Partagez|

Happy Birthday my lover [Pandora-chéwi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Riley A. Carter
avatar
Empire State of Mind
▌INSCRIT LE : 03/08/2014
▌MESSAGES : 128
▌AGE DU PERSO : 25
▌CÉLÉBRITÉ : Nate Buzolic
▌SMALL IDENTITY PHOTO :


MessageSujet: Happy Birthday my lover [Pandora-chéwi] Sam 10 Jan - 12:06

que désirs deviennent souvenirs.

Aujourd'hui nous étions le dix janvier... Un jour comme les autres sur les trois cent soixante-cinq autres de l'année. Un jour comme les autres pour la plupart des habitants sur cette terre, ou encore plus simplement pour les New-yorkais. Mais aujourd'hui était spéciale pour une personne importante à mes yeux. Son vingt-deuxième dix janvier est plus précisément son vingt-deuxième anniversaire. Pandora célébrait donc son anniversaire aujourd'hui et rien au monde n'aurait pu me le faire oublier. Cela faisait à présent quelques jours que je songeais de toutes les manières possibles à rendre ce jour parfait. Je voulais qu'elle ait le sourire et qu'elle le garde, que ce jour soit magnifique à ses yeux et qu'elle s'en rappelle. Je m'étais arrangé pour me lever tôt ce jour-ci, nous étions resté et avions passé la nuit dans mon appartement. Différentes visites de logement étaient bientôt prévue car nous savions que même si nous n'étions pas pressés, sa grossesse suivait son cours et qu'elle allait conclure le premier tier qui consistait dans les trois premiers mois. Bientôt nous allions savoir si nous attendions un petit bonhomme ou une petite princesse mais au fond ns importait tant que nous étions heureux. Je m'étais donc levé avant elle volontairement assez tôt et avais immédiatement été dans la cuisine sans même perdre une seconde de peur qu'elle ne se réveille, je n'avais même pas pris le temps d'enfiler quelque chose restant alors en boxer. Je ne craignais rien de toute façon, personne d'autre sauf elle n'avait accès à mon appartement donc je ne risquais pas de choquer quelqu'un. La tâche de ce matin était donc de lui préparer un bon petit déjeuner pour que sa journée débute bien dès le réveil. Café, tartine, je ne laissais rien au hasard en disposant le tout sur un plateau avant d'y ajouter ma touche final, le cadeau. Une petite boite rouge contenant un collier avec un pendentif en forme de coeur. Rien de bien extraordinaire me direz-vous mais quelque chose qui je l'espère lui plaira. Je voulais vraiment que tout soit parfait. Je prenais alors le plateau dans mes mains en faisant bien attention à ne rien renverser et je me dirigeais donc vers la chambre posant alors le plateau sur la table de nuit avant de m'asseoir à coté d'elle, de me pencher pour lui embrasser le front tout en la réveillant délicatement. "Pandora... Il est l'heure de se lever..."
lumos maxima


Revenir en haut Aller en bas
Pandorà M. Mendez
avatar
Empire State of Mind
SAY SOMETHING i’m giving up on you
SAY SOMETHING ♥ i’m giving up on you
▌INSCRIT LE : 03/12/2013
▌MESSAGES : 1751
▌AGE DU PERSO : 21
▌CÉLÉBRITÉ : Danielle Campbell
▌SMALL IDENTITY PHOTO :


MessageSujet: Re: Happy Birthday my lover [Pandora-chéwi] Sam 10 Jan - 16:43

Rien n’est simple. Oh oui que voilà une logique irréparable. Rien n’est simple mais tout est joli. Je n’avais encore rien dit à mes proches. Je n’osais tout simplement pas le faire et puis avant la fin du trimestre ? C’était loin d’être une bonne idée. Quoique. Je savais qu’avoir un bébé hors mariage ne plairait pas à mon père ou même à ma mère. La famille étant réellement croyante et pratiquante même si je ne voulais plus entendre parler du petit jésus sauf le soir de noël pour avoir mes cadeaux mais bon. C’était une journée différente ou je mettais tous les ans mes soucis de côté. J’avais pris cette douce habitude de ne rien laisser paraitre et même pendant que j’étais en fauteuil. Ce jour était différent, tellement. Depuis 3 mois, je subissais les hormones, les fatigues chroniques et difficiles qui m’empêchait de me concentrer pleinement dans mes études mais je faisais tout pour y arriver. Je devais avouer ne pas encore être adaptée ou prête… j’ignorais quel était le bon mot pour définir comment ma vie changeait. Je ne voulais pas encore trop y réfléchir. 3 mois sur 9, j’avais le temps de me dire : je vais devenir maman, oh ouais ou oh non. J’étais heureuse mais à la fois peureuse et surtout angoissée. Serais-je une bonne maman ? Toutes ses choses auxquels je ne voulais pas penser. Je m’étais endormie en m’enfonçant cette idée dans le crâne et bien avant minuit. C’est comme ça quand on dort pour deux même si le deux à la taille d’un petit haricot et ne doit pas vraiment avoir besoin de sommeil. Un fœtus, ça dort ? Oui, toute la logique d’un cerveau mais je ferais une thèse sur les fœtus un jour, promis. Soit, je me réveillais doucement. C’était une dizaine de minute avant qu’il n’arrive. Je sentais l’odeur d’un petit déjeuner en préparation et j’entendais le bruit que cela amenait par conséquent. Un doux sourire sur mes lèvres alors que mes yeux étaient encore fermés, je m’étirais doucement, poussant malgré moi l’oreiller de Riley par la même occasion. Le pauvre, heureusement qu’il n’était pas dans le lit. Je me redressais alors comme souvent le matin en allant discrètement dans la salle de bain grâce à la porte communiquant. Je me lavais alors rapidement les dents sans trop faire de bruits et je me recoiffais avant de mettre un peu de blush sur mes joues pour me donner une bonne mine et une petite touche de baume pour les lèvres. Je tapotais sur mes lèvres pour qu’elles s’hydratent sans que l’on ne voie que je suis passée par la salle de bain. Tout un art que je commençais à bien contrôler. En ce moment et avec ce petit ventre bombé, mes hormones me donnaient l’envie de me rendre un peu plus jolie et me donner bonne mine. Bon, d’accord… je me trouvais simplement cadravrofiée (j’invente des mots) tous les matins. Et je m’y connais en cadavre d’abord. Et je retournais aussitôt dans le lit avec une position de dodo. C’est quand il arrivait que je fermais les yeux, tentant de prendre la respiration d’une fille qui dort mais sans ronfler. J’ai un peu plus de classe quand même, non mais oh. Je sentais un baiser sur mon front et le pan de sa chemise qui me chatouillait le bras. J’étais extrêmement chatouilleuse depuis quelques semaines ce qui était normal d’après les médecins. Je retenais un rire en me pinçant discrètement les lèvres et arrêter aussitôt qu’il se relevait. La petite peste, faire semblant, c’est mal. C’était l’heure de se lever. J’allais faire comment ? Un petit grognement tout mignon s’échappait alors, je savais l’imiter. C’est l’habitude. Je m’étirais à nouveau en baillant, bon lui et bien il n’était pas forcé. « Nonnnnnnnnnnnn, ce n’est pas l’heure, il est trop tôt ! », disais-je d’un petit murmure. J’attrapais alors le pan de sa chemise pour l’attirer dans le lit comme l’on attire un nounours et je le serrais contre moi comme l’on serre un nounours. Oui, il était devenu une peluche toute moelleuse et pas plus poilu mais pas spécialement moins. Oui, je l’imagine poilu comme un ours. « Dodo, câlin… », disais-je alors que oui, le sommeil parlait un peu, j’avais beau déjà être réveillée mais j’en avais pas moins la tête dans le cul. Je l’emprisonnais alors de mes jambes et je me blottissais comme un bébé contre lui. « Pas debout, dodo ! », disais-je alors que c’était dans le fond une évolution de langage. Du haut level.


tell me there is hope for me
Can't you hear my call ? Are you coming to get me now ? I've been waiting for, you to come rescue me, I need you to hold, all of the sadness I can not, living inside of me.
Revenir en haut Aller en bas
Riley A. Carter
avatar
Empire State of Mind
▌INSCRIT LE : 03/08/2014
▌MESSAGES : 128
▌AGE DU PERSO : 25
▌CÉLÉBRITÉ : Nate Buzolic
▌SMALL IDENTITY PHOTO :


MessageSujet: Re: Happy Birthday my lover [Pandora-chéwi] Dim 11 Jan - 6:23

Happy Birthday My Lover

Je voulais vraiment que tout soit parfait pour Pandora, elle le méritait bien et ce jour encore plus que les autres. Son anniversaire, l'anniversaire de celle que je considérais comme la femme de ma vie, de celle qui portait mon enfant, de celle qui avait su me pardonner les pires erreurs... De la plus parfaite des femmes. Je savais que Pandora vivait une période assez difficile dans sa grossesse, les nausées, les mauvaises nuits et les sauts d'humeur. Mais je l'aimais même avec un caractère dix fois pire, je l'aimerais toujours mais chut c'est un secret. J'étais heureux de ce qu'il nous arrivait... Bien entendu, je me posais des centaines de questions, j'avais mes craintes et mes doutes mais une partie de moi était sur que tout allait bien se dérouler. Pourquoi en serait-il autrement après tout ? Mais j'étais sûr que je devais moins stresser qu'elle elle le portait après tout, enfin "le" ou "la" bien sûre on en savait rien ou du moins pas encore. Vivement d'ailleurs, j'espérais vraiment avoir un petit garçon mais je sais qu'une fille ne me gênerait pas non plus, je garderais juste encore plus de vigilance sur elle. Enfin bref, pour le moment j'étais dans la cuisine, assez peu vêtu d'ailleurs mais je ne voulais pas perdre de temps... quoiqu'il fasse comment dire assez frais puisque mes pieds gelaient contre le carrelage glacial de la cuisine. J'allais alors vite attraper au moins une chemise que j'avais laissée au salon en guise de gilet et je finissais les préparatifs de ce petit-déjeuner que je voulais parfait. J'attrapais ensuite le plateau et je me dirigeais dans la chambre en l'observant dormir loin de me doute de toutes les opérations commando qu'elle venait d'exécuter pour avoir l'air aussi parfaite. Elle était toujours parfaite de toute façon. Je posais le plateau et j'allais m'asseoir à coté d'elle déposant mes lèvres sur son front pour la réveiller délicatement avant de lui dire qu'il était l'heure de se réveiller. Je riais lorsqu'elle disait qu'elle voulait dormir et des câlins. Je ne me faisais pas prier pour m'approcher d'elle et la prendre dans mes bras comme il se doit avant de rire un peu plus fort en entendant sa seconde phrase après avoir été entouré de ses jambes. "Bon d'accord" Je souriais passant une main dans ses cheveux avant de proposer. "Et bisous ?" pouffant de rire je posais mes lèvres contre les siennes lui volant un baiser. "Et joyeux anniversaire !" lui chuchotais-je dans l'oreille avant de l'embrasser dans le cou puis de me reculer. "Encore dodo donc ?" Je souriais, si elle désirait une heure de sommeil et bien soit, c'est sa journée et je resterais avec elle dans ce lit autant de temps qu'elle le voudrait.


lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Pandorà M. Mendez
avatar
Empire State of Mind
SAY SOMETHING i’m giving up on you
SAY SOMETHING ♥ i’m giving up on you
▌INSCRIT LE : 03/12/2013
▌MESSAGES : 1751
▌AGE DU PERSO : 21
▌CÉLÉBRITÉ : Danielle Campbell
▌SMALL IDENTITY PHOTO :


MessageSujet: Re: Happy Birthday my lover [Pandora-chéwi] Lun 12 Jan - 2:06

J’étais une tricheuse, oui et j’assumais mais je voulais toujours mon opération commando du matin. Etant plus vieille d’une année ou d’un jour par rapport à hier tout simplement, je m’en fichais et je me devais d’être belle. Et j’espérais bien l’être. Une fois qu’il arrivait et pensait me réveiller, je voulais juste un câlin car j’avais vraiment besoin d’attention pendant une grossesse. J’en avais besoin même un peu trop, à l’excès mais je n’arrive néanmoins pas à me calmer. Tellement que j’en réclamais. Il était devenu mon doudou, voilà. Un doudou tout doux. Il proposait alors des bisous alors que je l’avais entouré de mes jambes pour l’emprisonner et ne pas le laisser partir. Autant dire qu’être une fille nous rends parfois bien chieuse et je l’étais mais je suis une fille et pas en mousse. Non, non, non et non. Je ne l’étais pas du tout. J’étais loin d’être en mousse. Il me volait un baiser et je riais. « Ça peut se discuter pour les bisous ! », disais-je alors en le laissant aller à mon oreille, je souriais en l’entendant tandis que je fronçais doucement le nez. « Merci… », disais-je alors en souriant et profitant des baisers dans le cou qui étaient comme électrique. La peau d’une femme enceinte est bien plus… réactive donc elle frissonnait. Le salopiot. Il n’allait pas sortir de ce lit sans être le petit-déjeuner. Je me disais déjà que je n’allais en faire qu’une bouchée. Le pauvre. Fichus hormones mais c’est bien de les engueuler mai encore faut-il ne pas être d’accord avec eux pour le faire mais je l’étais. Ce n’est pas comme quand je pleure, c’est différent. Je penchais doucement la tête en l’entendant et le regardant rapidement en cherchant ses yeux. Je cherchais à captiver son regard et n’être qu’une seule étoile dans son monde étoilé. Oh que c’est mignon dit comme ça. Je fronçais le nez légèrement en secouant la tête. « Non, plus dodo… juste câlin maintenant ! », disais-je alors que mon dentifrice au menthol laissait une mignonne petite odeur toute sympathique et loin d’être subtile à mon petit nez. La sentait-il ? J’espérais que non mais voilà. Je me tortillais un peu comme un verre de terre. « Et je veux danser, oui… couchée sous toi… », enfin danser pas comme une pro et une ballerine mais pour mon bien, on allait éviter d’entrer dans le vif de ce sujet, non ? je desserrais-je doucement mes jambes qui l’emprisonnait pour le laisser respirer un peu alors que je le poussais sur le côté gentiment et avec douceur. Voyons, je ne suis point violente mais non… comment vous pouvez me penser violente. Non mais quand même. Une fois qu’il était à côté, je lui souriais doucement en allant déposer un baiser sur son nez. « Je vous jure monsieur l’agent, il est arrivé tout seul dans mon lit à moitié déshabillé… j’ai rien fais ! », commentais-je alors pour sa tenue pas très… enfin en manque de textile ce qui n’était pas pour me déplaire en fait, pas du tout. « Mais comment est-il arrivé là ? Je vous promets que je n’y suis pour rien ! », disais-je en arquant alors un sourcil. Faussement crédule. Je finissais par lui sourire. « Ce qui n’est pas pour me déplaire en fait… surtout que j’ai le droit, non ? », disais-je en fronçant les sourcils. « J’ai droit au striptease, croyez-vous ? », demandais-je en faisant un rictus et surtout pour le taquiner.


tell me there is hope for me
Can't you hear my call ? Are you coming to get me now ? I've been waiting for, you to come rescue me, I need you to hold, all of the sadness I can not, living inside of me.
Revenir en haut Aller en bas
Riley A. Carter
avatar
Empire State of Mind
▌INSCRIT LE : 03/08/2014
▌MESSAGES : 128
▌AGE DU PERSO : 25
▌CÉLÉBRITÉ : Nate Buzolic
▌SMALL IDENTITY PHOTO :


MessageSujet: Re: Happy Birthday my lover [Pandora-chéwi] Jeu 22 Jan - 1:39

Happy Birthday My Lover


J'étais vraiment content de pouvoir faire cette surprise à Pandora, c'était bien un des rares jours où j'avais pris soin de ne pas faire le moindre bruit pour ne pas la réveiller. Je voulais que tout soit parfait pour elle quand elle se réveillerait. Je l'avais moi-même réveillé en lui disant qu'il était l'heure de se levé mais apparemment d'après elle, c'était plutôt l'heure des câlins puisqu'elle me serrait contre elle et m'entourait de ses jambes. Je lui proposais même de lui faire des bisous tellement que j'étais généreux et tellement adorable. Le petit ami parfait ! Je lui volais alors un baiser avant de sourire amusé en l'entendant me dire qu'on pourrait en discuter. J'étais romantique aujourd'hui, mais tellement, bien plus que le jour où je l'ai faite tomber devant la porte. Là je lui souhaitais un joyeux anniversaire avant de lui faire plein de bisous dans le cou en m'amusant ainsi à titiller ses hormones. J'aimais ça. Je lui proposais même de dormir mais trop tard j'avais réveillé le prédateur qui sommeille en elle, plus dodo juste des câlins. Je reniflais alors dans l'air un air de menthe avant d'approcher mon nez de sa bouche. "Dis donc, pourquoi est-ce que je sens l'odeur de notre dentifrice dans ta bouche de si bon matin ?" Je fronçais les sourcils en faisant mine d'être en colère, les secrets de femme... En réalité, je ne préférais rien savoir de tous ces chichis qu'elle pouvait bien me cacher. Je souriais lorsqu'elle disait vouloir danser sous moi. Ce qu'elle désirait en devenait presque mignon dis ainsi mais je n'avais pas le temps de réfléchir qu'elle me relâchait et me poussait gentiment sur le côté avant de me faire un bisou sur le nez. Je ne sais vraiment pas ce qu'elle a avec mon nez mais il a l'air d'énormément lui plaire... Alors mon atout de séduction caché c'est mon nez . Je posais alors ma tête sur ma main tandis que je m'accoudais d'un bras en l'entendant me parler comme une suspecte interrogée par la police. Innocente, je suis sur qu'elle adorait ça que je sois à moitié nu, si elle pouvait elle me garderait ainsi toute la journée j'en suis certain. "Les innocents sont toujours les plus coupables" Je la taquinais un peu avant qu'elle ne me demande si elle avait le droit. "Aujourd'hui, vous avez tous les droits !" Je lui faisais un clin d'oeil avant de me redresser suite à sa demande et d'aller vers la chaine-hifi mettre la première musique que je trouvais avant de refoncer sur le lit et de danser. Bon ok, j'aurais fait honte à tous les danseurs du monde mais avec elle j'étais naturel et surtout je voulais la faire rire même si vu mon manque de tissus, le strip-tease n'allait pas durer fort longtemps. Je retirais doucement ma chemise en tentant d'être sexy avant de lui la lui jeter doucement au visage et de me retourner dos à elle tout en dandinant mon derrière. "Je sais pas si tu mérites que je l'enlève" Je lui tirais la langue en me retournant face à elle. "Hm non, tu n'as pas été suffisamment sage, tu te brosses les dents en cachette." Je m'asseyais alors faisant à nouveau mine de bouder en croisant les bras. Elle n'était pas gentille, nah !



lumos maxima
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Empire State of Mind


MessageSujet: Re: Happy Birthday my lover [Pandora-chéwi]

Revenir en haut Aller en bas

Happy Birthday my lover [Pandora-chéwi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEW YORK CITY LIFE :: Manhattan :: Uptown :: Upper East Side-