Partagez|

andrejsa - we could start fresh new from today

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Kajsa Ehrensvärd
avatar
Empire State of Mind
big lights will inspire you i'm done with systems as i'm done with reasons
▌INSCRIT LE : 19/10/2014
▌MESSAGES : 842
▌AGE DU PERSO : 22
▌ADRESSE : Yeomalt Avenue #314, Staten Island
▌CÉLÉBRITÉ : a. krivosheeva
▌SMALL IDENTITY PHOTO :


MessageSujet: andrejsa - we could start fresh new from today Mer 14 Jan - 0:44


◮ we could start fresh new from today
New York City. Ne serait-ce que l'an dernier Kajsa n'aurait jamais cru qui que ce soit si on lui avait dit qu'elle finirait par mettre le pied sur le sol américain un jour, même pour des vacances ; Andreas ou pas Andreas. La blonde avait sa vie en Suède. Ses amis. Ses études - et étant donné l'importance qu'elle portait à ses études, ce n'était pas rien. Et pourtant ...
Pourtant elle avait rassemblé ses affaires. Rempli quatre valises, vidé le moindre placard de sa chambre qui portait encore les couleurs et les sévices de son adolescence, liquidé son compte en banque et acheté un billet pour la Grosse Pomme. Elle avait hésité à emmener son furet avec elle. Sincèrement. Mais sa soeur avait résolu le problème en faisant fuir la bête à l'extérieur alors que Kajsa chargeait ses affaires dans le taxi : une vengeance ridicule, puérile en toute. Mais leurs relations n'avaient toujours été que ça, ridicules. Pouvait-on dire que c'était un trait de famille ? Presque. Leurs parents étaient pathétiques. Leurs frères et soeurs ... Pas beaucoup mieux. Seuls Andreas et Kajsa ne s'étaient pas laissés embobiner par la vie de château, les titres de noblesse et tout ce qui les avait tous laissés croire qu'ils valaient mieux que le reste de l'espèce humaine. La jeune femme s'en était toujours sentie exclue même si elle avait porté fièrement sa capacité à se sentir égale aux autres, son empathie, et son envie de vivre parmi les autres - et non pas au dessus d'eux. Elle avait en quelque sorte hérité cette simplicité de vie de son grand frère et bien sûr elle n'en avait pas démordu, se sentant plus en phase avec cette vision du monde.

Et la voilà : dépassée par les relations conflictuelles avec sa famille elle était maintenant sur le pas de l'appartement d'Andreas avec quatre énormes valises à ses côtés, relisant encore une fois l'adresse sur le plan Google Maps qu'il lui avait donné pour apaiser sa curiosité. Elle soupira, passant sa main dans ses cheveux en les secouant vaguement et ferma les yeux une seconde. Et si il n'était pas là ? Si il n'était pas ... content de la voir ? Il savait depuis un moment que ça n'allait plus entre Kajsa et le reste de leur famille, peut être s'attendait-il à finir par la trouver sur le pas de sa porte ? Il la connaissait par coeur. Il savait qu'elle ne pouvait qu'être malheureuse en se contentant de relations gorgées de plus de rancoeur que de véritable amour. Depuis son enfance, elle avait toujours été la plus faible : Kajsa avait un besoin constant d'affection. Même si ça passait par de petits signes, quelques riens disséminés ici et là, elle était ce genre de fille. Celle qui doutait sans arrêt d'elle même et avait besoin de se sentir rassurée de l'affection de son entourage au quotidien. Andreas le savait très bien. Elle inspira alors et se décida à sonner, vérifiant après coup encore une fois le numéro sur le morceau de papier qu'elle tenait entre ses doigts. C'était bien là oui ... mais serait-il bien là ? Et surtout ... Serait-il vraiment si heureux que ça de la voir ?

©clever love.


Dernière édition par Kajsa Ehrensvärd le Mer 14 Jan - 22:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Andreas Ehrensvärd
avatar
Empire State of Mind


▌INSCRIT LE : 21/12/2014
▌MESSAGES : 71
▌AGE DU PERSO : 34
▌ADRESSE : Yeomalt Avenue #314, Staten Island (appartement) avec Rory et Kajsa.
▌CÉLÉBRITÉ : Alexander Skarsgård.
▌SMALL IDENTITY PHOTO :


MessageSujet: Re: andrejsa - we could start fresh new from today Mer 14 Jan - 16:59


◮ we could start fresh new from today
Agacé, Andreas range les affaires de son petit-ami qui traînent un peu partout dans l’appartement. Il ne s’y retrouve plus, mais persiste à jouer à la femme de ménage alors qu’il est à sa répétition de danse habituelle. Il sait que le gamin tente de faire des efforts, mais il est vraiment bordélique quand il s’y met. Il sait aussi que ce n’est pas de sa faute alors il tente de prendre sur lui, seulement le bordel est un élément déclencheur de sa colère : il préfère largement les choses ordonnées. Le petit n’y est pour rien au fond, il a été habitué à laisser faire les employés de maison, alors il ne se préoccupait pas d’une gêne occasionnelle, puisqu’ils s’en occupaient toujours. Andreas a beau avoir fait appel aux services d’une femme ménage, il n’empêche qu’ils éprouvent beaucoup de respect vis-à-vis d’elle et il ne peut pas tolérer le fait de lui donner du boulot supplémentaire qui ne lui est pas destiné. Elle est censée nettoyer, pas ranger. Il prend conscience qu’une discussion très calme s’impose entre lui et Rory, car le gamin a besoin qu’on le rappelle parfois à l’ordre.

Une fois le rangement terminé, il entend la sonnerie de sa porte retentir. Le jeune s’en sort bien : il rentre quand la tâche est terminée ! Encore énervé, il ouvre la porte et est surpris d’apercevoir un membre de sa famille. Sa petite-sœur a toujours été son rayon de soleil, l’apercevoir se révèle être une bouffée d’oxygène pour lui. Instinctivement il se calme en l’admirant, se surprenant même à esquisser un léger sourire. Andreas n’est pas quelqu’un qui sourit et s’amuse beaucoup dans sa vie, Kajsa le sait pertinemment, alors il est clair qu’il est heureux de la voir actuellement. « Kajsa ? il prononce de son accent suédois. Qu’est-ce que tu fais là ? il demande curieusement, sans utiliser la langue anglaise dans laquelle il excelle pourtant. » Il est vrai qu’elle a de plus en plus de difficultés à supporter son absence depuis qu’il s’est envolé à New-York il y a quatre mois et qu’elle lui signale généralement au téléphone, mais il ne se doutait pas vraiment qu’elle se rendrait jusqu’au continent Américain juste pour le rejoindre. Il pensait sincèrement qu’elle lui proposerait tout d’abord, attendant son avis sur la question. Comme quoi, elle parviendra toujours à le surprendre.

Mais c’est Kajsa, ce n’est pas n’importe qui ; si ça avait été quelqu’un d’autre, il lui aurait probablement montré son mécontentement et lui aurait fait comprendre que c’est loin d’être respectueux de débarquer sans prévenir. Il ne ressent pas la même chose quand il est question de sa petite-sœur, c’est différent. Parce qu’elle n’a pas besoin de demander pour s’incruster chez lui, sa porte sera toujours grande ouverte la concernant. « Allez viens là. » Il n’avouera pas qu’elle lui a manqué, même si c’est le cas, il se contente de lui montrer à l’aide d’une étreinte qu’il offre rarement. Enfin il commence à y prendre un peu trop goût avec Rory, le gamin avec qui il est en couple depuis deux semaines maintenant. « Tu as fait un bon voyage ? il demande alors qu’il la serre contre lui. » Finalement il l’aide à rentrer ses valises dans le grand salon menant sur une baie vitrée et une magnifique vue. « La vie familiale est vraiment dure ? Ils te font la misère ? Maman n'a rien dit que tu viennes chez moi ? il demande curieusement, voulant en savoir davantage sur les raisons qui l’ont poussé à venir. » Il cherche un élément important dans ses sacs, une cage dans laquelle elle aurait pu placer son animal fétiche, mais il ne trouve rien. « Ton furet, il est où ? Parce que je suppose que tu n'es pas venue là uniquement pour des vacances, vu le nombre de valises... il demande curieusement. Tu veux un truc à boire ? A manger ? » Même s’il semble fermé puisqu’il ne sourit plus, il est vraiment heureux de la voir après quatre mois à lui parler uniquement par le téléphone. Content aussi de retrouver son accent suédois.

©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Kajsa Ehrensvärd
avatar
Empire State of Mind
big lights will inspire you i'm done with systems as i'm done with reasons
▌INSCRIT LE : 19/10/2014
▌MESSAGES : 842
▌AGE DU PERSO : 22
▌ADRESSE : Yeomalt Avenue #314, Staten Island
▌CÉLÉBRITÉ : a. krivosheeva
▌SMALL IDENTITY PHOTO :


MessageSujet: Re: andrejsa - we could start fresh new from today Mer 14 Jan - 23:31


◮ we could start fresh new from today


Andreas agacé, Kajsa de l'autre côté de la porte se sent elle ... bouleversée. Elle culpabilise d'être partie. Au fond d'elle sa mésentente avec sa propre famille et avec ses parents lui fait mal, s'y faire reste pénible. Et ce pays complètement inconnu - à ce qu'elle en a aperçu en prenant les transports en commun depuis l'aéroport - lui fait peur. Ces appréhensions se mêlent à une joie soulagée à l'idée de revoir son grand frère, son seul soutien familial, son meilleur ami, son confident et la blonde ne sait plus trop quoi penser de ce départ peut être un peu précipité et qui pourtant lui fait déjà tant de bien. Elle a déjà l'impression qu'on lui a enlevé un lourd fardeau finalement.

Kajsa ? Qu’est-ce que tu fais là ? La cadette sort de ses pensées. Lève les yeux vers son aîné, d'abord un peu ailleurs puis se jette dans les bras d'Andreas. Le retrouver est comme de retrouver un foyer ; sa façon de l'étreindre en retour, un nouveau souffle. Enfin. Un fin sourire s'installa sur les lèvres fines de la suédoise et elle ferma les yeux en se trouvant soudainement un peu stupide d'avoir craint que son frère ne soit pas heureux de la voir. Bien sûr qu'ils seraient toujours là l'un pour l'autre. Pardon d'arriver à l'improviste ... Il la comprend. Elle sait très bien qu'il la comprend, et mieux : qu'il ne lui en veut pas. Preuve en est qu'il l'aide même à rentrer ses valises et elle se détend en rentrant la plus grosse dans le salon, qui offre une vue à couper le souffle et lui arrache une exclamation émerveillée. En prenant le métro Kajsa avait eu l'impression que finalement beaucoup de choses lui étaient possibles et cette vue ne pouvait que renforcer une telle impression : ils étaient si hauts qu'ils pourraient se croire les rois du monde. La vie familiale est vraiment dure ? Ils te font la misère ? Maman n'a rien dit que tu viennes chez moi ? Elle ne le savait pas quand je suis partie ... Elle tourna la tête vers ses valises, les scrutant en se demandant comment leur génitrice avait bien pu prendre la nouvelle. Je ... J'étais seule avec Freja quand je suis partie. Mais vu le temps passé dans l'avion, je suppose qu'elle a déjà du apprendre que j'étais partie ; je pense pas qu'elle l'ait bien pris bien sûr. Elle déteste que la situation échappe mais pour cette fois elle a pas son mot à dire. Kajsa voit bien qu'Andreas semble chercher quelque chose parmi ses valises et son regard s'assombrit, laissant place à la tristesse. Kiko était son ami depuis de nombreuses années maintenant et sa disparition était encore difficile à supporter pour elle même si il était évident pour elle que sa soeur avait fait exprès de le laisser filer ... Elle l'avait laissé à sa liberté retrouvée, consciente qu'il ne reviendrait de toute façon jamais vers la maison et que le chercher ne serait qu'une perte de temps. Non ... Cette garce l'a laissé partir ... Elle dut inspirer profondément à plusieurs reprises pour reprendre le dessus sur sa tristesse d'enfant abandonnée par un de ses amis les plus chers, et hocha la tête quand Andreas lui parla de manger. Je veux bien ... Ils nous ont donné qu'un sachet de raisins secs dans l'avion alors ... Mais Andreas et nourriture ne faisaient écho qu'à un mot dans sa tête, et elle sourit enfin faiblement. Pancakes à la neige ?

©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Andreas Ehrensvärd
avatar
Empire State of Mind


▌INSCRIT LE : 21/12/2014
▌MESSAGES : 71
▌AGE DU PERSO : 34
▌ADRESSE : Yeomalt Avenue #314, Staten Island (appartement) avec Rory et Kajsa.
▌CÉLÉBRITÉ : Alexander Skarsgård.
▌SMALL IDENTITY PHOTO :


MessageSujet: Re: andrejsa - we could start fresh new from today Sam 17 Jan - 2:18


◮ we could start fresh new from today
Il laisse sa sœur rentrer dans son nouvel appartement datant de seulement deux semaines, encore chamboulé de sa visite et surtout d’apprendre qu’elle compte rester en ville avec lui désormais. « Ne t’excuse pas Kajsa, je suis content que tu sois venue, même si je suis étonné de te voir en vérité, il répond avec douceur tout en la regardant. » Sa petite sœur est toujours aussi sublime, avec cet air à la fois enfantin et adulte, ce ton doux qui émane de son visage de princesse. « Tu ne lui as rien dit ? Décidément, les jeunes de nos jours ne vont m’apporter que des problèmes, il avoue sans réaliser qu’il vient de commettre une sorte de gaffe. » Il évoque également son petit-ami actuel du nom de Rory, qui pourrait lui offrir le statut de kidnappeur. Il l’a aidé à échapper à sa soirée des fiançailles, l’a emmené chez lui en insultant ses parents et sans même qu’ils soient d’accord. Mais Kasja n’est pas au courant de tout ça. « Je plaisante, je m’en fous pas mal de ce qu’elle me dira de toute façon. Je sais déjà qu’elle va m’accuser de manipulation et mettre en avant mon inconscience et irresponsabilité, il reprend en riant légèrement, car il préfère bien évidemment prendre ça à la rigolade. » En plus pour le coup, ce n’est franchement pas de sa faute, Kajsa a pris cette décision toute seule sans le prendre en considération. « Effectivement tu es assez grande pour juger de ce qui est le mieux pour toi. Mais n’en veux pas à maman si elle t’engueule, elle aurait voulu que tu restes encore quelques années auprès d’elle et c’est normal. » Il n’a pas vraiment de bons liens avec les autres membres, mais il ne les exècre pas non plus, il préfère essayer de rendre la haine de sa petite sœur moins importante, afin qu’elle ne la détruise pas au final.

Kajsa lui explique les circonstances de son départ, qui ne sont bien entendu pas très joyeuses.  La grande sœur étant une peste, les événements qui se sont déroulés avant qu’elle ne parte ne l’étonne pas le moins du monde. « Décidément ce n’est pas l’amour fou entre les deux sœurs, il répond avec sarcasme, plus pour plaisanter, même s’il connaissait déjà les rapports qu’elles entretiennent. Je t’en rachèterai un et… j’aurais bientôt un chaton, si ça peut compenser. » Il compte en acheter un au gamin, il semble le désirer depuis un certain temps mais ses géniteurs ne lui ont jamais fait ce plaisir, à la seule condition qu’il s’en occupe lui-même et n’attende pas que la femme de ménage le fasse à sa place. « Pancakes à la neige, il répète ses mots avec un sourire, vraiment content de retrouver sa sœur et leurs petites habitudes. » Il se faufile dans la cuisine, mais Kajsa n’est pas obligée de le suivre puisqu’elle est ouverte sur le salon grâce à un bar Américain. Il sort les ingrédients nécessaires et commence sa préparation.

En voyant la suédoise, son cœur se serre parce qu’il lui cache quelque chose depuis deux semaines et autant dire qu’ils n’ont normalement pas de secrets pour l’autre. Il ne compte pas lui mentir plus longtemps, alors au risque de gâcher leurs retrouvailles, il reprend la parole pour insister sur un sujet très particulier. « Kajsa, je préfère te le dire avant que tu le voies débarquer, parce qu’il devrait rentrer dans une heure alors... il commence tout d’abord, ne sachant pas vraiment quoi lui signaler. Tu sais, l’homme dont je t’ai parlé et qui semble être une exception parmi les autres ? Il n’a pas mon âge comme j’ai pu te faire croire, j’attendais que ça soit vraiment sérieux pour t’en parler. Il s’appelle Rory, vient de la famille chez qui j’étais durant ces trois mois et demi et il est plus jeune que toi. » Il prend le soin de ne pas lui indiquer exactement son âge, car il n’a même pas dépassé la majorité et ça peut se révéler être un élément assez perturbant pour elle.

Il prétend que c’est sérieux mais ça ne fait au fond seulement un peu plus de deux semaines qu’ils sont réellement ensemble. « Il est merveilleux, il vit avec moi depuis deux semaines et tu sais… je crois que je l’aime bien. » Andreas est bien trop fier pour lui avouer l’amour qu’il éprouve à l’égard de ce gamin, tout simplement car il n’est pas doué pour exprimer ce qu’il ressent. Mais il est définitivement amoureux de lui. Alors qu’il cuit quatre pancakes, il prépare en même temps une boisson qui se trouve souvent dans leurs repas. « Tiens, notre superbe milkshake snickers, il dit en souriant et en tendant le grand verre. » Il adore ce gâteau alors en boisson, c’est encore plus succulent. Il ne tarde pas à lui donner son assiette garnie de deux merveilleux pancakes saupoudrés du sucre en glace, qu’elle nomme ‘la neige’. « Et toi du nouveau ? il demande finalement, l’air tranquille, ne sachant absolument pas comment Kajsa va réagir face à tout ça. » Non seulement pour son petit mensonge, qui n’a toutefois pas duré longtemps car il vient de craquer face à ses petits yeux emplis de douceur, mais surtout de savoir qu’il puisse être avec quelqu’un d’aussi jeune.

©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Kajsa Ehrensvärd
avatar
Empire State of Mind
big lights will inspire you i'm done with systems as i'm done with reasons
▌INSCRIT LE : 19/10/2014
▌MESSAGES : 842
▌AGE DU PERSO : 22
▌ADRESSE : Yeomalt Avenue #314, Staten Island
▌CÉLÉBRITÉ : a. krivosheeva
▌SMALL IDENTITY PHOTO :


MessageSujet: Re: andrejsa - we could start fresh new from today Mar 20 Jan - 22:30


◮ we could start fresh new from today




©clever love.


Dernière édition par Kajsa Ehrensvärd le Dim 8 Fév - 0:01, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Andreas Ehrensvärd
avatar
Empire State of Mind


▌INSCRIT LE : 21/12/2014
▌MESSAGES : 71
▌AGE DU PERSO : 34
▌ADRESSE : Yeomalt Avenue #314, Staten Island (appartement) avec Rory et Kajsa.
▌CÉLÉBRITÉ : Alexander Skarsgård.
▌SMALL IDENTITY PHOTO :


MessageSujet: Re: andrejsa - we could start fresh new from today Ven 30 Jan - 17:38


◮ we could start fresh new from today
Kajsa et Andreas n’aiment pas le restant de leur famille mais ont une manière différente de le montrer et de les détester. Sa petite sœur préfère le faire entièrement sans leur chercher d’excuses, tandis que le plus grand a appris à relativiser et à mettre de côté leurs défauts pour ne pas voir uniquement que ça. Il sait pertinemment que leur mère ne leur voulait aucun mal, qu’elle a seulement tenté de les aimer et soutenir à sa façon. Ce n’était certainement pas la meilleure manière de procéder, mais il se sent déjà chanceux d’avoir eu une famille ne serait-ce que quelques années. Désormais il décide lui-même qui sera digne d’en faire partie et il considère que Rory et Kajsa sont deux personnes représentant parfaitement son idée de la famille. Alors il a mis sa haine de côté pour se laisser submerger par l’amour que ces deux êtres peuvent lui offrir. Il comprend maintenant que faire attention à la perception de lui qu’ont les autres membres n’a plus d’importance, il vit sans même penser à eux. Kajsa aura encore besoin de temps pour se les retirer pleinement de la tête mais elle finira par y parvenir elle aussi. Elle finira par prendre conscience que leur mère leur témoignait tout de même de l’amour. « Tu n’es pas une marionnette à ses yeux, tu es sa fille et elle t’aime. Ce n’est pas celle à détester dans cette famille, tu sais, il lui explique d’un ton doux, même s’il n’a aucun espoir à l’idée de la convaincre. » Il ne peut pas lui en vouloir, il pensait exactement de la même manière qu’elle à son âge, il a juste grandi depuis.

Quand il évoque Rory, il voit le visage de Kajsa se décomposer. Il n’apprécie pas vraiment car il sait qu’il est en train de la blesser, elle est effrayée à l’idée que le gamin puisse prendre sa place, or il l’aimera toujours autant. Elle s’inquiète tout de même pour lui, dans son rôle de petite sœur protectrice, Andreas ne peut s’empêcher de sourire. « Quand tu le verras, je suis certain que tu ne diras plus la même chose, il déclare tout doucement, l’air émerveillé. Il n’est pas comme tous ces autres gamins… Il est doux, sensible et si… innocent. Je suis tombé sur une perle, je t’assure. » Andreas ne pourra jamais penser du mal de son chéri, tout simplement car en se perdant dans ses yeux de corbeau, il ne remarque pas ne serait-ce qu’une once de méchanceté.

Sa petite sœur semble vraiment achevée par certains événements, notamment la fuite de son furet provoquée par la grande sœur, et Andreas comprend qu’il n’a fait qu’en ajouter en évoquant Rory. « Je suis vraiment désolé pour Kiko, dis-toi qu’il a probablement trouvé une autre famille et qu’il est en sécurité. C’est mieux qu’il ne soit plus entre les pattes des autres Ehrensvärd, même si tu t’en occupais avec perfection et que tu l’aimais beaucoup, il lui explique avec douceur en préparant une autre fournée de pancakes à la neige. Tu vas voir cette ville est géniale, tu risques de t’y plaire. Et pour tes études sinon ? Et niveau… garçons ? il demande en ayant le regard qui se refroidit à ce mot. » Il contourne finalement le bar américain, se positionne derrière elle pour poser un long baiser sur sa joue, comme pour lui dire ‘Ne te fais pas avec bile avec Rory, je t’aime toujours autant’, puis s’assoit sur le siège à côté du sien pour entamer ses pancakes.

©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Kajsa Ehrensvärd
avatar
Empire State of Mind
big lights will inspire you i'm done with systems as i'm done with reasons
▌INSCRIT LE : 19/10/2014
▌MESSAGES : 842
▌AGE DU PERSO : 22
▌ADRESSE : Yeomalt Avenue #314, Staten Island
▌CÉLÉBRITÉ : a. krivosheeva
▌SMALL IDENTITY PHOTO :


MessageSujet: Re: andrejsa - we could start fresh new from today Dim 8 Fév - 0:02


◮ we could start fresh new from today


Andreas et Kajsa n’aiment pas le restant de leur famille mais ont une manière différente de penser à eux : si Andreas essaie de relativiser et de croire qu'il y a bel et bien du bon dans ces cœurs insensibles et égoïstes, la blonde elle a arrêté de croire qu'ils étaient autre chose que de minables aristocrates. Son neuvième anniversaire était peut être le moment où elle avait compris qu'ils ne l'aimaient pas - le jour où son cher géniteur avait mis au feu la guitare offerte par son frère sous prétexte qu'elle était "agaçante avec ce boucan". Ce jour-là quelque chose s'est brisé dans le cœur de celle qui était une petite fille. La confiance qu'elle avait envers ses parents ? Son admiration pour eux ? Son envie de leur trouver des excuses ? Peut être un peu de tout ça. Mais Andreas était tellement plus important aux yeux de Kajsa que tous les Ehrensvärd réunis : c'était l'amour et l'émerveillement qu'elle lui portait qui avait pris le pas sur toute l'amertume que les autres lui inspiraient et c'était cet amour qui lui avait permis de tenir debout. Elle n'en doutait pas une seconde. Tu n’es pas une marionnette à ses yeux, tu es sa fille et elle t’aime. Ce n’est pas celle à détester dans cette famille, tu sais. Kajsa hausse les épaules. Pour l'instant elle est trop concernée, trop blessée pour bien vouloir - ou même être capable de le croire.

Et comme si parler de la vieille femme aigrie qui leur sert de mère ne suffisait pas, l'aîné en rajoutait une couche en parlant d'un gamin dont il était soi-disant amoureux. Un gosse, un petit être plus jeune qu'elle, qu'il prétendait fabuleux et essayait déjà de lui faire accepter. Mais après seize heures de vol, les disputes avec sa sœur, la disparition de son furet, la dernière chose qu'elle voulait c'était d'entendre parler d'un pseudo beau frère. Elle avait été assez bouleversée pour aujourd'hui !
Je suis vraiment désolé pour Kiko, dis-toi qu’il a probablement trouvé une autre famille et qu’il est en sécurité. C’est mieux qu’il ne soit plus entre les pattes des autres Ehrensvärd, même si tu t’en occupais avec perfection et que tu l’aimais beaucoup. C'en était trop cette fois. Entre la fatigue et toutes les émotions qui la submergeaient, Kajsa fondit en larmes ... sans même s'y attendre. Était-ce si surprenant finalement ? Elle avait beau ne pas regretter ce nouveau départ qui s'offre à elle cela restait beaucoup de sensations qui tordaient son cœur et remplissaient sa gorge. Ses larmes ne furent plus un secret quand Andreas embrassa sa joue et un sanglot déchira sa voix. Beaucoup. Trop. Ça faisait trop. Était-elle si prête que ça à ce nouveau départ finalement ...

©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Empire State of Mind


MessageSujet: Re: andrejsa - we could start fresh new from today

Revenir en haut Aller en bas

andrejsa - we could start fresh new from today

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEW YORK CITY LIFE :: Other Boroughs :: Staten Island :: Prince's Bay-