Partagez|

you're mine, she goes out. ♕ MARCANY

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Empire State of Mind
Invité


MessageSujet: you're mine, she goes out. ♕ MARCANY Dim 21 Déc - 20:54

Marc & Bethany
you're mine, she goes out


Je me souviens totalement de la soirée de la veille, j'étais à mon club, comme pas mal de soirées récemment, le rush de noël, des fêtes de fin d'année, c'est à où le chiffre d'affaire augmente généralement, donc autant dire qu'il faut être au taquet. Je ne sais plus quelle heure il était, peut-être deux ou trois heures, j'étais descendus au bar me prendre un verre de whisky et cette fille m'a aguichée, j'ai souris, elle m'a sourit et même pas quinze minute après, on étaient dans mon bureau à se rouler des pelles comme pas possible. Ouais je m'étais fixé une barrière au niveau du cœur, des sentiments, du ressentis, mais aucunement au niveau de mes pulsions, et c'était génial de pouvoir profiter physiquement de quelqu'un sans avoir à éprouver des sentiments, juste du plaisir quoi et depuis un an je ne fais que découvrir ça et cette fille est une parmi beaucoup d'autres ici qui m'ont fait me sentir vivant. Elle a même fini dans mon appartement, à coucher ensemble comme des bêtes jusqu'aux lueurs du petit matin et à dormir comme des rois jusqu'à ce qu'elle arrive en trombe dans ma chambre. Je ne m'y attendais pas du tout, elle m'avait fait sursauté la conne, et la fille dans mes bras avait légèrement crié, à quoi jouait-elle clairement là ? tenant dans sa main le string de la fille qui est actuellement assise dans mon lit, les draps tirés sur elle -oui on étaient clairement et totalement à poil- Putain mais il t'arrive quoi Betha ? j'avais du mal à ouvrir les yeux, j'avais encore la tête dans le cul et qu'elle débarque comme ça en furie, c'était pas elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Empire State of Mind
Invité


MessageSujet: Re: you're mine, she goes out. ♕ MARCANY Mar 23 Déc - 17:28



   
   Marc & Bethany
   you're mine, she goes out.

E
n cette joyeuse matinée, j'étais de bonne humeur. Nous pouvons aisément dire que je m'étais levée du bon pied ce matin. Tout d'abord, j'avais reçu la merveilleuse nouvelle de l'annulation de mon déjeuner familial annuel. À cause de tempêtes de neiges diverses, les avions en destination de New York avaient été reporté ce qui malheureusement voulait dire que mes nombreux frères et soeurs étaient encore coincés à Paris pour un bon bout de temps. Oui, je n'étais plus très famille depuis quelques années déjà. Je préférais me consacrer à mon travail ainsi qu'à mes amis, qui eux, étaient ma véritable famille. Je ne comprenais d'ailleurs toujours pas pourquoi ma soeur aînée s'entêtait à prévoir et planifier ses petits déjeuner familiaux deux fois par an auxquelles chaque membre de la fratrie à l'exception des parents était convié. Enfin bref, la seconde bonne nouvelle étant qu'en plus d'échapper à ce déjeuner mortel, l'annonce de ma nouvelle boutique dans la capitale de la mode j'ai nommé New York avait été un véritable succès ! Me valant la une de plusieurs magasine en vue et je comptais bien fêter toutes ses bonnes nouvelles comme il se devait ! C'est donc un large sourire aux lèvres que je m'étais rendue à Tiffany's pour prendre de quoi déjeuner et à emporter. Il était encore tôt et j'étais sûre de le tiré d'un profond sommeil, mais je comptais bien commencer ma journée en compagnie de mon chéri. Mon meilleur ami. Ma moitié. Marc. Marc et moi-même nous connaissions parcoeur, alors quand je fis irruption chez lui à l'aide du double que j'avais (comme il avait la mienne d'ailleurs) je ne fus pas surprise de retrouver des fringues masculines ET féminines se balader un peu partout sur les meubles et le plancher. Un petit sourire amusé se hissait sur mes lèvres alors que je ramassais un certain boxer au pied de sa porte. Puis, une idée de génie me vint à l'esprit. Je déposais mon sac à main ainsi que le petit déj dans la cuisine et me mise à marcher d'un pas rapide vers sa chambre. J'ouvris la porte d'un coup sec et me mise à hurler, son boxer toujours à la main. « Comment peux-tu me faire un truc pareil ? ! Moi qui t'aime, qui te soutiens et te défend depuis tout ce temps ! » visiblement surpris, il se redressait, accompagné de sa proie de la veille, pas mal, pour une fille d'un soir. Intérieurement je souriais, tandis qu'extérieurement, je fulminais, mimant même des pleurs qui se transformaient rapidement en larmes, astuce d'acteur. « J'ai tout fait pour toi ! Je t'ai tout donné ! J'étais vierge quand on s'est rencontré et après m'avoir mise en cloc' et m'avoir demandé en mariage tu te tapes cette pâle imitation de Nicki Minaj ! Tu me déçois tellement Marc ! Je croyais que tu t'était calmer depuis que tu a arrêter l'héroïne ! » la fille, après m'avoir fixé le ventre fut extrêmement gêné, ne mettez pas longtemps pour collecter ses sous-vêtements ou du moins ce qui en restait, et de décamper sans même donner un regard à mon ami. Une fois qu'elle fut partie, je fermais la porte de la chambre d'un coup de pied, puis allais me laisser tomber à côté de lui, sur le lit, toute souriante. « Alors, j'étais bonne hein ? Quatre ans d'arts dramatiques, ça aide. »
WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Empire State of Mind
Invité


MessageSujet: Re: you're mine, she goes out. ♕ MARCANY Mar 23 Déc - 18:44

Marc & Bethany
you're mine, she goes out


Ce que j'aime avec Bethany, c'est qu'elle est à moi et que quoiqu'il arrive rien n'y personne ne pourra me l'enlever même pas son potentiel futur copain, il devra passer par moi et mes interrogatoire sont rudes. La deuxième chose c'est que depuis le lycée, depuis la seconde on ne s'est plus quittés, je connais ses plus grandes peurs comme ses plus grandes joies, tous nos souvenirs de notre adolescence sont là gravés à jamais et pour rien au monde je voudrais changer de meilleure amie, même si pour moi c'est plus qu'une meilleure amie, qu'une sœur, qu'une copine, elle est ma moitié et ma vie, si elle me quitte, je meurs. Elle me connait par cœur, elle était là dans ma période de grand romantique avec Apolline, j'étais vraiment aux anges, j'avais ma petite amie d'un côté, ma meilleure amie de l'autre, la vie me souriait, l'argent me tombait des poches, c'était le paradis clairement, je ne voulais rien d'autre, juste profiter de ma vie et ne pas me prendre la tête mais cette période à prit fin quand Apolline à mit un terme à notre histoire, j'ai pris de la drogue, j'ai trompé Apolline, et quand je l'ai dis à Bethany, je n'ai jamais vu arriver sa main sur ma joue avec une telle violence, elle était même au bord des larmes, pour elle c'était pas possible que je merde autant et je la comprenais moi non plus je n'avais pas voulu ça, mais c'était arriver. De l'eau à coulé sous les ponts depuis, elle sait que je n'ai jamais pu oublier l'amour de ma vie et que je suis parti justement à New-York pour en partie oublier Apolline, et cette pétasse milliardaire m'a suivit parce qu'elle peut pas vivre sans moi, parce que sans moi elle est perdue et désorientée, je suis son repère, tout comme elle est le mien. Et elle était là quand j'ai racheté le 40/40 Club, elle était là à la réouverture du club après quelques petits travaux et aménagements de celui-ci, elle savait que j'allais faire sensation auprès du business nocturne entre tous les clubs de la ville mais aussi auprès des filles, et elle ne m'a jamais rien dit, elle n'a pas à le faire tout comme elle n'avait pas à presque enfoncer la porte de ma chambre et me réveiller en sursaut avec ma conquête du jour pour pousser une gueulante. J'ai été très surpris, et celle à coté de moi encore plus, et tout le baratin qu'elle sortait, j'arrivais même pas à enchaîner une combinaison de mots tellement l’inspiration lui venait, oui pendant quelques secondes je me demandais ce qu'il se passait puis j'ai vite capté qu'elle disait toutes ces conneries pour que la dulcinée métisse aux formes généreuses dégage d'ici, c'était fait exprès. La presque Nicki Minaj finissait par flipper avec toutes les paroles que Bethany sortait, elle quittait mon lit pour récupérer ses affaires qui n'étaient pas toutes dans la chambre - oui j'ai des brides de souvenirs qui reviennent et c'était plutôt sauvage dans tout l'appartement-, enfin bref elle partait et Bethany arrêtait son numéro pour se laisser tomber sur mon lit avec son plus grand sourire T'es vraiment ultra chiante putain, pourquoi tu t'es sentis obligé de la virer ? lui demandais-je alors que je remontais un peu plus la couette sur ma tête essayant de redormir encore un peu mais avec la blonde à mes côtés, c'est peine perdue.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Empire State of Mind
Invité


MessageSujet: Re: you're mine, she goes out. ♕ MARCANY Jeu 25 Déc - 17:36



   
   Marc & Bethany
   you're mine, she goes out.

J
'étais plutôt fière de mon coup qui avait soit dit en passant, plutôt bien marcher. La Nicki Minaj de promotion avait décamper en moins de deux et j'avais récupérer la place qui me revenait de droit après des années d'amitié sans relâche aux côtés de Marc. Allongée dans son lit, je me vantais alors grossièrement de mes talents d'actrices alors que Marc, lui, se laissait engloutir par ses draps et sombrait au fin fond de son matelas en me faisant remarquer que j'étais selon ses mots "ultra-chiante" j'eu un petit rire amusé. Puis, je décidais de répondre à sa question : « Et bien pour commencer, c'était de la bas de gamme. Ensuite, pas du tout ton style ! Je veux dire, je sais même pas comment elle a réussi à voir le plafond de ta chambre. Tu devait vraiment être bourré hier soir. » Je connaissais Marc, je connaissais tout de lui et une grande part de sa vie étant la jante féminine, je connaissais donc ses goûts en la matière. Vu qu'il restait toujours cacher sous ses draps, je décidais de m'y enfouir à mon tour, ses cheveux étaient en bataille et plaquer sur son front tandis qu'il tentais de dormir. Je souri à cette vision, puis, délicatement, je me mise à déplacer les mèches de cheveux rebelles de son joli visage. « Aller la marmotte, c'est plus le moment de dormir. » Lui chuchotais-je doucement à l'oreille. Aucune réaction, alors, en vitesse, je lui sautais dessus. Je me retrouvais rapidement à califourchon sur lui, plaquant chacun de mes mains de chaque côté de sa tête. « Et dire que je m'étant dans les draps souillés par tes pulsions sexuelles, espèce de petit dépravé ! » M'exclamais-je avant de me mettre à lui faire des chatouilles.
WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Empire State of Mind
Invité


MessageSujet: Re: you're mine, she goes out. ♕ MARCANY Jeu 25 Déc - 18:09

Marc & Bethany
you're mine, she goes out


Elle était vraiment relou d'avoir osé venir jouer son numéro de la copine trompée, bon ok elle avait jouée ce rôle à la perfection mais ça m'avait réveillé et j'ai mal au crane et je suis trop crevé, du coup ça tombe un peu mal. Celle que j'ai sauté pendant une bonne partie de la nuit à quitter mon appartement pour retourner à sa petite vie et Betahny s'est allongée sur le lit, fière de son coup comme jamais. Pourquoi j'avais poser la question, bien-sûr qu'elle l'a virer parce que c'est tellement pas moi Pire que bourré putain.. et encore faible mot, je me souviens de quasiment rien et encore moins de la fille qui vient de partir, enfin bref, je préfère enfoncer ma tête dans mon oreiller et me cacher sous les draps tellement je suis mort. Evidemment faut que Betha m'imite, venant sous les draps, continuant de me parler Si j'ai quasiment pas dormi Betha.. lui dis-je avec ma voix étouffée par l'oreiller, elle s'en fichait au point de venir sur moi à califourchon et de me chatouiller. Arreeeeeeeete... Nooon... hahahhaahha... arrêtte....... j'étais chatouilleux, plutôt très chatouilleux et elle savait où chatouiller, c'est bon elle a gagnée, je me lève. T'as gagnée, c'est bon. je me débattais pour au final, la prendre et la faire tomber à côté de moi, je riais au passage, en me levant du lit T'as une audace toi pour les réveils putain. je souriais, prenant une clope pour me réveiller, oui c'était ma manière de me réveiller.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Empire State of Mind
Invité


MessageSujet: Re: you're mine, she goes out. ♕ MARCANY Mar 30 Déc - 14:21



   
   Marc & Bethany
   you're mine, she goes out.

A
u bout de quelques minutes à peine, ma mission : sortir Marc du lit était terminée avec grand succès ! Il en était sorti et même s'il râlait comme à son habitude, je savais parfaitement qu'il m'aimait comme un fou et que voir ma jolie face d'ange tomber du ciel au lieu de celle d'un pseudo poupée barbie horrible sans maquillage dès le matin le remplissait de joie. Enfin bref ! Je continuais de rire tandis que mon ami c'était lever... Nu. Oui, la nudité n'était pas vraiment un problème entre nous, Marc avait vu mes saints et mon popotin des dizaines de fois quant à moi, le voir dans sa tenue d'Adam ne me faisait plus rien désormais, j'avais pris l'habitude avec le temps. Souvent les gens nous trouvaient trop étranges, nos petits copains-copains respectifs n'appréciaient pas vraiment cette complicité en général, mais pour nous c'était tout simplement normal. Nous étions une seule âme dans deux corps différents alors aucun tabou, aucun complexe. D'ailleurs, ce n'est pas le fait qu'il se balade nu devant moi qui me fis me lever d'un bon, mais ce qu'il fit ensuite, allumer une cigarette. Je détestais ses trucs là et leurs odeurs étaient pour moi insupportables. C'est donc sans surprise que je levais les yeux au ciel avant de me redresser. « Avec un peu de chance un matin tu feras un arrêt cardiaque et mourras d'un coup au lieu de souffrir durant des années à cause de la maladie que cette saleté va te refiler. » D'un signe de la tête, je désignais sa clope avant de sauter en bas du lit. Je retirais enfin mon manteau que je fis valser dans les airs et me dirigea vers la cuisine. « Je nous ai pris un petit déj' ! Je voulais fêter le fait que ma face de beauté fatale s'étale parfaitement sur la couverture des plus grands magasines de mode avec l'ouverture de ma nouvelle boutique. J'ai pris des bagels, des chocolats chauds parce qu'on se les gèle dehors, oh et tout ce que j'ai pu trouver de Français ! On a des croissants, pains au chocolat... Bon, la qualité ce n'est pas celle de Paris mais ça fera l'affaire ! Sinon, c'est quand que t'arrête de t'envoyer toutes les pimbêches qui croisent ton chemin ? » Tout en discutant, je commençais à sortir les choses du sac, les plaçant sur le plan de travail comme chez moi. J'attrapais des bols, le lait, les assiettes, couteaux, tout ce dont nous avions besoin pour un petit déj' digne de ce nom et laissant le temps à mon meilleur ami d'enfiler au moins un peignoir.
WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Empire State of Mind


MessageSujet: Re: you're mine, she goes out. ♕ MARCANY

Revenir en haut Aller en bas

you're mine, she goes out. ♕ MARCANY

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEW YORK CITY LIFE :: Archives :: Corbeille :: Bac de recyclage-