshabillant du regard pour la millième fois de la soirée. Surtout qu’elle savait ce qu’il y avait en dessous, et elle avait bien hâte de le voir à nouveau.

Elle rit à sa question, car après tout, l’excuse était évidente. « Bateau je sais, mais efficace. Je n’allais quand même pas leur dire que je compte m’envoyer en l’air avec le gérant. » Elle fit tourner le verrou, s’assurant ainsi de ne pas être dérangée. Elle se dirigea finalement vers lui d’un pas félin, se collant à son corps sans gêne, ses mains se posant sur son ventre, où elle sentait la forme de ses abdominaux. « T’es sexy quand tu fumes tu le sais ça ? » Elle lui fit un sourire charmeur avant d’attraper la cigarette entre ses doigts et de tirer une latte elle-même, avant de l’écraser dans le cendrier se trouvant derrière Marc. « T’auras le droit d’en reprendre une tout à l-heure. En attendant… » Ses yeux se plongèrent dans les siens tandis que ses mains glissaient sur la boucle de sa ceinture, commençant à la défaire. Elle aimait ce flirt constant entre eux, mais elle avait également envie de passer aux choses sérieuses. Le mieux, c’était les deux en même temps parce que l’accent de Marc était vraiment aphrodisiaque. « … tu veux que je m’occupe de toi un peu ? »


i'm a fire starter.
i am an inferno, i am a tempest. i am venom and fangs and claws. i am lightning and starlight, and i am hell in high heels.@ ALASKA.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Empire State of Mind
Invité


MessageSujet: Re: (hot) we've got tonight babe (marc&ana). Dim 21 Déc - 23:12

Marc & Ana
we've got tonight babe


Ce soir j'étais venu là dans l'optique de bosser sur les dossiers du club, voir les partenariats que je peux faire, étudier les clubs concurrents, voir où ça en est niveau budjet, recette, inventaire et j'en passe, m'occuper du club là et bien non, je vais m'occuper d'Ana, elle a réussit son coup, user des bons mots pour me faire craquer, en même temps associer 'sous-vêtements' avec 'aucun' est déjà une combinaison de mots suffisante pour accepter tout ce qu'on veut, je ne comprend pas ceux qui résistent dans le cas contraire. Quoiqu'il en soit, je l'ai laissé aller prévenir ses amis qu'elle allait s'absenter pendant une bonne partie de la nuit parce qu'elle et moi on allaient être vraiment occuper, j'en profitais en attendant pour faire un peu de place, ce bureau est super grand, spacieux mais ça devient un bordel de dossiers empilés je ne sais plus même où et il m'a suffit même pas cinq minutes pour rendre la pièce un peu plus présentable, me servir un fond de whisky et m'allumer une clope avant qu'elle ne rentre dans la pièce.

Pourquoi ? T'as honte ? lui demandais-je en toute taquinerie, je lâchais même un petite rire finissant mon verre et tirant une nouvelle taffe, je l'observais verrouiller la porte, histoire de n'être dérangés sous aucun prétexte, de se rapprocher de moi, trop prêt de moi même pour coller ses mains sur ma chemise, et me faire le compliment que j'avais un certain sex-appeal quand j'avais une clope entre les lèvres, je ne pouvais qu'apprécier Maintenant je le sais. dis-je alors qu'elle prenait la clope de mes doigts pour tirer une latte et l'écraser dans le cendrier posé sur le bureau, j'adorais qu'elle soit direct, et autoritaire comme ça, ça la rendait encore plus sexy et excitante. Je n'avais pas riposter verbalement, préférant juste sourire et profiter de la situation alors qu'elle commence à enlever la boucle de ma ceinture et qu'elle me propose de s'occuper de moi, qui ne voudrait pas par une femme telle qu'elle ? Avec plaisir. ma main se posait sur sa joue et je l'embrassais, roulant ma langue à la sienne.

Revenir en haut Aller en bas
Ana M. Fitzherbert
avatar
Empire State of Mind
i'll be the best or nothing at all.
i'll be the best or nothing at all.
▌INSCRIT LE : 31/05/2014
▌MESSAGES : 1151
▌AGE DU PERSO : 23
▌ADRESSE : 2515 lexington avenue, #303, manhattan, avec alice.
▌CÉLÉBRITÉ : lea michele sarfati.
▌SMALL IDENTITY PHOTO :


MessageSujet: Re: (hot) we've got tonight babe (marc&ana). Lun 22 Déc - 0:31

La situation devenait de plus en plus intéressante, et Ana de plus en plus libéré et audacieuse. Le sexe avait toujours eu ce genre d’effet sur elle, la rendant encore plus passionnée et sauvage que d’ordinaire. Le changement était plus ou moins fort selon le partenaire, et il semblait évident que la transformation était complète en présence de Marc. Ana était déjà du genre audacieuse en temps normal, et cela avait tendance à plaire à plus d’un homme. D’ailleurs, le simple fait qu’elle se ballade sans sous-vêtements le prouvait. La brune connaissait peu de femmes qui auraient pris le risque, mais Ana ne voyait pas trop la peine de vivre à moitié. Surtout qu’elle savait qu’elle allait voir Marc ce soir, et elle avait bien envie de le surprendre, de pimenter encore plus le côté sexuel de leur relation. C’était l’une des choses qu’elle savait le mieux faire, surtout qu’elle n’avait jamais connu l’amour et donc, elle ne connaissait pas les relations sexuelles avec l’être aimé. Du coup elle compensait avec un côté plus sauvage et surprenant au lit, car c’était tout ce qu’elle connaissait et qui était capable de la mettre dans des états bien plus qu’agréables – surtout quand le partenaire était adéquat et ce soir, c’était le cas.

« Absolument pas, simplement ce n’est pas très politiquement correct. » Elle darda son regard de braise sur lui, ses doigts se crispant légèrement sur son ventre, comme si elle se retenait d’arracher ce bout de tissu qui lui bloquait l’accès à une peau bien connue. Et ce n’était pas totalement faux. Tirant sur sa cigarette, elle se dépêcha de l’écraser pour pouvoir passer aux choses sérieuses, et avoir enfin droit à ce qu’elle attendait depuis le début de la soirée. Un léger gémissement lui échappa lorsqu’il l’embrasse plus passionnément, et ses mains se firent plus pressées. Bientôt, elles vinrent à bout de la fermeture et elle enleva la ceinture d’un coup sec claquant dans l’air. Elle la laissa tomber au sol sans aucun scrupule avant de tirer sur la chemise, glissant ses mains sur la peau chaude se cachant en dessous. « T’es plus musclé que la dernière fois toi non ? » Elle lui fit un sourire espiègle alors que ses mains retournaient déjà sur la fermeture de son pantalon, en venant à bout en quelques secondes. Elle laissa tomber le pantalon au sol en même temps qu’elle se laissait tomber à genoux, et elle leva ses yeux vers le français tandis que ses mains naviguaient entre ses cuisses et son ventre, évitant soigneusement l’endroit stratégique. « Tu as envie de quelque chose de spécial peut-être ? » Un sourire joueur étira ses traits alors qu’elle déposait un baiser sur le tissu recouvrant ses parties intimes.


i'm a fire starter.
i am an inferno, i am a tempest. i am venom and fangs and claws. i am lightning and starlight, and i am hell in high heels.@ ALASKA.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Empire State of Mind
Invité


MessageSujet: Re: (hot) we've got tonight babe (marc&ana). Mer 24 Déc - 14:14

Marc & Ana
we've got tonight babe


Je ne dirais jamais non au sexe, disons que c'est la nature, que c'est humain et que pour tout se passe bien on est obligé de passer par ce stade charnel entre deux personnes après dans certains cas le sexe peut-être le même, mais pour ma part je préfère le sexe opposé, les femmes peuvent être comparés à des friandises, toutes aussi savoureuses et délicieuses, chacune d'elle à ses particularités, ses formes, mais à chaque fois c'est avec délice que j'y goûte. Même si ce soir je n'avais penser que m'occuper des affaires du cub, qu'Ana se pointe était disons ma petite pause bien mériter et elle revenait dans le bureau, refermant la porte derrière, elle tournant le verrou pour s'assurer qu'on ne soient pas dérangés. C'est vrai que c'est pas très correct. ajoutais-je à sa remarque alors qu'elle se rapprochait de moi, posant ses mains sur ma chemise, elle prenait ma clope pour tirer une latte et l'écraser et je sentais ses doigts s'activer sur la boucle de ma ceinture, je pouvais clairement attendre gentiment mais elle m'excitait trop, c'est pourquoi je décidais de l'embrasser et de jouer de nouveau avec sa langue. Au final, ma ceinture finissait par terre et ma chemise venait de perdre quelques boutons, avec elle ce que j'adorais c'était ce côté sauvage qu'elle rajoutait à nos ébats, ça rendait la chose plus intéressante. Ses mains parcouraient les parcelles de mon torse et je souriais à sa petite constatation Ouais, je savais qu'on allaient se revoir, je me suis fais beau. enfin pas spécialement pour elle, pour moi aussi, j'aime entretenir mon corps alors je tâte les machines de muscu au moins deux ou trois fois par semaine pour un résultat qui me donne une satisfaction personnelle et une satisfaction visuelle pour elle apparemment. Ses maisn venaient à bout de la fermeture éclair de mon pantalon qui juste après rejoignait mes chevilles, elle se baisait au niveau de mes hanches pour effleurer mes jambes et leurs intérieurs du bout de ses doigts, je frissonnais sur le coup, me mordant la lèvre inférieur la regardant, souriant sentant même ses lèvres se déposer sur le tissu qui recouvre l'objet de ses attentions J'ai envie de dire que t'es sur la bonne voie ma belle. lui dis-je replaçant une de ses mèches derrière une de ses oreilles.
Revenir en haut Aller en bas
Ana M. Fitzherbert
avatar
Empire State of Mind
i'll be the best or nothing at all.
i'll be the best or nothing at all.
▌INSCRIT LE : 31/05/2014
▌MESSAGES : 1151
▌AGE DU PERSO : 23
▌ADRESSE : 2515 lexington avenue, #303, manhattan, avec alice.
▌CÉLÉBRITÉ : lea michele sarfati.
▌SMALL IDENTITY PHOTO :


MessageSujet: Re: (hot) we've got tonight babe (marc&ana). Dim 28 Déc - 20:24


Elle était arrivée dans son bureau en quatrième vitesse, balançant une excuse bidon aux filles qui l’accompagnait. Elle ne pouvait clairement pas leur dire la réelle raison de son absence, contrairement à ce que Marc sous-entendait. Cela aurait drôle de voir leurs têtes si elle leur avait dit ça cependant, Ana voulait bien l’avouer. Elle ne risquait cependant pas de prendre ce risque, et de rater un bon moment en compagnie de ce cher français tellement sexy qui lui faisait tourner la tête en un rien de temps. Sérieusement, cela en devenait indécent. La porte verrouillée, elle se décolla finalement de celle-ci, riant légèrement à la remarque plus que pertinent de Marc. « Pas correct du tout même. » Et pourtant, rien ne semblait plus naturel que de se sentir collée à ce corps musclé qu’elle connaissait bien. Elle prit une longue bouffée de cigarette et alla l’écraser dans le cendrier pour s’en débarrasser, histoire qu’il n’y ait pas d’accident et qu’ils n’abîment pas le mobilier – du moins, pas à cause d’une cigarette. Elle eut un sourire espiègle à sa remarque, alors qu’elle s’affairait à le débarrasser de ce pantalon qui ne servait définitivement à rien. « Je te croirais presque tu sais. » Elle s’amusa à le titiller, aimant cette sensation d’avoir le contrôle sur lui, alors que dans pas longtemps, il allait avoir le contrôle sur elle, c’était certain. Elle n’avait pas un caractère de meneuse pour rien après tout, mais pour le sexe, cela ne la dérangeait pas plus que cela de se laisser mener. Même s’il fallait l’avouer, elle s’amusait également beaucoup en étant en position dominante. Elle sourit de plus belle en entendant sa remarque. Elle savait bien qu’elle était sur la bonne voie, en même temps avec les hommes, ce n’était pas bien compliqué de leur faire plaisir. Elle déposa un baiser sur la paume de sa main qui s’était aventurée près de son visage, avant de faire descendre son caleçon le long de ses jambes. Elle déposa des baisers sur ses hanches, allant même jusqu’à suivre le léger V que formait son ventre au niveau de son bassin – une des choses qu’elle adorait chez les hommes. Bien vite cependant, car elle savait qu’elle allait ensuite avoir droit à son plaisir à elle et qu’elle en avait vraiment envie parce que vraiment, Marc faisait des merveilles, elle glissa sa bouche au niveau de l’objet de son plaisir et en prit soin d’une façon qu’elle seule savait faire, et qu’elle savait qu’il appréciait. Elle avait un bon sens de l’observation en général, et il ne lui avait pas fallu longtemps pour comprendre ce que Marc appréciait plus particulièrement.


i'm a fire starter.
i am an inferno, i am a tempest. i am venom and fangs and claws. i am lightning and starlight, and i am hell in high heels.@ ALASKA.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Empire State of Mind


MessageSujet: Re: (hot) we've got tonight babe (marc&ana).

Revenir en haut Aller en bas

(hot) we've got tonight babe (marc&ana).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEW YORK CITY LIFE :: Archives :: Corbeille :: Bac de recyclage-